Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Stein Heurtey ; Chengdu Aircraft Industrial Group ; Sogeclair.


Stein Heurtey passe au 3D avec Inventor

Issu de la révolution industrielle du XIXe siècle, le groupe Stein Heurtey, acteur majeur de l'ingénierie thermique, choisit les outils Autodesk pour entrer dans le XXIe siècle. En France, la centaine de concepteurs du groupe d'ingénierie thermique travaille sur des plans d'outils de production industrielle qui rassemblent plusieurs dizaines de milliers de pièces. A l'origine des équipements de production pour les industries métallurgiques et verrières, Stein Heurtey conçoit des fours de réchauffage, des fours de verrerie, des lignes continues et des équipements de process en innovant sur tous ses segments de marché grâce à un savoir-faire sans cesse optimisé. Stein Heurtey réalise de plus 90 % de son chiffre d'affaires à l'export, en équipant des clients sur tous les continents.

« Nous faisons des produits sur mesure et nous nous adaptons aux requêtes de nos clients, qui portent le plus souvent sur la configuration de leur usine ou leurs problématiques de capacités », explique José Foggia, le directeur des études du groupe. « Même si nous ne réinventons pas nos produits pour chaque affaire, nous redimensionnons nos constructions en fonction des besoins car il y a très peu de fours identiques. L'utilisation d'outils de conception numérique est donc logiquement au cœur de notre activité ».



Stein Heurtey avait fait le choix d'Autodesk dans les années 90 car l'utilisation d'Autocad lui permettait de faciliter leurs échanges de fichiers avec ses clients et sous-traitants en s'appuyant sur le standard de facto du marché. « Aujourd'hui, nous disposons de 200 licences Autodesk, tant en France que dans nos filiales en Inde, en Chine ou en Espagne », précise Patrice Voyer, le directeur des systèmes d'information de Stein Heurtey. « Nous sommes passés de la planche à dessin à Autocad, puis à Autocad Mechanical. Cette généralisation de l'utilisation de la 2D a fait l'objet d'une transition réfléchie dans le temps et nous en sommes très satisfaits avec des temps d'études réduits de 30 à 50 %. Désormais, l'heure est au passage à la 3D ».



Après 10 ans, la généralisation de l'usage de la planche à dessin électronique est terminée. « Nous voulons passer à l'étape suivante », insiste Patrice Voyer. « Pour faire de la conception directe, l'apport de la 3D est essentiel ». Le processus de conception d'ingénierie thermique mis en place par Stein Heurtey fait appel en effet à des compétences dans une bonne dizaine de spécialités, dont le génie civil, la chaudronnerie, les charpentes, la mécanique, la tuyauterie, les fluides de tous types ou encore les matériaux réfractaires.

« Nous avons commencé à utiliser Autodesk Inventor dans plusieurs de ces domaines, comme le génie civil, la tôlerie ou les corsets des fours de fusion. Pour le moment, nous travaillons sur des assemblages de plusieurs centaines de pièces. Mais l'enjeu consiste à réaliser des installations complètes, afin d'améliorer le processus de conception et d'optimiser le montage sur chantiers », assure José Foggia. « La 3D nous apporte, entre autres, la possibilité de vérifier et de corriger les interférences, les collisions ou les problèmes d'interfaces, d'optimiser les pièces sur des supports et des ancrages, de trouver des opportunités de gains de poids ou de contrôler la géométrie ».

Ce rêve de thermiciens va suivre le même processus de déploiement que celui qu'a connu l'entreprise pour l'adoption de la 2D sous Autocad Mechanical. « La migration de la 2D à la 3D nécessite une rigueur de règles d'utilisation et la mise en place d'une procédure commune », ajoute José Foggia. « Pour nous, l'utilisation de la 3D correspond à un passage de la télévision noir et blanc à la télé couleur ! Les gains sur les vérifications d'interférences ou sur la cinématique seront sans aucun doute très importants et l'utilisation d'Autodesk Inventor nous permet de continuer à utiliser le format standard du marché en même temps que nos sous-traitants ». Avec une quinzaine de licences Autodesk Inventor installées, Stein Heurtey a déjà pris pied dans l'ingénierie thermique du XXIe siècle.

Sites des entreprises citées :
http://www.stein-heurtey.fr
http://www.autodesk.fr


Le Chinois Chengdu Aircraft passe aux matériaux composites avec Dassault Systèmes

Chengdu Aircraft Industrial Group, l'un des premiers fournisseurs chinois de l'industrie aéronautique mondiale, a choisi la solution Catia Composites Design de Dassault Systèmes, pour le développement d'éléments nécessaires à la construction d'avions.

Chengdu Aircraft Industrial Group, filiale de China Industry Corporation I, a été créée en 1958 et constitue une base importante pour la conception, le développement et la fabrication d'avions de chasse en Chine. La société est également l'un des premiers fabricants d'avions civils et d'autres produits industriels destinés à l'industrie aéronautique chinoise. Grâce aux composites, Chengdu est en mesure de faire face aux défis que va devoir relever l'industrie aéronautique du XXIe siècle, en conservant son avantage compétitif.

Confrontées à l'augmentation du prix du carburant alimentée par les tensions politiques internationales, les compagnies aériennes doivent répercuter l'augmentation des coûts d'exploitation sur leurs tarifs. Elles subissent également des pressions croissantes en matière de protection de l'environnement, mais elles doivent aussi réduire le niveau de pollution sonore et les émissions de gaz nocifs. Alors que la compétitivité n'a jamais été aussi importante pour les compagnies, l'innovation dans le domaine des matériaux composites permet de surmonter ces différents obstacles. Chengdu Aircraft étend ainsi ses activités afin de couvrir la totalité du processus de conception de matériaux composites et fournir à ses clients des solutions de conception et de production de pointe.



« Avec Catia Composites Design, nous avons pu réduire jusqu'à 50 % nos délais de conception et de fabrication, ce qui est capital pour répondre aux délais serrés que nous imposent nos partenaires OEM et consacrer ainsi davantage de ressources à l'innovation », explique Youyi Wen, directeur du département Composites chez Chengdu Aircraft Industrial Group. « Cette application est clé pour notre succès et simplifie considérablement notre façon de travailler avec les matériaux composites ».

Catia Composites Design propose un environnement collaboratif couvrant la totalité du processus de développement des matériaux composites. Les ingénieurs peuvent se concentrer sur la création de designs optimisés pour exploiter pleinement les avantages des composites. En permettant aux ingénieurs de prendre part simultanément à un même projet 3D indépendamment du lieu où ils se trouvent, les mécanismes de synchronisation représentent un atout essentiel de Catia Composites Design. Grâce aux partenariats industriels et logiciels conclus par Dassault Systèmes avec des partenaires stratégiques, Catia Composites Design peut communiquer en toute transparence avec des équipements de production spécifiques pour composites, simplifiant ainsi le processus d'industrialisation de Chengdu.

Capitalisant sur son savoir-faire dans les composites, Chengdu va ouvrir un centre de recherche dédié à la fabrication de matériaux composites en association avec Dassault Systèmes. Ce centre sera consacré à la recherche dans les technologies de fabrication alternatives.

Sites des entreprises citées :
http://www.cac.com.cn
http://www.3ds.com/fr/


Sogeclair généralise l'utilisation de ThinkPLM

Le groupe d'ingénierie Sogeclair, basée à Toulouse, vient de décider de déployer à travers l'ensemble de ses entités en Europe, la solution PLM de Think3. Sogeclair est spécialisé dans la conception et le développement de produits industriels, ainsi que dans l'élaboration de solutions dans les domaines de la simulation et de la réalité virtuelle, pour les industries aéronautique, automobile, ferroviaire et de défense.

Après avoir implémenté avec succès la solution ThinkPLM au sein de Clairis Technologies, filiale du groupe spécialisée dans la conception et la simulation pour l'industrie aéronautique et partenaire global d'EADS Airbus, Sogeclair étend la solution ThinkPLM à l'ensemble du groupe, tous métiers confondus. Les sociétés EDT, Sogemasa, et HEE seront donc équipées prochainement de la solution PLM de Think3, avec la volonté d'améliorer le travail collaboratif entre les entreprises du groupe.




« Le développement du groupe et les exigences en terme de communication et traçabilité amènent à la mise en place de solutions PLM au sein de chacune de nos filiales », explique Didier Langlois, directeur technique de Sogeclair. « Think3 a su comprendre nos problématiques et y répondre de manière rapide et pertinente chez Clairis Technologies France. Think3 est apparu comme le partenaire naturel pour le déploiement d'une solution PLM à travers le groupe, en démontrant à nouveau sa compréhension des différentes problématiques dans nos autres sociétés ».

Sites des entreprises citées :
http://www.sogeclair.fr
http://www.think3.com/fr/

Jean-François Prevéraud



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles