Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Uros Pavasovic ; Caged ; Please Mum.


Autodesk sponsorise le projet du designer Uros Pavasovic

Uros Pavasovic, talentueux designer indépendant slovaque travaillant pour l'automobile et les yachts, a présenté, dans le cadre du concours Michelin Challenge Design lors de l'édition 2007 du Salon International de l'Automobile en Amérique du Nord qui se tient en ce moment  à Detroit, son prototype baptisé Fiat Scratch. Celui-ci a été conçu à l'aide du logiciel AliasStudio dans le cadre d'une action de sponsoring d'Autodesk. « Ce logiciel m'a permis de parfaitement retranscrire mes idées, depuis les premières esquisses jusqu'à la modélisation finale. Ceci a été possible grâce à ses outils accélérant la création, l'évaluation et la visualisation des différentes alternatives de design tout au long d'un processus transparent dans un seul environnement logiciel ».

Rappelons qu'AliasStudio est l'outil de design industriel utilisé par la quasi-totalité des constructeurs automobiles et par la plupart des grands studios et agences de design produit. Il est tombé dans l'escarcelle d'Autodesk lors de l'acquisition d'Alias en octobre 2005.


Conçu initialement dans le cadre de son projet de fin de cycle lors de son Master en design automobile au Royal College of Art de Londres, le prototype de Pavasovic présente une conception minimaliste ponctuée de motifs rappelant des éraflures et d'effets au niveau de la peinture. Pavasovic compare son prototype à « un vieux jean fétiche »  et la carrosserie éraflée doit « refléter les notions d'individualité et de liberté absolues ».

« La solution 3D AliasStudio d'Autodesk pour le design automobile et la visualisation est transparente et complète », estime Uros Pavasovic. « Elle intègre des outils 3D que j'utilise pour définir les formes et pour les besoins de communication, ce qui me permet de transformer le concept de Fiat Scratch que j'avais imaginé en un produit que je peux exposer et partager, et sur lequel je peux interagir physiquement. Le logiciel AliasStudio suscite la créativité ; il me permet de créer des designs irréprochables au niveau esthétique et fonctionnel, et de toujours insuffler de l'originalité dans mes idées pour concevoir des produits surprenants ».

Séduit depuis longtemps par les solutions Autodesk, Uros Pavasovic ne tarit pas d'éloges sur AliasStudio et sa capacité à rationaliser le processus de Design :

  • Dans les premières étapes, la fonction avancée de modélisation des formes dynamiques et interactives lui a permis d'exprimer, d'expérimenter et de modifier rapidement des formes tout au long du processus de création. Grâce à de nombreuses itérations, AliasStudio lui a permis de ne jamais altérer le concept initial, un point crucial pour la conversion d'un modèle au 1/4 à un modèle à taille réelle ;
  • Les principaux outils de modélisation lui ont ensuite permis d'accélérer la création de surfaces de grande qualité ;
  • Enfin, la nouvelle fonction de visualisation interactive photoréaliste d'AliasStudio lui a permis d'obtenir un aperçu en temps réel du véhicule, ce qui représente un gain de temps et des économies certaines, car il n'est plus nécessaire de construire un prototype physique coûteux ou d'attendre un rendu logiciel pour s'apercevoir d'éventuelles erreurs.
Ce projet a fait l'objet de la création d'un modèle à échelle un qui est exposé sur le stand de Michelin aux côtés de trois autres modèles issus de constructeurs reconnus : Volvo Cars, Honda et Polaris Industries. Ils sont aussi accompagnés de 8 projets présentés sous forme de maquettes à échelle réduite et de 22 autres traités sous forme de posters.

Sites des entreprises citées :
Le projet Fiat Scratch 
http://www.michelinchallengedesign.com
http://www.autodesk.com


Caged modernise ses produits et méthodes avec SolidWorks

Fondée en 2002 à Westbury en Grande Bretagne, la société Caged se spécialise dans la conception d'arceaux de sécurité destinés aux voitures de sport. Elle fournit au fabricant de véhicules Caterham Cars Ltd. des arceaux de sécurité personnalisés depuis que ce dernier a décidé de reconfigurer le châssis Caterham 7 et de repenser son processus de fabrication. Ce châssis se caractérisait par un manque d'exactitude certaine et exigeait une main d'Å“uvre importante.

Caged a adopté SolidWorks pour simplifier la conception des châssis et CosmosWorks pour tester leur degré de résistance et en dimensionner les pièces. SolidWorks et CosmosWorks constituent le point de départ d'un processus intégralement automatisé, de la conception à la fabrication, qui a raccourci de plusieurs mois le développement des châssis. Ces nouveaux outils permettent aux ingénieurs de concevoir et de fabriquer en 10 jours un châssis universel pouvant accueillir quatre moteurs différents.


« Il nous aurait été impossible de réaliser  ce premier projet avec le logiciel Autocad que nous utilisions précédemment. En effet, ce logiciel n'a pas la capacité nécessaire pour effectuer ce travail », explique Phil Squance, directeur technique chez Caged. « En revanche, SolidWorks est un excellent logiciel qui permet de concevoir et d'ajuster un modèle, puis de l'analyser et de le tester à l'aide de Cosmos, le tout dans la même session de travail. SolidWorks et CosmosWorks ont plus que doublé notre productivité, tout en nous permettant d'améliorer la qualité de nos châssis ».


La construction d'un véhicule de moins de 454 kg capable d'atteindre les 100 km/h en 3,1 secondes exige un châssis à la fois résistant et léger. Les ingénieurs de Caterham, qui n'avaient jamais utilisé un logiciel de CAO auparavant, ne pensaient pas qu'un châssis conçu à l'aide d'un ordinateur puisse offrir la performance requise par les conducteurs avertis. Phil Squance et son équipe ont déplacé quelques tubes du châssis pour améliorer sa rigidité et son alignement, puis ils ont utilisé CosmosWorks pour prouver arithmétiquement aux ingénieurs de Caterham que ce nouveau châssis était plus résistant. Pour reprendre les termes de Phil Squance, « SolidWorks et CosmosWorks ont considérablement réduit le risque d'erreur omniprésent dans la fabrication manuelle. Aujourd'hui, il nous suffit de concevoir un modèle, de couper les pièces et de les assembler, et tout est correct ».


Pour simplifier le processus intégral de la conception à la fabrication, les ingénieurs de Caged se contentent d'importer des modèles SolidWorks directement dans le logiciel qui pilote la machine laser que la société utilise pour couper les tubes destinés au châssis. Ce système de commande numérique par ordinateur permet à Caged de produire rapidement, et avec une grande précision, les cadres en tubes des châssis qui respectent exactement les spécifications techniques. Chaque cadre est solide et parfaitement droit.

Sites des entreprises citées :
http://www.therollcagepeople.com
http://www.solidworks.fr


Please Mum renouvelle ses collections plus vite avec Lectra Fashion PLM

Please Mum, leader canadien de la distribution de vêtements pour enfant, a choisi Lectra pour la mise en place d'une approche PLM dans l'entreprise. Le logiciel Lectra Fashion PLM permettra à Please Mum d'accélérer et de rationaliser ses processus de développement de produits et de collections, mais également d'optimiser le processus de collaboration des multiples intervenants en temps réel.

Please Mum a ouvert son premier magasin près de Vancouver en 1986. Aujourd'hui, l'entreprise fournit à ses clients canadiens des vêtements et accessoires pour enfants dans 86 points de vente.
« Cette collaboration avec Lectra représente une occasion unique de raccourcir notre cycle de développement des produits, tout en incluant un plus grand nombre de modèles dans le processus de pré-production, afin de disposer d'un choix plus large pour la collection finale », explique Anthony Findlay, directeur des achats chez Please Mum.


CÅ“ur de Lectra Fashion PLM, l'application de Product Development permettra à Please Mum d'organiser, de gérer et de partager toutes les données relatives au développement des produits et des collections : thèmes ; modèles ; matières ; couleurs ; spécifications techniques ; patronages ; nomenclatures ; fournisseurs et coûts. L'application de gestion de Workflow permettra, quant à elle, d'organiser et de contrôler les activités du projet de collection. Elle synchronisera tous les intervenants impliqués dans le processus de développement du produit et identifiera, en temps réel, les goulots d'étranglement et les retards potentiels.

Lectra a mis en place un véritable partenariat avec Please Mum, pour définir l'organisation du projet, en assurer le succès et garantir un transfert optimal des compétences. Cet investissement comprend l'offre de services à forte valeur ajoutée de Lectra, notamment en matière d'installation, de formation et d'implémentation. Les consultants métiers de Lectra étudient en détail le cycle de développement des produits et collections au sein de l'entreprise et les synchronisent avec le projet PLM, afin de respecter les contraintes et délais liés aux collections en cours, tout en apportant progressivement toute la valeur d'une solution structurante. Toute la mise en Å“uvre du projet est basée sur une méthodologie et des outils rigoureux conçus avec et pour les clients.

« Nous sommes extrêmement impatients de travailler avec l'offre Lectra Fashion PLM », reconnaît Anthony Findlay. « Nous sommes convaincus que cette offre nous permettra d'accélérer nos processus et de transformer notre mode de développement des produits et collections ».

Sites des entreprises citées :
http://www.pleasemum.com
http://www.lectra.com

Jean-François Prevéraud



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles