Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : CNRS-CEMES ; Systems & Technology Group d'IBM ; Thales Optronics


Le CNRS-CEMES mutualise son imprimante 3D

Le CEMES, centre d'élaboration de matériaux et d'études structurales, unité propre du CNRS basée à Toulouse, a pour vocation d'étudier la matière d'un point de vue expérimental et théorique de l'échelle atomique à l'échelle macroscopique. Il comporte également une importante activité d'élaboration de matériaux, de synthèse de nouvelles molécules, de réalisation de dispositifs et d'instrumentation.

Dans le but de mieux répondre à ses différentes missions, il a décidé d'équipé son bureau d'études, qui utilise 4 licences Catia V5, d'une imprimante 3D pour faire du prototypage rapide, mais également de "l'impression" de molécules nouvelles conçues et imaginées dans ses murs.

« Notre choix c'est porté sur l'imprimante Dimension BST du groupe Stratasys, qui nous a semblé être l'une des seules permettant de réaliser des modèles en ABS. Cette matière autorise la réalisation de pièces pouvant se substituer à des pièces usinées si elles ne sont pas soumises à des contraintes mécaniques », explique Laurent Guiraud, ingénieur de recherche responsable du département mécanique du Cemes. Cette machine a été acquise auprès du distributeur Cad Vision.

Mais le plus intéressant dans la démarche d'équipement du CEMES, c'est qu'il entend mutualiser cette imprimante 3D au sein du CNRS. « Pour cela, nous avons créé I3D, un service d'impression 3D qui est accessible à l'ensemble du Réseau des Mécaniciens du CNRS, grâce au soutien de la MRCT (Mission Ressources et Compétences Technologiques) ». Les 260 utilisateurs de Catia V5 présent dans l'ensemble du CNRS pourront ainsi envoyer via Internet leur fichier STL à I3D qui leur proposera un devis et réalisera la pièce, si elle s'inscrit dans un volume de 200x200x300 mm. Celle-ci leur étant livrée en moins d'une semaine.

Sites des entreprises citées :
http://www.cemes.fr
http://www.cadvision.fr
http://www.dimensionprinting.com



IBM protége la propriété intellectuelle de ses processus avec Calibre


Dans le domaine des composants électroniques, IBM adopte la technologie d'encryptage Calibre de Mentor Graphics, qui est en attente de brevet, pour ses kits de conception en 90 nm, 65 nm et 45 nm. L'encryptage permet à IBM de transmettre en toute sécurité à ses clients, toutes les informations technologiques nécessaires au support des méthodologies DFM (conception en vue de la fabrication), à la vérification des règles de conception (DRC), à la comparaison layout-schéma (LVS) et l'extraction parasite, tout en protégeant ce qui relève de sa propriété intellectuelle au niveau de ses processus de production.

Grâce à l'encryptage, les informations fournies peuvent de façon extrêmement détaillée décrire les procédés de conception et de fabrication d'un fabricant de semi-conducteurs intégrés (IDM). Dans ce modèle de communication de type "IDM virtuel", les clients d'IBM accèdent ainsi aux données sensibles dont ils ont besoin pour effectuer les analyses DFM nécessaires à l'amélioration des performances et du rendement.

« La technologie d'encryptage de Calibre développe des liens étroits entre la communauté des concepteurs et leurs partenaires fondeurs, ce qui est nécessaire au succès des projets ciblant les technologies 90 nm et moins », estime Matthew Graf, directeur de la division Design Automation Enablement du Systems & Technology Group d'IBM. « Les clients des fonderies doivent accéder à des données qui leur permettent de concevoir des puces à rendement élevé, tandis que les fondeurs doivent protéger les données relatives à leurs processus de fabrication propriétaires. Sans mode de transfert sécurisé, ils sont réticents à partager leurs données. L'établissement d'une communication bidirectionnelle protégée entre concepteur et fabricant passe obligatoirement par l'encryptage ».

Dans le domaine de la conception en vue de la fabrication, la protection des données est une préoccupation de taille pour les fabricants, qui doivent fournir aux concepteurs les données leur permettant de créer des layouts robustes adaptés aux contraintes liés à la fabrication de circuits et ainsi d'améliorer les rendements.

Calibre fournit des modes d'encryptage partiel ou complet. IBM utilise l'encryptage partiel pour les modèles de vérification des règle de conception (Calibre DRC) et d'extraction des éléments parasites (Calibre xRC). L'encryptage est optimisé pour l'ensemble des outils de la plate-forme design-to-silicon Calibre, qui inclut également Calibre LVS, les solutions DFM (telles que Calibre YieldAnalyzer et Calibre YieldEnhancer), les solutions lithographiques (comme Calibre OPC) et les outils de préparation des données de masques.

Sites des entreprises citées :
http://www-03.ibm.com/chips/
http://www.mentor.com



Thales Optronics accède mieux à ses données grâce à Windchill PDMLink

Thales Optronics qui appartient à la division Land & Joint de Thales UK, numéro deux britannique dans le secteur de la défense, a choisi Windchill PDMLink pour optimiser et rationaliser le développement de ses produits. Le déploiement de Windchill PDMLink permettra d'améliorer la coopération interdisciplinaire et entre les services des trois sites spécialisés dans l'optronique. Sa mise en Å“uvre, qui s'étalera sur 18 mois à compter du premier trimestre 2006, concernera 300 ingénieurs et autres utilisateurs assurant diverses fonctions.

L'objectif est d'offrir de meilleures fonctionnalités de gestion des données et des documents à la division Land & Joint de Thales. Pour la première fois, les utilisateurs de Thales seront en mesure de partager des données d'historique, des dessins 2D et des modèles 3D, des spécifications de tests, ainsi que des méta-données concernant les pièces, les performances, la santé et la sécurité. Windchill PDMLink soutient les initiatives de Thales en automatisant des tâches qui nécessitaient auparavant du temps et des efforts considérables. Les employés de Thales peuvent ainsi se consacrer davantage à des projets à plus forte valeur ajoutée et sources de croissance.

« Nous souhaitons considérablement améliorer nos processus grâce aux fonctionnalités de Windchill PDMLink, comme la gestion des processus », affirme Elaine Goodwillie, responsable du projet PLM de la division Land & Joint de Thales UK. « A titre d'exemple, 10 minutes sont en moyenne nécessaires à un ingénieur pour trouver les informations appropriées. Les solutions PTC doivent nous permettre de réduire ces temps de recherche de 50 %, ce qui devrait avoir un effet immédiat et mesurable sur la productivité de nos activités de développement de produits ».

Thales UK a opté pour Windchill de PTC parce qu'il répondait au mieux à ses exigences en terme de gestion des données. Par ailleurs, les sites d'optronique de Glasgow, Staines et Bury utilisent Pro/Engineer depuis plus de 12 ans et ont également mis en Å“uvre, entre-temps, Pro/Intralink pour la gestion des données de groupe de travail et ProductView pour la visualisation.

Sites des entreprises citées :
http://www.thales-optronics.com
http://www.ptc.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Airbus mise sur le design génératif d'Autodesk pour concevoir une nouvelle usine à Hambourg

Airbus mise sur le design génératif d'Autodesk pour concevoir une nouvelle usine à Hambourg

Autodesk vient d'annoncer un nouveau partenariat avec Airbus lors de son université, qui se déroule à Las Vegas entre le 19[…]

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Plus d'articles