Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Vibro-Meter ; Twyford Bathrooms ; Olympus



Vibro-Meter optimise ses capteurs avec SolidWorks

Fabricant de composants et de systèmes de mesure, de surveillance et de contrôle des vibrations, Vibro-Meter a choisi le logiciel de CAO SolidWorks et les outils de validation Cosmos pour s'assurer de la fiabilité et de la qualité de ses conceptions.

Les systèmes de mesure de Vibro-Meter sont utilisés à travers le monde dans divers domaines tels que : l'aviation civile et militaire, le spatial ou la marine. Parmi ses clients, citons, entre autres, Rolls-Royce, Snecma, MTU, Turbomeca, IAE, General Electric, Pratt & Whitney, Allison Gas Turbines, etc.



Basé à Fribourg en Suisse, Vibro-Meter, filiale de Meggitt PLC, recherchait un outil de CAO robuste et performant, afin de remplacer leur système existant, qui de plus assurerait la compatibilité des formats pour l'échange des données avec ses clients. Les autres critères de sélection primordiaux pour la société étaient non seulement les fonctions d'optimisation et de contrôle de conception, mais aussi la palette de produits partenaires certifiés intégrables au logiciel.

« Le changement de système de CAO nous a permis de modifier radicalement notre façon de concevoir nos produits. Le passage du 2D au 3D nous offre désormais plus de possibilités pour optimiser la fiabilité de nos conceptions, en termes de mesures et contrôles, afin de mieux répondre aux besoins de nos clients. Le 3D était un point décisif pour nous, nous avons donc regardé de très près les possibilités de SolidWorks sur ce plan, et je dois dire qu'elles sont à la hauteur de nos exigences », souligne Benoit Maillard, responsable du développement capteur chez Vibro-Meter.

Aujourd'hui, l'entreprise utilise SolidWorks pour la conception des capteurs de vibration, de pression dynamique, de vitesse, de positionnement et de proximité, ainsi que pour l'intégration en 3D des composants électroniques liés à la conception des boîtiers destinés à recevoir les cartes électroniques de traitement de signal et les diverses connections. Tous les câblages relatifs à ces produits sont également développés à l'aide SolidWorks.

Une partie de l'ingénierie de production utilise aussi SolidWorks pour définir les différents outillages et gabarits utilisés lors de la fabrication de ces produits. Les bonnes performances de l'outil, l'intégration des partenaires et l'interface homme-machine, intuitive et conviviale, sont les principaux avantages retenus par Vibro-Meter.



Vibro-Meter utilise CosmosWorks pour les analyses par la méthode des éléments finis, ainsi que CosmosFloWorks pour des études spécifiques de flux de chaleur. La récupération des données provenant du logiciel de conception électronique ne pose aucun problème. Des analyses de flux thermiques sur des cartes électroniques peuvent être effectuées très facilement et très rapidement dans SolidWorks. Les fichiers générés sont gérés par PDMWorks Workgroup. SolidWorks a un rôle important pour la définition et l'analyse des différents produits qui sont amenés à travailler dans des conditions extrêmes de vibration et de température, en effet toutes ces unités sont actuellement montées directement sur ou dans la machine à surveiller !




« SolidWorks nous permet de progresser dans notre manière de développer nos produits et d'exploiter au mieux les possibilités offertes par un logiciel qui est résolument tourné vers la simplicité de conception et d'utilisation, pour un coût abordable. L'aide apportée par SolidWorks en phase de pré-étude et ses possibilités de représentation via eDrawing, sont tout aussi remarquables et directement mesurables pour les échanges et les contacts avec nos clients. Aujourd'hui, nous sommes heureux d'avoir réussi l'implémentation des différents logiciels (SolidWorks, Cosmos, PDMWorks Workgroup) dans les divers départements de l'entreprise, mais également, d'être parvenus très facilement à former et à faire accepter cette nouvelle technologie par nos utilisateurs », conclut Benoit Maillard.

Vibro-Meter a fait confiance à e-Systems, revendeur SolidWorks, pour l'implémentation du logiciel, la formation ainsi que le support.

Sites des entreprises citées :
http://www.vibro-meter.ch
http://www.e-systems.ch
http://www.solidworks.fr


Twyford Bathrooms innove avec NX d'UGS PLM Software

Twyford Bathrooms sort du moule en adoptant la solution NX de Siemens PLM Software. Ce spécialiste britannique des sanitaires cherchait une solution pour développer des produits innovants dans des quantités importantes et avec des délais de production réduits. NX est la solution qui répondait le mieux à ses attentes. Elle a permis à Twyford Bathrooms de concevoir deux nouveaux modèles de toilette brevetés dont l'un a gagné un prix prestigieux de "Waterwise Marque for the Galerie Flushwise toilet".




Le premier modèle de toilette révolutionnaire n'a pas de rebords, pas de tuyaux cachés, pas de réseaux complexes. Le second, qui a été récompensé, permet de faire des économies en consommation d'eau avec deux systèmes de chasse dont l'un fonctionne avec seulement de 2,6 litres d'eau. « Nous n'aurions tout simplement pas pu envisager cela sans NX », estime Kombiz Layeghi, Ceramic Development Manager chez Twyford Bathrooms.

Twyford Bathrooms a choisi NX car c'était pour eux la seule solution du marché permettant de gérer la modélisation de surfaces complexes ou de volumes indifféremment. De plus, NX fournit des fonctionnalités avancées telles que la possibilité de faire des prototypes à l'échelle 1, afin d'avoir le retour du service marketing ou des clients avant la fabrication. Grâce à NX Finite Elements Analysis (FEA), Twyford Bathrooms peut également évaluer les distorsions liées à la fabrication, la céramique pouvant être déformée suivant la cuisson. Cela évite les erreurs. Femap associé à la solution NX permet en outre de faire des tests et des simulations pointus pour une productivité accrue du cycle de vie produit. « Avec NX, nous portons l'analyse à un nouveau niveau », juge Kombiz Layeghi.

Twyford Bathrooms avait calculé qu'il lui faudrait deux ans pour un retour sur investissement. Non seulement NX a permis de le faire, mais le céramiste estime également qu'un million d'euros pourra être économisé sur les cinq prochaines années. Grâce à la réutilisation de composants - une bibliothèque de 40 composants est déjà disponible - et à la réduction des erreurs, grâce à l'analyse avancée, Twyford Bathrooms a réduit son cycle de développement de façon significative. Ainsi 35 nouveaux produits sont mis sur le marché par an contre 15 précédemment et les délais d'exécution ont été réduits de 10 % en moyenne. Les maquettes et dessins de ses produits sont désormais utilisés directement pour la création de catalogues et brochures.

Sites des entreprises citées :
http://www.twyfordbathrooms.com
http://www.ugsplm.fr


Olympus virtualise le développement de ses produits

Olympus, spécialiste japonais de "l'opto-digital", qui mélange savamment les technologies optiques et numériques pour créer des produits d'imagerie numérique (microscopes, endoscopes et caméras), a retenu le logiciel de virtualisation CoMET de VaST Systems comme outil standard, pour le développement de ses activités de recherche avancée pour ses prochaines générations de circuits intégrés.




Endoscope vidéo à haute définition
Evis Lucera Spectrum



Olympus a évalué et sélectionné CoMET pour améliorer la qualité de la conception de ses projets dès les phases amonts du développement. CoMET combine haute vitesse et précision des cycles dans une plate-forme unique, qui accélère le développement des systèmes électroniques. Contrairement aux simulateurs conventionnels, tels que les simulateurs de jeux d'instructions, CoMET simule les systèmes complets avec une vitesse et une précision similaires aux caractéristiques des matériels réels. Cela permet aux ingénieurs développant le matériel et le logiciel de débuter très tôt l'intégration du système complet.

Michio Ishii, directeur général du SOC Technology Department, de la Digital Technology Platform Division d'Olympus estime : « Nous avons évalué CoMET et pu vérifier la vitesse et la précision de la simulation des prototypes virtuels. La technologie de VaST nous permet de réaliser les tests d'intégration entre le matériel et les logiciels bien avant la disponibilité des cartes ou des circuits prototypes. Nous espérons que nous pourrons ainsi réduire à la fois le cycle total de développement et les risques des projets, grâce à la qualité de la vérification approfondie et simultanée matériel/logiciels dès les premiers tests d'intégration du système ».

Sites des entreprises citées :
http://www.olympus.co.jp/en/
http://www.vastsystems.com

Jean-François Prevéraud






Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles