Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Allures Yatching ; Koné ; Technofan.


Allures Yatching mise sur Solid Edge et le 3D pour développer ses voiliers mixtes aluminium/composites

Allures Yatching est un chantier naval cherbourgeois qui propose une approche originale dans le domaine de l'architecture des voiliers de grande croisière. Il a choisi de réaliser ses dériveurs intégraux de 40, 44 et bientôt 51 pieds sous la forme d'une coque en aluminium sur laquelle est collé un ensemble pont/roof réalisé en matériaux composites. « Cela nous permet de proposer à nos clients un voilier sûr dans toutes les conditions de navigation, permettant un accès à tous les mouillages et offrant confort, convivialité et élégance, le tout à un prix raisonnable », explique Xavier Desmarest, directeur général de l'entreprise.


En effet, si l'aluminium est bien connu en construction navale pour sa légèreté et sa durabilité, c'est avant tout pour la sécurité qu'il est devenu un matériau de choix pour la construction de coques. Il offre une excellente résistance au choc et au déchirement, tout en étant incombustible. De leur côté, les matériaux composites sont à la fois résistants et légers, d'ou leur intérêt pour les parties placées au-dessus du centre de gravité, et ils apportent isolation thermique et phonique, tout en permettant la création de formes douces et agréables.

  


« Notre métier, c'est de définir un concept de bateau et les standards de qualité que nous voulons lui appliquer, puis de travailler à sa définition avec des partenaires tels le cabinet d'architecture Berret-Racoupeau pour le dessin de la carène, du plan de pont et du gréement, ainsi pour la structure et les différents échantillonnages ; ou Franck Darnet Design pour l'agencement intérieur et son design. Nous nous sommes aussi entouré des conseils de navigateurs réputés comme Marc Van Peteghem et Michel Desjoyeaux qui nous ont fait bénéficier de leur expérience, ou de scientifiques comme le CRITT Matériaux de Rochefort qui nous a aidé dans la définition et les tests de la liaison entre les superstructures en composites et la coque en aluminium », détaille Xavier Desmarest.

Côté conception les dirigeants d'Allures Yatching ont embauché Rémi Hequet comme responsable du bureau d'études. Celui-ci disposait d'une bonne expérience acquise chez CNB (Construction Navale de Bordeaux), un chantier du groupe Bénéteau qui maîtrise la construction mixte aluminium/composite pour les voiliers de 60 à 120 pieds. 
  
« Lorsqu'il c'est agit de choisir notre outil de conception, j'ai fais un rapide tour du marché. Les solutions lourdes telles Catia ou Pro/Engineer étaient hors de notre budget et dans le domaine des solutions de milieu de gamme les outils tels Inventor, Solid Edge ou SolidWorks m'ont parus très similaires en termes de fonctionnalités et de performances. C'est pourquoi j'ai opté pour Solid Edge, solution sur laquelle j'avais été formé à CNB. J'ai ainsi pu être directement opérationnel », explique Rémi Hequet.


Le bureau d'études d'Allures Yatching reçoit les plans de toute la coque et de sa structure en format Autocad 2D. Ceux-ci sont directement utilisés dans Solid Edge pour recréer un modèle 3D du bateau et en valider toute la chaudronnerie aluminium en modélisant toutes les pièces et en créant les plans de fabrication. Ce modèle sert aussi à dialoguer avec l'architecte d'intérieur pour la création des aménagements et du mobilier intérieur. Ceux-ci sont ensuite étudiés et fabriqués par Navi-Line, une société nantaise, elle aussi utilisatrice de Solid Edge et cliente du distributeur Abisse. Le bureau d'études valide aussi le routage de tous les réseaux (électricité, plomberie, données...) dans la structure, ainsi que l'assemblage du pont sur la coque.

     

« Le fait de travailler en 3D évite toutes les interprétations possibles inhérentes au 2D. Cela élimine d'office bien des sources d'erreurs et permet de s'affranchir d'une phase prototype et mise au point toujours longue et coûteuse. Même si vous ne gagnez pas beaucoup de temps lors de la conception, vous vous y retrouvez largement lors du montage. Ainsi les meubles arrivent tous montés de chez Navi-Line, il n'y a plis qu'à les mettre en place », conclu Rémi Hequet.

Une approche largement partagée par Xavier Desmarest : « L'utilisation de Solid Edge en 3D présente pour moi deux gros intérêts : d'une part nous pouvons réduire les délais et les coûts en évitant les erreurs, les reprises et les prototypes ; d'autre part, nous pouvons utiliser les modèles 3D à des fins marketing pour expliquer à nos clients et partenaires des choix techniques et des implantations. Enfin, cela participe aussi à notre image de marque ».

Sites des entreprises citées :
http://www.allures.fr
http://www.abisse.com
http://www.solidedge.fr


Chez Koné la fonction décide de la forme grâce à Inventor

Koné, groupe finlandais fondé en 1910, est l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'ascenseurs et d'escaliers mécaniques. Il vient d'intégrer avec succès l'utilisation d'outils 3D dans ses processus de conception 2D grâce au logiciel Autodesk Inventor. En exploitant tout le potentiel des fonctionnalités 3D d'Inventor, Koné peut en effet se concentrer sur la conception fonctionnelle. Ainsi, la fonction décide de la forme et Koné passe plus rapidement du concept à la réalité avec des conceptions parfaitement fonctionnelles dès le premier essai.


Koné propose une gamme complète de services, de la conception et de l'installation à la maintenance et à la modernisation. L'équipe de modernisation d'ascenseurs de Koné est spécialisée dans des solutions qui permettent aux propriétaires de bâtiments d'actualiser leurs ascenseurs existants pour un coût moins élevé qu'un remplacement complet. Pour ces travaux complexes, tous les composants mécaniques et électriques des ascenseurs sont déposés sans que la structure ne soit altérée. Ceci permet d'installer rapidement les technologies d'ascenseur les plus modernes sans entraîner de gêne majeure pour les clients.

Jusqu'à présent, Koné a réalisé la majeure partie de ses travaux de modernisation en travaillant en 2D à l'aide d'Autocad. La société a constaté tout l'intérêt pour elle d'intégrer la conception 3D dans ses projets de modernisation, où le défi permanent est d'incorporer un produit universel dans un grand nombre de marques, de modèles et de types d'ascenseurs différents.

« Dans Autodesk Inventor, les fonctions de conception fonctionnelle comme le générateur de châssis et le Design Accelerator nous permettent de générer des pièces et des ensembles en fonction des exigences fonctionnelles et des paramètres physiques réels », explique Don Gradin, concepteur mécanique chez Koné. « Ceci nous aide à optimiser l'interchangeabilité des pièces et, ainsi, à réduire au minimum les délais de conception et le nombre d'heures d'installation sur le terrain à cause de composants mal adaptés. Plus important encore, ceci nous aide à rendre nos nouveaux ascenseurs plus rapidement opérationnels pour nos clients ».

Inventor prend en charge des environnements de conception 2D et 3D. C'était donc la solution idéale pour Koné qui disposait de très nombreuses données Autocad. En outre, la convivialité globale d'Inventor a permis à Koné de commencer rapidement à prendre conscience des avantages de la conception 3D.
« La simplicité d'usage d'Inventor, par rapport aux autres logiciels de conception 3D, a accéléré la prise en main des utilisateurs inexpérimentés », constate Don Gradin. « Aujourd'hui, toutes nos conceptions sont livrées à la fabrication avec un jeu complet de dessins 2D générés à partir de modèles 3D Inventor. La transition entre 2D et 3D se fait sans effort. Toutes nos pièces et nos ensembles devant de toute façon être modélisés, le temps d'ingénierie supplémentaire requis est minime et nous observons une baisse significative du temps consacré à la préparation des dessins 2D ».

« En plus de nous permettre d'économiser un temps précieux, Inventor facilite la représentation 3D des projets, ce qui nous aide à la fois pour la conception et pour nos réflexions. Cet avantage créatif est la garantie qu'aujourd'hui, Koné reste à la pointe de la conception pour ses clients ».

Sites des entreprises citées :
http://www.kone.com
http://www.autodesk.fr


Technofan passe au développement collaboratif avec Windchill

Technofan, filiale du Groupe Safran, a choisi Windchill, solution de gestion du cycle de vie des produits de PTC, pour accompagner sa stratégie d'entreprise. Depuis 2005, le groupe Safran a mis en place un programme d'amélioration des performances et de rentabilité, appelé "Action V". Ce programme concerne tous les métiers du groupe, dont ceux liés au Développement Produits, porteurs de gains de compétitivité, de marge et de satisfaction clients.


Dans ce cadre, Technofan spécialisée dans la conception, la production et la commercialisation de systèmes de ventilation, met en place un plan de modernisation de son système de Développement Produits. Les solutions de PTC permettront un développement de produits collaboratif au niveau de l'entreprise étendue (filiales, clients, fournisseurs), la gestion et le partage en toute sécurité des données produits dans un système de référentiel unique et la mise en place de processus communs de développement de produits.

Après une démarche de validation technique très poussée, Technofan a choisit PTC, notamment pour l'architecture intégrale de ses solutions et une stratégie R&D cohérente. Cette vision répond parfaitement aux challenges fixés par la stratégie de l'entreprise visant à faire évoluer Technofan vers un rôle de "systémier" et à développer son activité à l'international, principalement sur le marché américain.

« Technofan est une PME de 200 personnes, aussi recherchions-nous un partenaire offrant des solutions éprouvées et capable de prendre en compte nos contraintes organisationnelles et financières. Après une étude des différentes solutions du marché et des tests techniques approfondis, nous avons considéré PTC, dont les solutions sont déjà utilisées au sein du groupe Safran, comme l'éditeur le plus à même de nous accompagner dans la mise en place de notre projet en France et dans notre filiale américaine », justifie David Corceiro, directeur administratif et financier et responsable du projet.

La solution Windchill aidera Technofan dans le développement simultané de produits à toutes les étapes du programme et sur des sites géographiquement distincts, grâce à de solides fonctions de gestion de configuration et de changements, assorties de puissants processus automatisés. Les fonctionnalités de visualisation intégrées de Windchill permettront à Technofan et à ses sous-traitants d'exploiter facilement les modèles et dessins de CAO par l'intermédiaire de maquettes allégées.

D'autres points forts de la solution Windchill ont joué en faveur de PTC :


  • Grande richesse fonctionnelle en standard (gestion native des données CAO-Mécaniques Pro/Engineer et Catia V5, CAO-Électroniques Orcad et Cadence, développement de logiciels et documentaires, ainsi que la gestion des différentes nomenclatures Engineering, Manufacturing, Repair) qui démontre l'aptitude de Windchill à gérer l'ensemble des données produit et process dans un même référentiel ;
  • Simplicité d'utilisation et de déploiement grâce à une architecture native web, qui facilitera l'accès à la plate-forme PLM pour les sous-traitants et partenaires ;
  • Gestion des composants standards et des références fournisseurs ;
  • Plate-forme collaborative sécurisée ;
  • Système de publication dynamique intégré, Arbortext (création, gestion et publication des documentations techniques comme les catalogues de pièces détachées, les manuels d'assemblage...).
Tout ceci permettra d'obtenir un cycle de conception de produits plus efficace, des produits de qualité supérieure à coûts réduits.

Sites des entreprises citées :
http://www.technofan.com
http://www.ptc.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles