Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Emerging Display Technologies ; Fives Cail Group ; LSW Maschinenefabrik.


Emerging Display Technologies réduit son cycle de développement de 20 % avec PTC

La société taiwanaise Emerging Display Technologies (EDT), spécialiste depuis 1994 des systèmes de visualisation à base d'écrans LCD et doté d'installations de fabrication certifiées ISO travaillant pour des clients tels LG et Lexmark, adopte et met en place le système de développement de produits de PTC, comprenant Pro/Engineer, Windchill PDMLink, Windchill ProjectLink et Pro/IntraLink.

EDT avait besoin d'un système capable d'assurer la communication externe avec ses clients, d'améliorer le contrôle qualité du développement de ses produits et d'offrir des fonctionnalités de conception collaborative affranchies des risques associés.

Après avoir évalué les principaux fournisseurs de solutions PLM, EDT a retenu PTC, notamment pour sa capacité à fournir une solution PLM intégrale de bout en bout offrant des fonctionnalités avancées et des services professionnels.


EDT prévoit de finaliser le déploiement d'ici la fin mai 2007 et estime que les solutions PTC permettront une réduction de 20 % des délais de développement des nouveaux produits, ainsi que des économies cumulées de 625 000 dollars par an.

« PTC offre un système de développement de produits optimisé qui contribue à l'intégration des ressources distribuées et à la mise en place d'une solide plate-forme de collaboration au sein de la chaîne de sous-traitants », explique Shun-Ju Chuang, responsable informatique de l'entreprise.

« La puissante associativité de Pro/Engineer et de Windchill nous donnera la possibilité d'impliquer très tôt les clients dans le développement de produits, permettant de tenir compte en amont des exigences liées aux produits. Nous sommes convaincus que le système nous aidera à commercialiser nos produits dans de meilleurs délais et à mieux contrôler les coûts globaux de développement ainsi que les dépenses annexes ».

Sites des entreprises citées :
http://www.edtc.com
http://www.ptc.com


Fives Cail Group passe au 3D avec Inventor

Fives Cail Group, société bicentenaire, fait partie d'un grand groupe industriel : la Compagnie Fives Lille, spécialisée dans les secteurs de l'automobile, la cimenterie, l'aluminium ou encore la sidérurgie. Mais le cÅ“ur du métier de Fives Cail Group reste, depuis juillet 2000 et la reprise de l'intégralité des activités Sucre de FCB, la conception d'équipements spécialisés (centrifugeuses, cristalliseurs, évaporateurs, échangeurs, moulins à canes, etc.) et d'usines complètes dimensionnés suivant les besoins des clients de l'industrie sucrière mondiale.

Il y a trois ans, cet industriel décide de passer à une conception 3D pour améliorer sa compétitivité et son efficacité. Alain Fruchart, responsable des systèmes d'information et des processus chez Fives Cail Group, avec l'appui de sa direction, a établi un cahier des charges détaillé et a réalisé une veille active pour choisir l'outil le mieux adapté à ses besoins. C'est Inventor d'Autodesk qui semblait répondre le mieux à ses besoins actuels et futurs.

« Nous avons choisi Inventor face à ses concurrents pour 3 raisons majeures : ses fonctionnalités ; son potentiel de développement et d'évolution ; mais surtout son positionnement sur le métier de l'Ingénierie », explique Alain Fruchart. En effet, pour répondre à l'ensemble de ses besoins d'ingénierie, Five Cail Group a interconnecté la plate-forme Inventor avec la plate-forme de conception d'usine Smart Plant développée par Intergraph.


« L'utilisation de la conception 3D a augmenté la valeur ajoutée de nos offres. L'adoption d'Inventor nous permet de gagner également sur plusieurs plans, d'abord dans la constitution d'une base de données qui gère notre portefeuille d'équipements. Et d'autre part, à chaque fois que nous aurons une homothétie dans la réalisation d'un nouvel équipement, la réduction des heures d'études sera très significative ».

Depuis l'adoption d'Inventor, Fives Cail Group gère dynamiquement et automatiquement les nomenclatures sous forme d'extraction à partir des plans. Cet outil leur permet d'assurer une meilleure qualité de l'information et les plans sont plus faciles à lire et à comprendre par l'utilisation des ombrages et de la couleur.

« Par le biais de la formation de nos collaborateurs, nous avons augmenté leur niveau de compétences. L'utilisation de cet outil les a valorisés. Mais surtout, l'aspect le plus surprenant est que grâce à Inventor, la partie noble du processus d'ingénierie se trouve relocalisée chez nous. Cela renforce notre stratégie industrielle, nous visons maintenant à automatiser des tâches que nous aurions sous-traitées », conclu Alain Fruchart.

Sites des entreprises citées :
http://www.fivescail.com
http://www.autodesk.com


LSW Maschinenefabrik opte pour SolidWorks, standard CAO du groupe Iwka

LSW Maschinenfabrik GmbH, un fabricant allemand de systèmes d'assemblage haut de gamme destinés à l'industrie automobile, pour l'assemblage des moteurs, des culasses, des trains roulants, des boîtes de vitesses et des systèmes de direction, vient d'acheter 80 licences du logiciel de CAO SolidWorks, améliorant ainsi largement l'efficacité de la conception de ses pièces et assemblages complexes.

Après avoir longuement testé différentes solutions de CAO du marché, LSW Maschinenfabrik, qui fait partie du groupe allemand IWKA, choisit SolidWorks; une décision qui l'amène à abandonner le logiciel Inventor d'Autodesk. Tous les ingénieurs travaillant au siège de la société, à Brème, ainsi que dans la filiale américaine B&K Corp implantée dans le Michigan, vont pouvoir bénéficier des atouts de SolidWorks.



« Nous avons eu plusieurs discussions au sein du groupe IWKA au sujet des différences de performances entre les logiciels SolidWorks et Inventor », explique Holger Jenning, le directeur technique de LSW. « Lors d'un test comparatif portant sur la conception d'assemblages et de pièces de moules complexes, nous avons pu constater que l'amélioration des performances obtenues avec SolidWorks était de trois à sept fois supérieure. Ce test nous a convaincu de la supériorité de SolidWorks et qu'il était le meilleur choix que nous pouvions faire pour la société ».

L'un des principaux avantages offerts par le logiciel SolidWorks s'est avéré être la rapidité avec laquelle il permet de convertir des modèles volumiques en des mises en plan 2D, ce qui représente un pas en avant important en termes d'efficacité pour le cycle de conception, comme cela a pu déjà être constaté dans d'autres domaines d'activité du groupe IWKA.

« Dans la mesure où le logiciel SolidWorks est déjà installé depuis longtemps dans un certain nombre de sociétés affiliées au groupe IWKA, nous pouvons bénéficier de leur expérience », constate Peter Walter, l'un des directeurs généraux de LSW. « Nous avons très certainement fait le bon choix en décidant d'adopter SolidWorks comme logiciel de CAO standard ».

Sites des entreprises citées :
http://www.lsw-hb.de
http://www.solidworks.fr

Jean-François Prevéraud



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles