Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Burgmann Industries ; la Nasa ; InduStroem.


Burgmann optimise son process industriel avec Solid Edge et Teamcenter

Burgmann Industries, l'un des principaux fabricants mondiaux de garnitures et de joints mécaniques, va mettre en œuvre le logiciel Solid Edge de Siemens PLM Software pour le développement en 3D de ses produits. Il s'appuiera également sur le logiciel Teamcenter pour la gestion des données relatives à ses produits et leur intégration dans son système ERP.

Les solutions de Siemens PLM Software permettront à Burgmann Industries de créer un lien entre son service d'ingénierie et son service commercial pour qu'ils puissent accéder aux données produits importantes via le système ERP de l'entreprise.

En utilisant Teamcenter comme source unique pour toutes ses informations produits et process, Burgmann Industries est en mesure de gérer ses données de façon optimale et de les utiliser dans tous ses services. Le temps ainsi gagné par ses collaborateurs peut être consacré à de nouveaux développements innovants et à améliorer encore davantage la qualité de ses produits.



« Suite à notre décision de passer du développement en 2D au développement en 3D, nous avons étudié et testé les solutions de plusieurs fournisseurs », explique Daniel Ketterer, chef de projet pour le Global Technology Management chez Burgmann Industries. « Lors de la phase de test, nous avons été complètement séduits par la simplicité de l'option de transposition des constructions 3D en constructions 2D offerte par Solid Edge. Nous développons nos joints en 3D, mais la plupart de nos clients souhaitent visualiser les constructions en 2D. La transposition en 2D automatique nous permet de réduire la durée de nos cycles et d'optimiser nos coûts et nos délais de livraison, et donc d'augmenter l'efficacité de nos processus de développement ».

Sites des entreprises citées :
http://www.burgmann.com
http://www.siemens.com/plm


La Nasa choisit Altium Designer comme standard de conception électronique

Le Johnson Space Center (JSC) de la NASA, situé à Houston (Texas, USA), a choisi le logiciel Altium Designer d'Altium comme outil de conception électronique standard. La direction ingénierie du Centre emploiera Altium Designer comme norme de conception électronique pour les vols habités et non habités, et notamment pour les programmes Navette Spatiale, Station Spatiale Internationale et Constellation, ce dernier visant à envoyer à nouveau les astronautes sur la Lune.

Altium Designer sera plus particulièrement utilisé pour la conception des systèmes de guidage et de navigation, d'alimentation électrique, l'avionique, l'instrumentation, la protection thermique, les combinaisons spatiales et autres instruments liés aux activités extra-véhiculaires, l'aérodynamique et ses domaines connexes, les systèmes d'automatisation avancée, ainsi que la simulation et l'ingénierie globale des systèmes.



Le JSC utilisera plus de trente licences unifiées, afin de mettre au point les processus d'intégrité du signal, de simulation, et de routage de FPGA de la NASA. L'environnement unifié de conception électronique fourni par Altium permettra également de réunir ces différentes disciplines.

C'est la nécessité d'unifier une série de domaines particulièrement disparates, ainsi que la volonté d'améliorer l'efficacité des flux de conception et les performances des produits finis, qui ont poussé le centre à porter son choix sur Altium Designer. Il compte par ailleurs transférer ses conceptions existantes vers le nouveau logiciel.

La possibilité de protéger sa propriété intellectuelle, de préserver ses investissements passés en matière de conception, de réutiliser et de modifier les conceptions existantes a également joué en la faveur d'Altium Designer, auquel le centre va également faire appel pour améliorer la gestion des configurations et le contrôle de version.

« Suite à une longue évaluation des outils de conception électronique existants, la direction ingénierie du JSC a décidé de choisir la suite d'outils Altium », explique Matt Lemke, Directeur du développement et de la conception électronique au sein du service ingénierie de la NASA. « Nous sommes heureux de cette nouvelle relation avec Altium et attendons avec impatience d'utiliser cet outil, afin d'améliorer notre gestion des configurations et de réduire la durée de notre cycle de conception ».

Sites des entreprises citées :
http://www.nasa.gov
http://www.altium.com


InduStroem passe au 3D avec SolidWorks et CosmosWorks

Pour répondre plus efficacement à la demande de ses clients et accompagner son développement croissant, le bureau d'études indépendant InduStroem, spécialiste en ingénierie et réalisations électromécaniques, a choisi de moderniser son équipement, grâce à l'efficacité de la représentation volumique 3D, pour en finir définitivement avec le 2D et le format .DWG pratiqués depuis une vingtaine d'années. Après un large tour de tables auprès des différents acteurs de ce marché, Jean-François Gindrey, gérant d'InduStroem, sélectionne SolidWorks, comme étant l'offre la plus appropriée à ses besoins.

Trois mois après avoir démarré l'utilisation de SolidWorks, les premiers résultats sont là : « quelques jours après la réception des CD-rom du logiciel SolidWorks, InduStroem fournissait la réponse à un client qui cherchait à finaliser un concept dans le domaine optique pour des lunettes de chasse. Avec la représentation immédiate en 3D, le client s'immerge plus intuitivement dans notre étude : il s'affranchit du décryptage des plans 2D ; on est loin de nos premiers pas de DAO/CAO effectués au milieu des années 1970 ... à l'aide de cartes perforées », témoigne Jean François Gindrey.

Le temps ainsi gagné dans la phase technique permet aux équipes d'InduStroem de se concentrer sur la compréhension et la résolution des besoins de ses clients. Ceux-ci sont notamment rassurés lorsqu'ils constatent, par exemple, que la déformation, simulée d'après l'analyse de conception dans CosmosWorks, correspond effectivement aux situations observées au cours de leurs propres expériences.



La formation au logiciel SolidWorks a permis à InduStroem d'être rapidement opérationnel avec les familles de pièces, bien utiles pour l'industrie automobile ou la plasturgie, mais également pour ses clients spécialistes des charpentes bois. « Pour des pièces plus classiques, l'abonnement, incorporé au contrat de maintenance SolidWorks, permet de se servir "sur étagères" auprès des fournisseurs retenus par la société Trace Parts : économie de temps, respect des cotes constructeurs, références standard, sont bien des atouts. Les consultations auprès de fournisseurs, tels que ceux de la découpe laser/jet d'eau sont réalisées avec autant de temps gagné, aussitôt consacré par InduStroem à la conception, à la réalisation des projets et au suivi de nos clients », explique Jean-François Gindrey.

Par ailleurs, le format d'échange graphique eDrawings a permis à InduStroem de collaborer plus efficacement avec les différents intervenants du développement des produits. Outil de communication par courrier électronique, eDrawings facilite le partage des données de conception de produit. Rapidement créés et transférés, fiables et pratiques, les fichiers eDrawings fournissent des représentations précises de modèles 3D et de mises en plan 2D issus des systèmes de CAO les plus répandus du marché.

Un cas intéressant s'est présenté à InduStroem, fin 2006, pour l'implantation judicieuse d'une éolienne domestique autour d'une maison bois conforme au concept "éco-biologique" (c'est-à-dire bien supérieur au concept HQE, aujourd'hui à la mode). A partir des données statistiques de Météo-France, le résultat des calculs, corroboré par des observations locales, permet le choix de l'emplacement définitif d'une éolienne domestique en conformité avec les exigences du client. Le défi a été le suivant : installer une éolienne à axe vertical dans l'harmonie d'un site du Parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Tous les outils de SolidWorks ont alors été utilisés pour assurer la conception globale de l'éolienne : de la structure de l'éolienne à ses fondations ; du réseau électrique à la conception du puits canadien permettant le rafraîchissement en été, le chauffage naturel en hiver, ainsi qu'au pavillon "Pêche et Nature" tout proche. L'étude a été avancée aussi loin que possible à l'aide des outils SolidWorks, CosmosWorks et CosmosFloWorks, en vue d'être proposée à la communauté de communes de la Haute-Meurthe, maître d'ouvrage, ainsi qu'à l'architecte soucieux de respecter le budget imparti.

« Nous nous réjouissons des fonctionnalités avancées de SolidWorks qui nous permettent de gagner un temps précieux dans la conception des produits de nos clients et nous envisageons déjà d'acquérir d'autres licences afin d'accompagner notre propre développement et des embauches sont prévues », conclut Jean François Gindrey.

Sites des entreprises citées :
http://www.induSTROEM.com
http://www.solidworks.fr

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles