Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : MSA-Gallet ; Sedoc ; KTM Sportmotorcycle.


MSA-Gallet ne se prend plus la tête avec ses données techniques grâce à @udros

Le groupe MSA offre une gamme complète d'équipements de sécurité dans tous les domaines. La société MSA-Gallet est le pôle d'excellence de savoir-faire du groupe en matière de protection de la tête.

En 1998, le responsable du Bureau d'Etudes de MSA-Gallet cherche une solution de gestion de données techniques, afin de remplacer l'utilisation d'une base documentaire développée sur MS Access. Il souhaite aussi faciliter le développement de nouveaux produits en automatisant la saisie des nomenclatures dans l'ERP. En effet, cette tâche occupe à plein temps une personne au bureau d'études et s'avère, de plus, fastidieuse, car il faut ressaisir l'ensemble de la nomenclature à chaque variante ou modification d'un produit. Fin 1998, le choix se porte sur la solution @udros d'Assetium, notamment pour ses capacités de communication avec l'ERP en place, SAP.



Le déploiement d'@udros commence fin 1998 et suit plusieurs grandes étapes :


  • ? Définition du modèle de données MSA-Gallet ;
  • ? Formation des administrateurs par Assetium ;
  • ? Reprise des données existantes dans le système ;
  • ? Développement de l'interface ERP ;
  • ? Formation des utilisateurs en interne.

La solution est mise en production en mars 1999. Début 2006, MSA-Gallet passe en version 6 "full Web". Parallèlement, une nouvelle interface est développée avec l'ERP SAP, en cours de déploiement dans l'ensemble du groupe MSA.

Depuis sa mise en place en mars 1999, la solution @udros gère :
  • ? La réalisation des nomenclatures Produits pour l'ERP ;
  • ? La gestion des documents techniques : Plans, instruction de postes, spécifications d'achats, fiches d'outillage etc ;
  • ? Le circuit de validation des documents Qualité et des instructions ;
  • ? Le calcul des prix de revient en étude ;
  • ? La gestion des normes (EN 443, STANAG 2920...) associées aux produits.

A terme, la mise en place de l'intranet de consultation @WS et d'une interface avec la CAO est envisagée.

« MSA-Gallet gère un grand nombre de références qui sont souvent des variantes d'un même produit. Dans ces conditions, @udros apporte une grande réactivité car une simple copie d'objets permet de récupérer une nomenclature sans repartir de zéro. Au final, l'interface avec l'ERP contribue à une réduction significative des temps de conception ! », estime Elisabeth Chanel, responsable SGDT.

Plus de 35 personnes utilisent @udros au Bureau d'Etudes, à la Production, aux services Qualité et Marketing.

Sites des entreprises citées :
http://www.gallet.fr
http://www.assetium.com


Sedoc améliore sa production de documentation technique avec Seemage

La société Sedoc est spécialisée dans la structuration de l'information technique. Elle intervient principalement dans la conception, la réalisation, la gestion et la diffusion de la documentation technique et commerciale pour des clients industriels, que ce soit dans les domaines civil ou militaire.

Outre des prestations de rédaction technique, de formation, de traduction technique, de nomenclature et de codification OTAN, Sedoc dispose également d'un service de Gestion Electronique de Systèmes Documentaires (GESD). Celui-ci allie l'informatique aux métiers de la documentation technique pour améliorer les échanges, assurer la pérennité et la traçabilité des données et faciliter la gestion des mises à jour.



Il y a 2 ans, afin d'améliorer la création de documentation technique et les animations proposées à ses clients, Sedoc a investi dans les logiciels de la gamme Seemage. Pierre Calviera, chef de projets GESD, explique l'une des premières raisons du choix de la technologie Seemage : « Nous nous occupons de tout le développement électronique lié à la documentation, que ce soit le développement d'applications Web Intranet ou Extranet ou le développement d'applications métier. Nous possédons à ce titre une forte expertise sur les formats SGML et XML. Le fait que les outils Seemage soient basés sur des standards XML ouverts représentait donc dès le départ un argument de poids dans notre choix de la solution ».

Sedoc a ainsi été une des premières entreprises à faire confiance aux logiciels Seemage. « Nous avons donc fait le choix de nous équiper de Seemage Publisher. Après une formation standard, axée en particulier sur la programmation, nous avons rapidement pris en main le logiciel et pu créer de façon très intuitive des animations 3D et des illustrations techniques 2D et 3D. Nous utilisons maintenant Seemage depuis 2 ans pour importer l'ensemble des données numériques relatives à un modèle CAO 3D client, principalement afin de produire de la documentation interactive destinée à la formation ou à la maintenance. Seemage nous apporte une brique technologique indispensable pour mettre à disposition des équipes projets les modèles 3D, pour réaliser la documentation technique », remarque Pierre Calviera.

Si auparavant Sedoc concevait des vidéos incorporant des animations 3D pour la formation ou la documentation interactive, aujourd'hui la société profite de la capacité des outils Seemage pour pouvoir créer facilement, dérouler, piloter et interagir directement dans l'animation 3D, en incluant les fichiers Seemage dans des maquettes numériques 3D ou dans la documentation interactive au standard Web W3C développées par ses soins. « Pour nous, Seemage est clairement un exemple de ce que pourrait devenir la documentation interactive du futur », conclut Pierre Calviera.

Sites des entreprises citées :
http://www.sedoc.fr
http://www.seemage.com


KTM valide les performances de sa future RC8 avec Abaqus

L'Autrichien KTM Sportmotorcycle AG, un des spécialistes des motos de sport tous-terrains et deuxième constructeur européen de motos et de bicyclettes, a choisi Abaqus, le logiciel d'analyse par éléments finis de la gamme Simulia de Dassault Systèmes, afin d'améliorer l'évaluation de la fiabilité et des performances de ses produits.

« Dans le cadre de notre philosophie "Ready to Race", il est indispensable que nos motos de ville répondent aux attentes de nos clients en matière de performances, sans pénalité de poids ou de qualité », explique Gunther Hager, responsable de l'équipe R&D Analyse Structurelle Moteurs du constructeur.



« En vue du lancement commercial de notre nouveau modèle RC8 au printemps 2008, nous utilisons le logiciel Abaqus pour évaluer le comportement thermique, le niveau de bruits et de vibrations, les performances structurelles des assemblages et la fatigue des matériaux basée sur les contraintes. Ce processus de simulation intégré nous permet de mieux comprendre le comportement physique de nos produits au cours de la phase de conception ».

KTM Sportmotorcycle AG utilise le logiciel d'analyse unifiée par éléments finis Abaqus pour toutes les applications liées au développement du moteur et du châssis. Ce logiciel permet d'analyser la rigidité et la souplesse des châssis et des systèmes du moteur (joints, pistons et culasses). KTM utilise également AVL Excite qui s'appuie sur la technologie Abaqus pour étudier la dynamique du vilebrequin influant sur le bruit et les vibrations.

Sites des entreprises citées :
http://www.ktm.com
http://www.3ds.com/fr/

Jean-François Prevéraud





Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles