Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Technoflex ; STMicroelectronics


Technoflex réduit son cycle de développement avec SolidWorks

Technoflex commercialise des poches destinées à contenir des solutions médicales et des connecteurs associés pour l'industrie pharmaceutique. Ses 20 années d'expérience lui permettent de se positionner en Europe comme un acteur majeur de la poche de perfusion, dans les domaines des médicaments injectables, de la dialyse, de l'urologie ainsi que des connecteurs pour les produits du sang.

Pour suivre l'évolution technologique du marché et être toujours aussi performante, l'entreprise Technoflex décide de migrer vers la 3D, plus appropriée pour une meilleure visualisation du produit, gagner du temps en développement et communiquer plus aisément entre les différents acteurs de la conception.

Le développement de la société Technoflex jusqu'aux années 2000 a été bâti sur la reconnaissance par le marché d'une remarquable maîtrise du procédé de fabrication des poches souples en PVC médical. Mais la compétition sur les prix et les progrès des concurrents ont orienté l'entreprise vers de nouveaux marchés désireux de plus de qualité et de service.



Dans ce contexte, Technoflex doit maîtriser d'autres matériaux, d'autres technologies et concevoir des produits différents et robustes. « Passer à la 3D était une suite logique pour l'évolution de la société, et SolidWorks est un parfait compromis qualité/prix » explique François Capitaine, directeur R&D de Technoflex. Après avoir testé différents produits concurrents, Technoflex a donc choisi de retenir SolidWorks pour son approche fonctionnelle et économique adaptée aux PME. Equipée de 4 licences depuis mai 2006, Technoflex est ravi de cet outil paramétrique très simple d'utilisation.

La R&D Technoflex a pour mission de mettre au point les produits qui répondent le mieux aux exigences des patients, des infirmières et des industriels de la pharmacie, dans le respect des contraintes réglementaires en vigueur. Les ingénieurs doivent donc se concentrer sur la maîtrise des matériaux nouveaux ainsi que sur les nouvelles applications, pour les poches flexibles et les accessoires, mais aussi améliorer la qualité et la performance des produits existants, afin de toujours mieux satisfaire les attentes de ses clients.

« SolidWorks, nous a fait bénéficier d'un gain de temps considérable au niveau développement par son côté intuitif et son temps d'adaptation relativement court », estime François Capitaine.
Notons que SolidWorks a été un élément contributeur du prix INPI (Trophée de l'innovation 2006 catégorie PME) reçu par Technoflex en janvier 2007 puisque la démarche CAO a fait partie de ses préoccupations majeures, constituant clairement un facteur de développement et de stratégie.



Malgré la simplicité apparente du set de transfert, il a nécessité plusieurs heures de travail ainsi que plusieurs modifications avant d'arriver à un résultat pleinement fonctionnel. « L'utilisation de SolidWorks durant la conception du produit à permis de réduire le temps de passage du modèle virtuel au modèle réel. Les premiers prototypes ont été réalisés en quelques jours suite à l'envoi de fichiers CAO en stéréolithographie », précise Olivier Buchs, chef de projet au service R&D chez Technoflex. C'est ISI Solutions, du groupe Acess Commerce, qui a assuré l'implémentation du logiciel, la formation des personnels, ainsi que le support.

Sites des entreprises citées :
http://www.technoflex.net
http://www.solidworks.fr



STMicroelectronics utilise Cadence Encounter pour développer le premier décodeur haute définition double en 65 nm.

STMicroelectronics annonce qu'il a utilisé la plate-forme numérique de conception de circuit Cadence Encounter et la technologie de conception SiP (System-in-Package) pour l'implémentation réussie de son décodeur MPEG-4 haute définition double STi7200 réalisé en technologie 65 nanomètres. Premier sur le marché, ce décodeur est destiné aux applications numériques grand public, comme les terminaux de téléviseur, les DVD haute définition (double standard Blu-ray et HD-DVD) et les téléviseurs numériques.

« Cadence a collaboré étroitement avec nos équipes de conception afin que sa technologie numérique évoluée et la technologie de conception SiP puissent produire cette conception, le System on a Chip le plus complexe et le plus avancé que nous ayons jamais réalisé », explique Thierry Bauchon, directeur R&D, groupe Home Entertainment & Displays chez STMicroelectronics. « Ces outils nous ont permis de le sortir à temps pour le présenter au dernier Consumer Electronics Show en janvier dernier. Et la qualité de la conception nous a permis de faire des démonstrations moins d'un mois après la production des premiers échantillons dans nos laboratoires ».



« La méthodologie hiérarchique des outils de Cadence pour les circuits 65 nm, nous a permis d'effectuer une transition douce du concept à la conception et amélioré nos capacités de co-conception autour de nos interfaces hautes performances DDR2. Ce n'est pas trivial, mais les outils Encounter et la technologie SiP nous ont permis de créer un circuit conforme aux spécifications avec des interfaces DDR2 totalement fonctionnelles à 667 MHz ».

Avec plus de cinq millions d'instances et 740 E/S, le STi7200 est également l'un des composants les plus volumineux et les plus complexes de la gamme STMicroelectronics. Les tests préliminaires ont validé ses fonctionnalités quelques heures après la réception du premier produit fini.

Sites des entreprises citées :
http://www.st.com/stonline/fr/index.htm
http://www.cadence-europe.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles