Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Tork Engineering ; Smiths Aerospace ; Louis Vuitton.


Tork Engineering en tête de la course avec SolidWorks

Filiale depuis 1999 du groupe FAM Automobiles, Tork Engineering a acquis un formidable savoir-faire dans la compétition automobile. Après avoir testé différents logiciels de CAO, Tork Engineering a choisi SolidWorks en raison de ses performances et de ses fonctionnalités parfaitement adaptées à sa problématique : construire plus rapidement des voitures de compétition toujours plus efficaces. Une recette qui fonctionne bien comme le démontre le succès des BMW et Toyota préparées par Tork Engineering au Trophée Andros 2005.

Les équipes de Tork Engineering traitent tous les aspects de l'automobile de compétition et des véhicules spéciaux en intervenant des phases d'études et de conception jusqu'à la réalisation des pièces mécano-soudées et des pièces usinées. Le bureau d'études de Tork Engineering conçoit tous types de pièces d'automobiles, de l'élément spécifique à la voiture complète. Ces études peuvent porter sur les châssis, les moteurs, les transmissions ou encore les systèmes électroniques de gestion.


SolidWorks est un atout majeur pour mener à bien ces études d'assemblages pouvant compter jusqu'à 9 000 pièces, en permettant de concevoir, mettre en plan, gérer les assemblages et de s'assurer de leur cinématique. Pour Bernard Bouhier, à l'origine de Tork Engineering : « la conception 3D permet avant tout un gain de temps très appréciable et une très bonne traçabilité ».

Tork Engineering a décidé d'utiliser SolidWorks après avoir utilisé Autocad, et comparé les différents logiciels du marché. Pour Tork Engineering, SolidWorks se révèle être un produit complet et éprouvé, qui correspond bien aux besoins et aux études mécaniques, alliant simplicité d'utilisation, performance, et tarif accessible pour les PME. Tork Engineering utilise 4 licences SolidWorks Office Professionnel, plus une licence PDM Works pour la gestion de données. Leur chaîne numérique est complétée par l'utilisation d'Esprit pour l'usinage, un Gold Partner de SolidWorks.

Les ingénieurs de Tork Engineering apprécient particulièrement l'environnement Windows de SolidWorks, très convivial et facile à comprendre. « Nous avons tout de suite apprécié la simplicité d'utilisation de SolidWorks qui fonctionne comme un outil associatif et intuitif. Autres points positifs : son temps d'accès, sa rapidité de calcul, ses fonctionnalités qui répondent précisément à notre problématique », explique M. Lesage, ingénieur d'étude chez Tork Engineering. « D'autant plus qu'Avenao, revendeur SolidWorks, a été très présent depuis le début et recherche en permanence notre satisfaction », complète Bernard Bouhier.

Et Tork Engineering a constaté rapidement des résultats puisque de 12 mois, le temps de conception d'un véhicule est ainsi passé à 4 mois. « SolidWorks est avant tout utilisé pour obtenir des maquettes numériques, afin de visualiser et vérifier entièrement le projet, ce qui a permis de supprimer le maquettage physique, auquel nous avons maintenant rarement recours », souligne Bernard Bouhier.

Avec la conception et la construction des voitures aussi connues que celles d'Alain Prost et d'Olivier Panis, avec Toyota, ou encore des 3 Fiat Stilo du Trophée Andros 2005... Tork Engineering s'est fait un nom dans le haut de gamme de la compétition automobile. Avec SolidWorks, Tork Engineering peut ainsi réaliser plus facilement des modèles plus séduisants et gagner en compétitivité. « Nous nous situons sur un marché très concurrentiel et pourtant nous en sommes devenus un leader, puisque 30 % du parc est à présent conçu chez nous. SolidWorks nous permet d'aller plus loin dans la conception de voitures de compétition, en permettant à de simples idées de devenir réalité. L'ingénieur du bureau d'études, peut s'exprimer rapidement, notamment grâce au module Style et "mettre en forme sa créativité" », conclu Bernard Bouhier.

Sites des entreprises citées :
http://www.fam-auto.com
http://www.solidworks.fr


Smith Aerospace rationalise son processus de conception avec Altair Engineering

Smiths Aerospace, une entreprise britannique spécialiste de la conception des systèmes et équipements aéronautiques, a choisi HyperWorks, la suite d'Ingénierie Assistée par ordinateur d'Altair Engineering, pour améliorer le développement et l'analyse structurale de ses systèmes d'atterrissage et composants d'avion. Smiths a sélectionné Hypermesh de Hyperworks pour améliorer la modélisation par éléments finis et l'efficacité de la visualisation des résultats au sein du département d'ingénierie. L'entreprise a l'intention d'intégrer d'autres outils HyperWorks, HyperMorph pour modifier de manière interactive la topologie des modèles par des techniques de "morphing", ainsi que OptiStruct pour optimiser les structures.


« J'ai réalisé que les limites de nos pré et post-processeurs et notre improductivité étaient très similaire à des situations auxquelles j'avais déjà fait face », explique Paul Fannon, ingénieur en chef chez Smiths Aerospace. « Connaissant déjà Hypermesh et sa capacité à résoudre ce type de problèmes, nous avons réalisé un benchmark entre la solution que nous utilisions et HyperMesh, ce qui a clairement démontré qu'HyperMesh est l'outil idéal pour répondre aux besoins de Smiths Aerospace. Un autre facteur décisionnel important dans le choix d'HyperMesh était qu'il s'amortirait de lui-même en seulement 5 ans parce qu'il fait gagner du temps aux ingénieurs dans leur travail ».

HyperMesh d'Altair est un pré- et post-processeur convivial et très performant pour les solveurs éléments finis les plus courants. Il permet aux ingénieurs d'analyser la performance de la conception de leurs produits de manière interactive et ceci dans un environnement graphique. HyperMorph est un outil de manipulation de maillage qui permet à l'utilisateur de paramétrer rapidement des modèles et d'étirer les maillages éléments finis, tout en minimisant la distorsion du maillage.

Sites des entreprises citées :
http://www.smiths-aerospace.com
http://www.altair.com


Louis Vuitton agence ses magasins avec Revit

Louis Vuitton a opté pour Autodesk Revit avec l'objectif de créer, de gérer et de partager la conception de l'agencement de ses magasins à travers le monde qui comptent aujourd'hui plus de 340 implantations.

« Louis Vuitton dispose de sa propre équipe d'architectes pour la conception de ses magasins », explique un de leurs architectes. « Cette équipe est fortement sollicitée car le temps moyen de création d'un nouvel espace est extrêmement court. Ceci explique la volonté de Louis Vuitton de s'équiper de ce qui se fait de mieux en termes de logiciel de conception architecturale ».

C'est ainsi que suite à un appel d'offre auprès de différentes sociétés, Louis Vuitton a choisi de s'équiper d'Autodesk Revit. Ce logiciel s'appuie sur la modélisation des données architecturales. Cette philosophie et cette technologie permettent de minimiser la création manuelle des dessins et de documents de projets et elles assurent une mise à jour en temps réel des données. Les concepteurs gagnent ainsi en temps et en efficacité en élaborant leurs plans, rendus et simulations 3D avec Autodesk Revit.

Il sera désormais très facile aux architectes de Louis Vuitton de concrétiser et de présenter leurs projets et créations les plus élaborés et de mieux coordonner leurs documentations et plans.
Un consultant Autodesk ainsi qu'un consultant interne du Service Architecture Louis Vuitton ont préalablement développé un certain nombre de familles d'objets pour les besoins spécifiques de développement des magasins.

« Grâce à la mise en place de cette solution, nous pouvons développer une nouvelle approche lors de la conception de nos magasins », confie l'un des architectes.

Sites des entreprises citées :
http://www.louisvuitton.com
http://www.autodesk.com

Jean-François Prevéraud


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles