Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Université Technologique de Nanyang ; Volkswagen ; Pentair Water.


Détection précoce des anomalies de l'Å“il grâce à Comsol

A Singapour, glaucome, rétinopathie diabétique ou cataracte sont souvent détectés trop tardivement pour que les traitements soient efficaces. Un outil de diagnostic précoce des anomalies de l'Å“il pourrait être la thermographie infrarouge, complétée par des simulations numériques pour obtenir la distribution de température dans le volume. A l'Université Technologique de Nanyang, le Prof. Eddie Y. K. Ng obtient des résultats encourageants avec Comsol Multiphysics.



Distribution de température dans un Å“il.
La cornée apparaît plus froide (bleu).


La thermographie infrarouge est une technique de mesure de température de surface non-invasive, et donc parfaitement adaptée pour l'Å“il très sensible à tout contact. Seulement la mesure de la température de la cornée est insuffisante pour établir un diagnostic. La simulation s'avère alors un outil complémentaire indispensable pour estimer la température dans le volume, à partir des mesures de surface. Pourvu que l'on dispose d'un modèle correct du transport de la chaleur au sein des différents tissus qui composent un Å“il.

Le premier modèle du Prof. Eddie Y. K. Ng considère la surface de la cornée soumise à du rayonnement, des pertes par convection et par évaporation des larmes, tandis que la frontière restante reçoit un flux de chaleur lié à la circulation sanguine. Le modèle 3D présente des valeurs en accord avec les mesures disponibles, tandis que le modèle en coupe sous-estime les valeurs de température. La température au centre de la cornée est ainsi simulée à 34,2°C en 3D et à 33,3°C avec le modèle 2D.



Maillages 2D et 3D d'un modèle géométrique simplifié
de l'Å“il : cornée ; humeur aqueuse ; cristallin ; corps vitré et sclère.


L'étape suivante a consisté à prendre en compte l'écoulement de l'humeur aqueuse, du fait de la présence d'une variation de température entre l'avant et l'arrière de la cavité. Cet effet augmente par exemple la température du centre de la cornée jusqu'à 33,7°C dans le modèle 2D. En effet, l'accélération du transport de chaleur par la convection naturelle dans l'humeur aqueuse se fait en faveur de l'apport de chaleur. L'orientation de l'Å“il, verticale ou horizontale, ne modifie pas ces résultats. Les futures simulations permettront de simuler l'impact de distorsion de la géométrie ou des propriétés physiques de l'Å“il, et de corréler les données de thermographie pour différents états de l'Å“il avec les modèles numériques.

Sites des entreprises citées :
http://www.ntu.edu.sg 
http://www.comsol.fr


Volkswagen gèrera ses futurs véhicules avec Teamcenter

Le groupe Volkswagen, le premier constructeur automobile européen, va utiliser le logiciel de gestion de données produit Teamcenter de Siemens PLM Software sur tout le cycle de conception et de production de ses véhicules. Ceci favorisera une transparence optimale sur la totalité des processus ; les informations critiques et indispensables sur la maturité des produits, la productivité et les coûts seront accessibles à chacun et à chaque étape du cycle de développement.

K-PDM est un projet d'entreprise majeur pour Volkswagen en matière de gestion des données produit. Il sera déployé sur plusieurs années, et à terme, auprès de 45 000 utilisateurs. Les objectifs premiers sont d'établir des processus efficaces et cohérents au sein du réseau mondial de développement et de planification - soit sur tout le cycle de développement de produit - avec K-PDM comme source unique des informations produits et process du groupe Volkswagen.



Plusieurs facteurs devraient contribuer à la réussite de ce programme : des données précises et actualisées, ainsi qu'une diffusion synchronisée des informations auprès de toutes les marques, sur chaque site de production, dans tous les départements concernés et à tous les niveaux, tout comme aux fournisseurs et aux partenaires intervenant sur le cycle de développement. Le projet K-PDM englobe aussi l'environnement informatique existant. Celui-ci sera consolidé et verra ses dépenses optimisées.

Les objectifs seront atteints à travers un projet de conduite du changement spécifique à Volkswagen et basé sur la plus large solution d'entreprise permettant une gestion unifiée des données produit.
La décision d'utiliser la gamme Teamcenter comme plate-forme standard a été prise en raison des capacités du logiciel à intégrer et à délivrer une solution cohérente, au-delà d'une seule application PLM. La maturité et la reconnaissance de Teamcenter sur le marché, ainsi l'expérience de Siemens PLM Software dans l'industrie, ont aussi compté.

Le projet sera mené dans les prochaines années sur des programmes véhicules déjà engagés et à des niveaux différents au sein de tout le groupe Volkswagen. Après l'achèvement couronné de succès de la phase 0 et la décision finale prise en novembre 2007, Teamcenter sera mis en production sur les futurs programmes de véhicules de Volkswagen et d'Audi.

Sites des entreprises citées :
http://www.volkswagen.com
http://www.siemens.com/plm


Pentair se jette dans le grand bain avec Smarteam

Pentair Water Group, l'un des premiers fournisseurs mondiaux de piscines et de spas, a choisi Enovia SmarTeam de Dassault Systèmes et ses fonctions multi-sites/multi-CAO, pour créer un environnement unique de gestion collaborative de ses données techniques, couvrant douze sites à travers le monde. Avec SmarTeam, Pentair a réduit de 50 % le cycle de conception de ses produits, tout en permettant l'accès aux informations de façon sécurisée et instantanée, à partir de l'ensemble de ses sites.




Pentair Water Group a choisi SmarTeam pour répondre à trois priorités : un système collaboratif de conception 3D prenant en charge plusieurs sites ; une approche unifiée des processus de workflow ; et un référentiel de données centralisé avec un modèle commun.

« La simplification des sources de données apporte un avantage direct aux utilisateurs travaillant justement sur les données, y compris ceux qui sont basés sur nos sites de production en Chine et au Mexique. Il s'agit d'un des premiers objectifs de ce projet », explique Carlo Moreno, responsable des systèmes PLM de Pentair Water Group.

Carlos Moreno souhaitait que les données soient accessibles de multiples façons pour réduire les risques métier, tout en réduisant les surcoûts inhérents au respect des standards de qualité. « En fait, ce sont les capacités multi-sites de SmarTeam qui nous ont séduits à l'unanimité, notamment en raison de possibilités d'interaction très attrayantes. Le fait de pouvoir intégrer de façon transparente SmarTeam avec plusieurs systèmes de CAO, dont SolidWorks, que nous utilisons pour la conception 3D, a également été décisif ».

Sites des entreprises citées :
http://www.pentair.com
http://www.3ds.com/fr/

Jean-François Prevéraud


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

L’Institut de recherche technologie Jules Verne de Nantes a présenté jeudi 23 mai une douzaine de technologies innovantes de[…]

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Plus d'articles