Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Adaptaflex ; Volkswagen ; Airbus.


Adaptaflex passe au 3D avec Inventor


Adaptaflex est une PME britannique qui depuis 25 ans s'est bâti une solide réputation avec ses systèmes de gaines souples, conçus pour la protection des câbles électriques, notamment pour l'industrie automobile. Dès l'an 2000 les constructeurs et équipementiers automobile lui ont demandé de leur fournir des données 3D sur ses produits. Parallèlement, le bureau d'études d'Adaptaflex reconnaissait avoir atteint les limites du système 2D qu'elle utilisait alors pour certains projets spécifiques, comme la conception de pièces moulées par injection.





L'entreprise était déjà utilisatrice d'Autocad. Après avoir testé plusieurs solutions, Adaptaflex a finalement choisi Inventor, la mieux adapté à ses exigences. « Nous avions besoin d'une solution que nous pourrions adopter rapidement et nous avons été impressionnés par la facilité d'utilisation d'Inventor. Ce logiciel est extrêmement intuitif et correspondait exactement ce que nous tentions de faire. Nous avons ainsi appris à l'utiliser en seulement quelques jours et c'est presque immédiatement que nous avons pu produire des projets de qualité », explique Meirion Buck, responsable du bureau d'études.

Les avantages d'Inventor ont été facilement identifiables, notamment dans le secteur de la modélisation. Auparavant, les projets 2D devaient être redessinés en 3D par un créateur de modèles, ce qui impliquait des coûts supplémentaires considérables selon la complexité et la taille des projets. « Avec la capacité de créer nos projets directement 3D à l'aide d'Inventor, les délais d'exécution entre conception et modèle sont passés d'environ deux semaines à deux jours. Les économies d'échelle ont, elles aussi, été considérables ». Parallèlement, Adaptaflex a également été en mesure de répondre aux demandes de l'industrie automobile concernant des modèles qui devaient être disponibles pour l'intégration dans leurs projets et le test de prototypes presque immédiatement à la fin de chaque conception. La création de fichiers STEP en réponse au besoin grandissant de conversion des données destinées à être utilisées sur d'autres systèmes s'est faite en douceur et Adaptaflex a également réussi à utiliser des données Autocad et de systèmes tiers.

Sites des entreprises citées :
http://www.adaptaflex.co.uk
http://www.autodesk.com


Volkswagen déploie Windchill chez Audi et dans ses divisions motopropulseurs

Le groupe Volkswagen, l'un des plus grands constructeurs automobiles au monde, vient d'annoncer qu'il va étendre le déploiement des solutions de PTC à l'ensemble de ses unités spécialisées dans les groupes motopropulseurs, afin de se doter de standards mondiaux de processus intégrés de création de produits, communs à ses différentes marques.

Grâce à Windchill, Volkswagen améliora de façon significative le contrôle en temps réel et la documentation des projets. Les solutions PTC seront utilisées par plus de 3 000 employés du groupe Volkswagen dans le monde, qui disposeront d'une plate-forme intégrale unique pour la gestion de la visualisation, des contenus et des processus, non seulement au sein des services d'ingénierie mais dans l'ensemble de l'entreprise.





Le tout nouveau concept-car présenté au Salon de Genève : le Concept A


« En utilisant les solutions PTC pour combiner la conception, la création de prototypes et les tests au sein d'un système unique de développement de produits, nous comptons améliorer la qualité globale de nos produits », explique Frank Metzner, responsable de la gestion des éléments mécaniques du groupe Volkswagen. « Par ailleurs, ceci nous permettra d'automatiser nos processus de développement et de suivre les projets en temps réel, ce qui réduira la durée des cycles de développement ».

Chez Volkswagen, le déploiement de Windchill s'inscrit dans une optique d'élargissement de l'utilisation du système de développement de produits de PTC, qui comprend Pro/Engineer pour la conception en 3D, ProductView pour la visualisation et Windchill pour la gestion des contenus et des processus, ainsi que pour la collaboration.

Le déploiement débute simultanément chez Audi et Volkswagen, suivi par Skoda en République Tchèque et les filiales de Volkswagen aux Etats-Unis, ainsi que d'autres marques internationales, telles que Seat et Lamborghini. Depuis fin 2005, la solution Windchill de PTC est utilisée par plus de 1 200 employés des marques Volkswagen et Audi.

« Le déploiement mondial des solutions PTC revêt une importance stratégique, en nous permettant de mieux exploiter les connaissances et les informations existantes dans le cadre des processus de conception de groupes motopropulseurs de nos filiales réparties dans le monde entier », confirme Trac Tang, responsable des systèmes d'information produit/proccess du groupe Volkswagen.

Sites des entreprises citées :
http://www.volkswagen.com
http://www.ptc.com


Airbus choisi Delmia pour simuler l'assemblage de ses avions

Le constructeur d'avions européen Airbus a choisi la solution d'ingénierie des processus de fabrication numérique Delmia V5 Robotics de Dassault Systèmes pour simuler, valider et programmer les lignes d'assemblage automatisées destinées à ses nouveaux programmes. Ce choix stratégique permettra à l'avionneur d'optimiser ses temps de cycle de conception et de fabrication, et de réduire ses délais de mise sur le marché.

Premier programme à bénéficier de ces solutions, l'A400M sera le premier avion Airbus à avoir été entièrement conçu avec Catia V5 et simulé en environnement Delmia V5. Cette acquisition permettra à Airbus d'optimiser les délais de programmation, ainsi que d'affiner ses moyens de production sans aucune interruption, grâce à la programmation hors ligne. Cette solution est complétée par les outils Fastip-Fastrim développés par Cenit, partenaire technologique de Dassault Systèmes, et qui fonctionnent en toute transparence sur le modèle de données V5 pour fournir des moyens d'ébavurage, de perçage et de rivetage.




Outre ces solutions robotiques, Airbus utilise les outils de simulation ergonomique et d'assemblage de Delmia V5 Human et Delmia V5 DPM Assembly pour répondre aux besoins croissants de la fabrication numérique en matière de simulation. Déjà adoptés par le programme A400M, ces logiciels permettent de vérifier l'accessibilité des différentes pièces d'avion au cours des phases d'assemblage et de maintenance, durant tout le cycle de conception.

Le choix des solutions robotiques V5 permet à Airbus d'atteindre son objectif global de réduction des coûts et d'homogénéisation des outils PLM autour la plate-forme V5. La possibilité de résoudre automatiquement les conflits entre les machines et l'environnement optimisera la trajectoire des machines, ce qui réduira les coûts de maintenance et les délais d'immobilisation.

« Nous collaborons étroitement avec les équipes d'IBM, de Dassault Systèmes et de Cenit depuis deux ans », explique Daniel Girardot, responsable de l'équipe robotique d'Airbus. « La solution conçue par ces trois sociétés correspond parfaitement aux méthodes et aux processus de fabrication d'Airbus, et nous permettra de bénéficier d'importants avantages. Ces logiciels ont été initialement déployés depuis la fin 2005 dans huit projets, autour des A320-A330-A340-A380, du nouvel avion de transport militaire A400M et du futur A350, répartis dans différents sites Airbus à travers l'Europe ».

Sites des entreprises citées :
http://www.airbus.com
http://www.3ds.com

Jean-François Prevéraud




Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles