Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : le groupe Ferretti ; Advasense Technologies ; Mitsubishi Heavy Industries.

Les structures des bateaux de Ferretti optimisées avec Hyperworks d'Altair

Le groupe Ferretti, constructeur de yachts de luxe italien, qui regroupe des marques aussi prestigieuses que Ferretti Yachts, Pershing, Itama, Bertram, Riva, Apreamare, Mochi Craft, CRN et qui possède 19 sites de production en Italie, 2 en Espagne, et 1 aux Etats-Unis, a choisi la technologie d'optimisation Hyperworks d'Altair Engineering pour améliorer la conception des structures en matériaux composites de ses bateaux.

Le groupe Ferretti considère la qualité et l'innovation technologique comme les atouts importants en production. La conception de ses yachts allie la haute performance technologique à la conception avancée, l'ergonomie, le design et les fonctionnalités. Pour chaque yacht, plus de 60 spécialistes suivent le projet de la conception à la réalisation, utilisant une informatique de pointe dans toutes les étapes du projet et de l'expérimentation. Le groupe Ferretti met en place un procédé de développement virtuel afin que leurs nouveaux yachts soient supérieurs en termes de performance et de technologie.


« Nous avons choisi les outils d'ingénierie de Hyperworks pour optimiser notre processus de développement et nos matériaux », confirme Andrea Crucianelli, responsable IAO de la division d'ingénierie du groupe Ferretti. « La qualité, le design, les fonctionnalités et la sécurité sont les objectifs majeurs du groupe Ferretti dans la construction de nos nouveaux bateaux. Il est important que nous puissions allier à notre savoir-faire manuel la conception et les techniques de simulation modernes pour atteindre ces objectifs ».

La gamme Hyperworks d'Altair Engineering comporte un ensemble de logiciels de calcul, de simulation numérique et d'optimisation permettant de traiter la plupart des problèmes rencontrés lors de la conception de nouveaux produits. Ils participent à l'amélioration du processus de développement des produits et en améliorent également la qualité, augmentent la productivité, réduisent les délais et les coûts de production

« Aujourd'hui, pour construire des bateaux exceptionnels comme les nôtres, il n'est pas suffisant de fournir simplement une architecture marine », explique Andrea Crucianelli. « Nous devons trouver un équilibre parfait entre les différents paramètres et les besoins exprimés. La qualité est un objectif important dans l'ingénierie marine, mais la performance du bateau, la sécurité, le confort et l'espace autant que l'éclat de l'intérieur sont également critiques. En outre, nous devons garantir la standardisation des matériaux ainsi que l'apparence et les fonctionnalités du bateau. Les outils intégrés d'IAO d'Altair nous aiderons à choisir et à optimiser les composites pour répondre à tous les besoins indispensables dans la construction de yachts, ainsi que la possibilité de changer rapidement des paramètres ».

Sites des entreprises citées :
http://www.ferrettigroup.com
http://www.altair.com


Advasense retient Synchronicity DesignSync pour améliorer la collaboration de ses concepteurs

Advasense Technologies, fabricant de capteurs d'images CMOS de haute qualité pour applications de téléphonie mobile, retient la plate-forme de gestion des données de conception de semi-conducteurs Synchronicity DesignSync de la gamme Enovia MatrixOne de Dassault Systèmes.

Depuis sa création en 2004, Advasense, une société de microélectronique "fabless", s'est concentré sur le développement de capteurs d'images de 3 Mégapixels et davantage afin de répondre aux exigences du marché des téléphones cellulaires avec appareil photo. La technologie novatrice d'Avasense assure ainsi une qualité d'image supérieure dans toutes les conditions d'éclairage, en améliorant considérablement la sensibilité à basse luminosité. Advasense est aujourd'hui reconnu comme l'un des spécialistes pour le développement et la fabrication de capteurs d'images CMOS.



Compte tenu de l'omniprésence croissante des téléphones mobiles avec appareil-photo sur le marché, les capteurs d'image d'Advasense suscitent une demande en forte hausse. Ces produits permettent en effet de résoudre l'un des principaux problèmes auxquels est confrontée l'actuelle génération de téléphones cellulaires avec appareil photo : les capteurs d'images n'ont pas la sensibilité nécessaire à basse lumière pour prendre des images dans la plupart des lieux publics (musées, restaurants, cafés...) voire de nuit en extérieur. En utilisant la solution Synchronicity DesignSync, Advasense espère rationaliser son processus de conception et améliorer le partage des informations entre les différents niveaux de l'entreprise, avec à la clé un impact positif sur les délais de mise sur le marché.

« Alors que l'industrie des terminaux mobiles atteint sa maturité, il apparaît clairement que les produits vont gagner en compacité tout en intégrant des fonctionnalités de plus en plus riches », estime Ari Jaliff, Vice-président, VLSI Operations d'Advasense. « Cette évolution représente une opportunité exceptionnelle pour Advasense, compte tenu de la forte demande que rencontrent des solutions telles que nos capteurs d'images CMOS avancés qui peuvent apporter un avantage compétitif réel. Il était impératif que notre entreprise améliore ses outils de conception et de collaboration afin de se positionner de façon optimale pour bénéficier de cette demande en hausse ».

Advasense va associer Synchronicity DesignSync aux outils de conception électronique de Cadence Design Systems pour gérer ses données et son environnement de conception complexe, et contrôler tous les transferts du concept au tape-out.

Advasense a collaboré avec Advanced Semiconductor Technology (AST), représentant et centre d'assistance locale du logiciel Synchronicity d'Enovia MatrixOne en Israël pour la mise en Å“uvre de cette solution.

Sites des entreprises citées :
http://www.advasense.com
http://www.matrixone.com


Mitsubishi Heavy Industries développe ses moteurs deux fois plus vite avec Pro/Engineer

Le chantier naval de Kobe de Mitsubishi Heavy Industries(MHI Kobe) tire des avantages conséquents du déploiement de Pro/Engineer, en divisant notamment par deux la durée et le coût du cycle de développement des produits. Outre Pro/Engineer, MHI Kobe a aussi opté récemment pour Windchill ProjectLink pour gérer ses projets collaboratifs.

Mitsubishi Heavy Industries est l'un des trois seuls concédants de licences au monde capables de développer et de fournir des moteurs diesel marins. Il se doit par conséquent de satisfaire aux exigences les plus strictes des clients en matière de fiabilité et de longévité, ainsi que d'être en conformité avec la nouvelle réglementation internationale sur l'environnement.



MHI Kobe a totalement migré vers la conception en 3D à l'occasion du lancement d'un projet de développement conjoint avec la firme Wartsila Switzerland en vue de la création d'un nouveau moteur diesel. Auparavant, le développement d'un moteur diesel marin, qui nécessite 3 000 à 4 000 feuilles de dessins et comporte jusqu'à 20 000 pièces, pouvait durer jusqu'à deux ans et demi avec un processus de conception traditionnel en 2D. Après avoir migré vers la conception 3D avec Pro/Engineer, MHI Kobe a immédiatement constaté une diminution significative de la durée de ses cycles de développement de produits. La visualisation des données, l'ingénierie simultanée et l'optimisation du développement de produits ont permis à MHI Kobe de consolider son expertise et de mieux répondre aux besoins de ses clients.

Parallèlement à ses nouveaux processus, MHI Kobe utilise Pro/Intralink de PTC pour la gestion des données de groupe de travail de Pro/Engineer afin d'éliminer toute incohérence entre les pièces. Grâce à Pro/Intralink, MHI Kobe permet à ses équipes de conception, de fonderie, d'assemblage, ainsi qu'à d'autres groupes, de partager plus facilement la version adéquate des données Pro/Engineer que dans le cadre de l'ancien processus de conception en 2D. Depuis qu'elle a développé l'utilisation de Pro/Engineer, la société MHI Kobe a également coopéré avec PTC Global Services, afin d'améliorer ses compétences Pro/Engineer au sein de son groupe d'ingénierie, de ses équipes opérationnelles et de ses partenaires de conception.



« Pro/Engineer nous permet de créer un modèle 3D complet, comportant l'ensemble des pièces et des composants requis. Nous sommes actuellement en mesure d'analyser et d'évaluer facilement un modèle complet en 3D, afin de déceler les éventuelles interférences entre plusieurs éléments constitutifs, même pour les tuyauteries, les chemins de câbles et tout autre élément rattaché », explique Nobuyuki Kunihiro, Acting Manager Design Group Diesel Department de MHI Kobe.

« Au final, le nombre de dessins a diminué et la précision des évaluations a été accrue. La réduction de la charge de travail au niveau de l'assemblage a réduit les erreurs de 50 à 60 %, ce qui a permis d'atteindre l'objectif de diminuer de moitié la durée et le coût des cycles de développement ». Par ailleurs, l'usinage et l'assemblage ont pu être affinés sans remaniement, simplement en simplifiant l'accès aux données de CAO. Ceci a quasiment éliminé les besoins de retraçage au niveau de l'atelier. Enfin, les modifications apportées à la conception 3D ont profité à l'entreprise, tant sur le plan de la réglementation environnementale qu'au niveau des coûts.

L'amélioration de l'efficacité des processus de développement n'a pas été le seul avantage lié à l'introduction de la conception en 3D. Grâce aux effets visuels des simulations 3D de Pro/Engineer, les clients sont mieux à même de comprendre les produits de MHI Kobe. Par conséquent, la satisfaction des clients a également été améliorée.

Sites des entreprises citées :
http://www.mhi.co.jp
http://www.ptc.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles