Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : PCI ; PSA ; Jeffrey Redmond.


PCI explique ses concepts de MOCN à l'aide du prototypage rapide

A l'occasion du salon EMO qui s'est tenu en septembre dernier à Hanovre, le fabricant français de Machines-Outils PCI qui est basé à Saint-Etienne (49) a souhaité présenter de façon originale son centre d'usinage à structure parallèle Triptéor. Ce dernier étant entièrement équipé de carters, elle a décidé de confier à, prestataire de services en prototypage rapide, la fabrication rapide d'une maquette à l'échelle 1/20e présentant sa structure interne.



« Nous avons exploité directement les fichiers CAO qui ont servi à la conception de la machine. Le modèle thinkdesign a été exporté au format VRML et préparé avec le logiciel Magics de l'éditeur Materialise. La maquette, d'une hauteur de 20 cm, a été réalisée en moins de 15 heures sur notre imprimante 3D Spectrum Z510 », explique Jean-François Wauenzell, le gérant d'Ideasolid.



« Notre client souhaitait une accroche originale pour présenter Triptéor : la maquette en couleur que nous avons réalisée a produit l'effet recherché. L'ajout de modèles humains près de la maquette a en outre permis aux visiteurs de mieux apprécier les proportions de la machine ».

La Spectrum Z510 est une imprimante 3D de Zcorp, représenté en France par Bibus. Elle est dotée d'une capacité d'impression pleine couleur. Son volume de production est de 254x356x203 mm avec une résolution de 600x540 dpi.

Sites des entreprises citées :
http://www.pci.fr
http://www.ideasolid.com
http://www.bibusfrance.fr


PSA retient Radioss pour l'analyse de crash

PSA Peugeot Citroën, vient de sélectionner Radioss, le solveur non-linéaire qui fait partie de la suite HyperWorks d'Altair Engineering, comme outil de simulation et d'analyse de crash.

« Les performances et la qualité des codes que nous utilisons sont très importantes pour nous », explique Laurent Di Valentin, responsable de la simulation numérique chez le constructeur automobile. « Les outils HyperWorks, et particulièrement Radioss, sont au niveau de qualité et de performances que nous attendons et dont nous avons besoin dans nos processus de simulation numérique. Avec Radioss nous pouvons effectuer dans le même environnement, du maillage au crash, la simulation de très gros modèles allant jusqu'à une voiture complète ».



Limiter les essais réels au juste nécessaire.


« Nous avons ainsi pu remplacer de nombreux essais physiques par la simulation numérique, et réduire les cycles et coûts de développement de nos produits, tout en améliorant le niveau de qualité de nos études ».

Sites des entreprises citées :
http://www.psa-peugeot-citroen.com
http://www.altair.com


Jeffrey Redmond en pince pour TopSolid'Wood

Jeffrey Redmond est une société de fabrication à façon, basée aux USA, spécialisée dans la personnalisation des produits en bois haut de gamme pour la maison et l'industrie, menuiserie intérieure, aménagements fixes... Créée en 2002, la société emploie actuellement 7 personnes. L'engagement de Jeffrey Redmond à offrir à ses clients les meilleures prestations de service possibles a toujours motivé sa recherche constante des machines et des logiciels les plus modernes du marché. Cette recherche du logiciel idéal a finalement abouti en 2006, année au cours de laquelle Jeffrey Redmond a fait l'acquisition de TopSolid'Wood et TopSolid'WoodCam pour la conception et la fabrication de toutes ses réalisations.

Au cours de sa carrière, Jeffrey Norris, le fondateur de la société, a eu l'occasion de travailler, à un moment ou à un autre, avec tous les progiciels spécialisés reconnus sur le marché tels qu'eCabinet, CabinetVision, Autocad, SolidWorks... Mais aucun d'entre aux n'a répondu à ses besoins. « Certains logiciels étaient parfaits pour les armoires, mais étaient très limités au niveau de la conception personnalisée tandis que d'autres étaient parfaits pour la conception, mais ne disposaient pas de fonctions spécifiques pour le bois. Et aucun n'offrait une approche CFAO intégrée », estime Jeffrey Norris. « J'en avais assez de subir les aléas de logiciels inadaptés et d'essayer constamment de contourner les limites qu'imposaient ces progiciels ».



Jeffrey Norris découvre TopSolid'Wood pour la première fois en 2004. A cette époque, le logiciel est tout nouveau aux Etats-Unis. « J'ai été très impressionné par TopSolid'Wood mais il n'était pas prêt pour le marché à ce moment-là. Il manquait certaines fonctions et la documentation était inexistante. Le logiciel en lui-même était par contre révolutionnaire : basé sur un solide outil de modélisation, conçu spécialement pour l'industrie du bois, il pouvait s'adapter directement à des machines à commande numérique ».

Deux ans plus tard, Jeffrey Norris redécouvre TopSolid'Wood au salon international des métiers du bois (IWF) à Atlanta. « J'avais gardé un œil sur le logiciel pendant tout ce temps et c'est à ce salon que j'ai appris que Missler Software cherchait sérieusement à lancer son produit sur le marché américain. Je savais que TopSolid'Wood était le logiciel qu'il me fallait. Le salon m'a donné l'occasion de me renseigner sur les modalités d'achat du logiciel, la formation, etc. L'attitude de Missler Software m'a beaucoup rassuré. La société était complètement nouvelle sur le marché américain du bois, mais elle m'a assuré que je bénéficierais de toute la formation et de toute l'assistance nécessaires. Promesses tenues ! Des techniciens sont venus de France pour me donner une formation et, très vite, j'ai été opérationnel ». De fait Jeffrey Redmond était le second client de TopSolid'Wood aux Etats-Unis (plus de 1 000 en Europe).

A la question de savoir ce qui distingue TopSolid'Wood des autres solutions logicielles, Jeffrey Norris prend une minute de réflexion pour décider par quoi commencer. « TopSolid'Wood est tellement plus en avance sur les autres solutions que je connais... Je travaille dans l'ameublement personnalisé. Je dois donc pouvoir créer en toute liberté. Avec TopSolid'Wood, je peux concevoir les formes les plus complexes que je puisse imaginer. Grâce à son noyau de modélisation volumique Parasolid, le logiciel n'impose aucune limite de conception. Ce qui différencie TopSolid'Wood des systèmes de CAO généralistes ? Tout simplement le fait qu'il a été conçu pour intégrer toutes les fonctions spécifiques à l'industrie du bois, notamment les fonctions de modélisation telles que le tournage, le sciage, l'embrèvement, le refeuillement, le chevillage, le profilage des chants, des traverses et des montants, etc. Le logiciel est en fait un progiciel intégré de CFAO. Tous les composants s'accompagnent donc de leur procédé d'usinage, ce qui permet d'importants gains de temps».

« Pouvoir créer librement ce que je veux est pour moi un véritable atout. Grâce à TopSolid'Wood, je dispose de plus vastes possibilités de créativité et je suis plus à même de mieux répondre aux besoins de mes clients. Créer mes propres projets prend peut-être plus de temps que de les importer des bibliothèques de données, comme le proposent la plupart des autres solutions logicielles disponibles sur le marché, mais je bénéficie d'une immense liberté. Je peux également créer mes propres bibliothèques de données, afin que mon travail puisse être réutilisé plus tard. Ainsi, quand je passe du temps sur un projet, ce n'est pas perdu. Ce logiciel est intuitif et je l'utilise avec un grand plaisir ».

Sites des entreprises citées :
http://www.jeffreyredmond.com
http://www.topsolid.fr

Jean-François Prevéraud



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles