Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Cema ; le CCRT ; Renesas Technology.


Cema gère ses outillages aéronautiques avec ThinkPLM Aéro

Le sous-traitant aéronautique Cema (Centre d'Etudes Mécaniques d'Aquitaine), qui conçoit et réalise des outillages et chaînes d'assemblage pour Airbus, Aircelle, Bombardier, Dassault Aviation, Latécoère, Turbomeca entre autres, a commencé le déploiement de ThinkPLM Aéro, la solution PLM dédiée aéronautique de Think3.

Jean-Michel Graciet, directeur technique de Cema, précise que la solution de Think3 a été choisie après l'évaluation des différentes solutions PLM du marché. « ThinkPLM est clairement la solution qui répondait le mieux à nos exigences de sous-traitant dans le domaine aéronautique. La facilité d'implémentation et l'ouverture de la solution sur les standards CAO de l'aéronautique, Catia V5 et Cadds notamment, nous ont convaincus ».

Dans le cadre de son activité de sous-traitant de premier niveau pour l'industrie aéronautique, Cema est dans l'obligation d'assurer la traçabilité de ses données sur plusieurs décennies. Les assemblages de plusieurs milliers de pièces gérés par Cema, ainsi que les différents formats (CAO, Simulation, Office) utilisés au sein de l'entreprise, rendent complexe la gestion des données techniques produites au sein de l'entreprise, ainsi que le partage des données avec les partenaires, fournisseurs et clients.

« De par notre métier, il est rapidement devenu indispensable de nous équiper d'une solution PLM capable de nous aider à gérer des milliers de fichiers, avec des projets aux workflows complexes. Mais il restait important pour nous d'adopter une solution implémentable rapidement. Nous restons des spécialistes de l'aéronautique, et non des experts informatiques », explique Jean-Michel Graciet. « Aujourd'hui, ThinkPLM est en cours de déploiement, avec une implémentation qui suit le planning défini initialement, avec plus de 50 utilisateurs prévus pour la solution complète au sein de Cema ».

Sites des entreprises citées :
http://www.cema-France.fr
http://www.think3.fr


Le CCRT se dote d'une capacité de stockage de 1,4 Po fournie par SGI

Le Centre de Calcul Recherche et Technologie (CCRT) est un centre de calcul haute performance destiné à la simulation numérique des réacteurs et des installations du cycle du combustible, aux grands programmes de recherche notamment en climatologie et en biologie, au développement de nouvelles technologies. Opérationnel depuis fin 2003, le CCRT est ouvert à des partenariats industriels et à des collaborations avec la communauté scientifique. Il vient de choisir SGI pour lui fournir une solution complète de gestion de données.

Cette solution permettra d'héberger les données fournies par les supercalculateurs vectoriels et scalaires du CCRT, afin de répondre aux besoins de la communauté scientifique et industrielle dans les grands domaines de la recherche. Ces domaines comprennent en particulier l'énergie, les sciences de la vie et de l'environnement, et l'aéronautique.


Développée par SGI, la configuration acquise par le CCRT est composée de serveurs Altix équipés de processeurs Intel Itanium2 double cÅ“ur, du logiciel de gestion hiérarchique de données DMF et de la dernière génération de baies de stockage SGI InfiniteStorage 10000 d'une capacité brute pouvant atteindre 1,4 Po. Elle sera intégrée au complexe de calcul du CEA qui forme l'un des plus importants complexes scientifiques au monde, permettant ainsi de faire bénéficier la communauté de la recherche de la synergie des programmes "défense - industrie - recherche" et des retombées du programme simulation numérique.

Avec la mise en production de DMF couplé aux baies SGI InfiniteStorage, les partenaires du CCRT (le CEA, l'EdF, Snecma, Turbomeca, Techspace Aero...) accèdent à leurs données sans se préoccuper de l'accroissement de la volumétrie et surtout en préservant les performances de restitution et de sauvegarde.

« Le nouveau système de stockage permet au CCRT d'offrir un niveau de service répondant aux attentes de nos partenaires. Il est le fondement de la gestion des données du CCRT », indique Christophe Béhar, président du CCRT.

Sites des entreprises citées :
http://www-dam.cea.fr
http://www.sgi.fr


Renesas Technology adopte la vérification fonctionnelle de Synopsys

Renesas Technology, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de semi-conducteurs destinés aux marchés mobile, automobile et PC/AV (audio-vidéo), a adopté le langage SystemVerilog et la solution de vérification fonctionnelle VCS de Synopsys pour le développement de "systèmes sur une puce" (SoC) complexes. En outre, Renesas a également retenu la méthodologie VMM for SystemVerilog (Verification Methodology Manual), pour la création des environnements de vérification de SoC complexes. Renesas a fait appel à la solution VCS et à la méthodologie VMM, pour vérifier son infrastructure d'interconnexion sur puce SuperHyway.

« Nous avons adopté VCS, SystemVerilog et la méthodologie VMM pour notre prochaine génération d'environnements de vérification de SoC complexes », explique Kazunobu Morimoto, chef de groupe, au département Conception au niveau de système et Technologie de vérification, chez Renesas. « SystemVerilog et la méthodologie VMM se sont avérés faciles à adopter et à déployer avec la solution VCS, et ils permettront des améliorations significatives de la productivité de vérification, pour nos conception de systèmes sur une puce s'appuyant sur bus SuperHyway ».

Le bus SuperHyway est une infrastructure d'interconnexion sur puce conforme VSIA/VCI, destinée à fournir aux concepteurs une interconnexion à bande passante élevée et extensible, et faible latence. Renesas devait améliorer la productivité et la prévisibilité de l'environnement de vérification à bus SuperHyway, pour répondre à une demande croissante de nouveaux composants système. Leur nouvel environnement devait pouvoir réutiliser des tests existants, permettre un suivi détaillé du processus de vérification basé sur la couverture, tout en permettant des ajouts, des modifications et une maintenance faciles.

Pendant neuf mois, les ingénieurs de Renesas se sont familiarisés avec le langage SystemVerilog et la méthodologie VMM, et ont pu ainsi élaborer un environnement complet de vérification pour bus SuperHyway tournant sur la solution VCS. Les composants clés de cet environnement intégraient notamment des contrôleurs de protocole basés sur assertion, des contrôleurs et des tableaux de score de transactions, des modèles d'initiateur et de destinataire de transaction, des descriptions de couverture, et une ancienne interface de test. Tous les composants ont été élaborés à l'aide de SystemVerilog, selon la méthodologie VMM. Renesas a pu en tirer de nombreux avantages, notamment une productivité de vérification plus élevée, grâce à la modélisation transactionnelle, et aux fonctionnalités pseudo-aléatoires de pilotage par couverture de la méthodologie VMM, ou encore la possibilité de réutiliser facilement d'anciens tests. En outre, la base de code de vérification du nouvel environnement s'est révélée un tiers plus compacte que dans l'ancien environnement, tout en étant plus facile à maintenir et à étendre à de nouveaux projets, grâce à l'architecture multicouches structurée caractéristique de la méthodologie VMM.

Sites des entreprises citées :
http://www.renesas.com
http://www.synopsys.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles