Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Nissan ; Alenia Aeronautica ; Volkswagen.


Nissan confie à Cadesis le déploiement de V3P chez ses fournisseurs

Nissan lance son initiative V3P pour le développement des nouveaux projets véhicules. Elle doit permettre de réduire de façon significative les délais de conception, de minimiser les coûts, et faciliter les échanges avec ses fournisseurs.



C'est l'intégrateur français Cadesis qui a été retenu par Nissan pour la promouvoir et former ses principaux fournisseurs.

Cette initiative comporte plusieurs volets :


  • - La compréhension des processus Nissan grâce à l'accès au portail G2B ;
  • - Les procédures d'échanges et d'accès direct aux données Nissan ;
  • - Le conditionnement des données CAO : "Paperless Procedure" ;
  • - Les règles de codification des articles et de qualité des données géométriques ;
  • - Les processus de fabrication ;
  • - Les règles de conception pour les fournisseurs qui utilisent I-Deas, outil préconisé par Nissan ;
  • - Les méthodes et outils de transfert de données pour les fournisseurs qui n'utilisent pas I-Deas.

Cadesis propose des sessions de formation et des missions d'assistance pour permettre aux fournisseurs d'acquérir rapidement ces compétences.

Sites des entreprises citées :
http://www.nissan.fr
http://www.cadesis.com


Alenia Aeronautica unifie son PLM autour de Teamcenter

Alenia Aeronautica, le principal constructeur aéronautique italien, a choisi Teamcenter, la gamme de logiciels PLM de Siemens PLM Software, comme plate-forme de PLM. Au terme d'un processus d'évaluation ambitieux, Teamcenter va se substituer aux solutions et systèmes utilisés actuellement par Alenia, pour réduire le coût de possession total de l'outil PLM.

Alenia Aeronautica utilisera Teamcenter pour unifier ses activités de développement et de lancement de nouveaux produits. En effet, en créant une source unique d'informations produits et process, Teamcenter améliorera la collaboration entre les services de conception et de fabrication, ainsi que la gestion et l'intégration des configurations et des données, ce qui répond aux principaux objectifs du projet initial.



Grâce à Teamcenter, des centaines de collaborateurs clés répartis sur les différents sites d'Alenia Aeronautica pourront partager facilement et rapidement des informations concernant les produits et les technologies, permettant une standardisation des méthodes de développement des nouveaux produits.
« Cette nouvelle solution nous aidera à combler le fossé qui sépare les services ingénierie et fabrication, en permettant à notre vaste réseau d'utilisateurs, non seulement en Italie, mais aussi dans le monde entier, de partager les informations concernant les produits et les technologies », explique Nazario Cauceglia, directeur technique chez Alenia Aeronautica.

Teamcenter favorise l'innovation ainsi que la productivité en reliant les personnes et les processus à une source unique d'informations produits et process. Cette gamme complète de solutions éprouvées de gestion numérique du cycle de vie s'appuie sur une base PLM ouverte pour permettre une utilisation facile du PLM. Le choix de Teamcenter par Alenia Aeronautica renforce la position de leader de Siemens PLM Software dans l'industrie mondiale de l'aéronautique et de la défense. Cela ajoute aussi une autre référence clé à sa liste de clients, qui comprend les 15 premiers constructeurs OEM du secteur de l'aéronautique et de la défense. Avec 2,3 millions de licences et plus d'un million d'années-homme d'expérience acquise dans l'exécution de tâches vitales à une échelle inégalée, Siemens PLM Software se présente aujourd'hui comme le principal fournisseur de solutions de PLM et le faciliteur des transformations organisationnelles pour le secteur de l'aéronautique et de la défense.

Sites des entreprises citées :
http://www.alenia-aeronautica.it
http://www.siemens.com/plm


Les lignes de production de VW améliorées à l'aide de Delmia Human

Le constructeur automobile Volkswagen utilise le logiciel Delmia Human de Dassault Systèmes pour assurer la conception ergonomique des fonctions humaines de ses lignes de production. En facilitant la communication entre designers, ingénieurs et opérateurs, la fonction de prototypage virtuel de ce logiciel maximise l'efficacité et la rapidité des mouvements humains en environnement de production.

Afin d'éliminer les risques de blessures encourus par les opérateurs travaillant sur des lignes d'assemblage, d'éventuelles interruptions d'activité ou des problèmes de qualité sur les véhicules, Volkswagen analyse avec précision tous les mouvements humains. Cette approche assure l'intégrité ergonomique et empêche des situations pouvant compromettre la productivité. La simulation peut permettre par exemple, de découvrir qu'un opérateur éprouvera des difficultés pour atteindre un boulon et le serrer à la vitesse requise par la chaîne d'assemblage. Il conviendra alors de reconfigurer le processus et la position du poste de travail avant sa mise en œuvre en atelier.



« Le logiciel Delmia Human me donne la possibilité de simuler l'environnement de travail sur un ordinateur, afin de vérifier qu'il respecte les exigences d'ergonomie applicables avant de le mettre en œuvre dans un environnement professionnel », explique Maileen Zander, conseillère en ergonomie automobile auprès de Volkswagen. « Dans la mesure où le système simule plusieurs positions standard et que l'on peut également enrichir la bibliothèque de positions du corps, il est inutile de modéliser manuellement chaque nouvelle position. Delmia Human est un outil essentiel pour mon travail. Sans cette capacité de simulation fidèle à la réalité, nous ne serions pas en mesure de contrôler nos conclusions pendant la phase de planification avancée ».

Maileen Zander utilise Delmia Human pour créer des mannequins en CAO, qui sont ensuite utilisés pour simuler de façon réaliste les procédures de tâches complexes à chaque poste. Sur les 65 parties mobiles du corps humain, 49 peuvent être mises en valeur à l'aide de différentes couleurs. Certaines zones et parties du corps telles que la colonne vertébrale, le torse, la région lombaire ou le pelvis peuvent être bloquées ou activées pendant la simulation. Des objets peuvent être ajoutés au mannequin, tels qu'un casque qui bouge automatiquement au moindre mouvement. Le champ de vision s'adapte automatiquement selon les mouvements du mannequin.

Le mannequin bouge de façon autonome et peut également marcher sur des surfaces de référence. De plus, Delmia Human contient des fonctions permettant de simuler un mannequin qui gravit des escaliers ou une échelle, le corps bougeant automatiquement de façon synchronisée par rapport aux membres utilisés. Les modèles humains peuvent saisir des objets à portée de main et il est possible de déterminer l'effort prévu pour une certaine activité lorsque le corps d'un individu se trouve dans une certaine position. Les résultats enregistrés à ce jour par Volkswagen sont extrêmement positifs et montrent que le pas a été franchi entre la simulation par ordinateur et une mise en œuvre concrète. Le pré-assemblage des portières du modèle qui succédera à la Golf a bénéficié d'une optimisation ergonomique.

Sites des entreprises citées :
http://www.volkswagen.fr/
http://www.3ds.com/fr/

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles