Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et  Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Lilly ; ITT Industries Dole ; KS Engineering.


L'Américain Lilly gère les plans de ses usines européennes avec Advitium

Le logiciel Advitium, édité par Lascom, a été choisi en 2004 par Lilly, acteur important dans le monde pharmaceutique, comme système de travail collaboratif pour gérer les plans d'ingénierie de ses sites de production en Europe. Lilly avait besoin de sécuriser, d'unifier et de centraliser les données industrielles relatives à ses usines pour les gérer de façon efficace, conformément aux normes en vigueur dans le secteur pharmaceutique.

Le projet, en production depuis décembre 2004 sur les sites de Sesto en Italie et Fégersheim en France, a consisté à mettre en place un référentiel unique destiné à gérer les plans d'ingénierie au niveau des sites de production. Ce nouvel outil s'appuie notamment sur des processus de validation de plans avec signatures électroniques. Avec le connecteur Advitium Autocad, les utilisateurs des bureaux d'études peuvent directement lancer des extractions et des modifications de plans dans le cadre de leur environnement de travail habituel.

La mise en place de processus a permis d'homogénéiser les méthodes de travail entre les sites européens et de simplifier la gestion des plans, notamment au sein des projets. En effet, au cours des processus de validation, les plans Autocad sont convertis au format pdf pour garantir l'intégrité des données et permettre une lecture universelle. Enfin, la signature électronique remplace la signature papier.

La fonction d'analyse d'impact d'Advitium est un outil apprécié. Très utile, elle permet d'évaluer rapidement l'ensemble des plans d'ingénierie devant être révisés suite à un projet de modification des infrastructures et/ou équipements de production.

Depuis l'installation fin 2004 sur les deux premiers sites, l'application Advitium a été mise en production à Speke en Angleterre, et le sera bientôt à Basingstoke en Angleterre et Alcobendas en Espagne.

« Nous recherchions une solution de gestion de nos plans d'ingénierie pouvant à terme supporter l'ensemble de notre documentation technique. Cette solution devait intégrer des processus d'approbation de documents avec signature électronique, qui soient faciles à mettre en Å“uvre et à utiliser, pour répondre à notre besoin de standardisation et d'organisation de nos méthodes de travail. Grâce à son interaction étroite entre données et processus, Advitium a répondu à nos attentes. De plus, Advitium est en totale conformité avec la norme CFR 21 PART 11 de la Food & Drugs Administration américaine, obligation essentielle du secteur pharmaceutique », explique Laurent Pontasse, responsable des méthodes de maintenance et d'ingénierie du site de production de Fégersheim.

Sites des entreprises citées :
http://www.lilly.com 
http://www.lascom.com 


ITT Industrie simule l'injection de ses connecteurs avec Moldflow

Implanté à Dole, dans le Jura, ITT Industries Dole est spécialisé dans la conception et la fabrication de micro-commutateurs et connecteurs Cannon pour la téléphonie mobile, l'automobile et d'autres applications industrielles telles que le médical ou l'informatique. Fondé en 1928, le site de Dole fait partie du groupe américain ITT Industries depuis 1972 et compte aujourd'hui 450 personnes.

ITT Industries Dole se caractérise par :
  • une intégration très poussée : conception et fabrication sur place des produits, de l'outillage et des machines d'assemblage ;
  • une forte automatisation de sa production : assemblage automatisé, chaque machine d'assemblage est dédiée à un produit.
L'atelier comprend 40 presses à injecter de 80 à 100 tonnes, et produit environ 500 millions de pièces par an. Les connecteurs conçus et fabriqués par ITT Industries Dole sont d'une taille extrêmement réduite. Pour répondre aux attentes de leurs clients, les pièces produites doivent avoir la meilleure tenue de cycle de vie possible et répondre à la norme "leadfree" de soudure sans plomb (pour éviter l'utilisation de plomb lors de la soudure d'un composant sur un circuit imprimé, les pièces sont passées au four afin que les différentes matières puissent se sceller entre elles).

Les produits sont conçus à l'aide du logiciel de CAO Pro/Engineer (PTC), mais aucune simulation de l'écoulement de matière n'était réalisée avant l'acquisition des logiciels Moldflow. De nombreux problèmes de remplissage survenaient donc lors de l'injection car la matière fondue s'écoulait irrégulièrement dans les parois très fines des pièces produites. Malheureusement, ces problèmes n'étaient pas diagnostiqués lors de la conception des pièces, faute du logiciel approprié. Il fallait alors trouver, lors de la phase de fabrication, des solutions à un stade avancé du cycle de développement du produit, alors que le moule était fabriqué et que d'importantes dépenses avaient déjà été engagées. Cela ralentissait également tout le processus de mise sur le marché.

Wilfrid Elien, projeteur spécialiste des moules d'injection plastique chez ITT Industries Dole, suggère alors d'utiliser Moldflow Plastics Insight pour valider les conceptions avant de commencer la fabrication. Formé au logiciel pendant 6 mois durant ses études, il connaît bien les avantages de la simulation lors de la conception d'une pièce plastique.

En juillet 2004, le bureau d'études d'ITT Industries Dole décide donc d'acquérir Moldflow Plastics Insight, et ses principaux modules MPI/Flow, MPI/3D, MPI/Cool, MPI/Warp et MPI/Fiber pour résoudre ces problèmes. MPI offre un ensemble complet d'outils de simulation, d'analyse, d'optimisation et de validation de conceptions de pièces et de moules. Il permet de simuler les étapes de remplissage, de compactage et de refroidissement du moulage par injection des thermoplastiques, ainsi que de prévoir des phénomènes comme le gauchissement de la pièce.

« L'utilisation du logiciel nous a permis de revoir la conception des pièces qui présentaient des problèmes lors du remplissage. Les projets sont maintenant systématiquement validés avec MPI et beaucoup moins de problèmes surviennent lors de la fabrication », explique Wilfrid Elien. « Grâce à MPI, les pièces produites sont de meilleure qualité et le temps de réponse à la commande d'un nouveau produit est réduit. Les délais de livraison sont également plus fiables, car la plupart des problèmes survenant en aval sont diagnostiqués et évités ».

MPI a même permis de résoudre des problèmes de fabrication récurrents. Wilfrid Elien cite l'exemple des moules 3 plaques. Lors de l'éjection, la carotte restait bloquée dans la plaque intermédiaire et il était alors impossible d'injecter la pièce suivante. Une étude poussée sur le logiciel MPI a permis de trouver une solution en utilisant une forme et une section différentes de la carotte. Un ensemble de critères à respecter pour concevoir les carottes a été mis en place suite à cette étude et il est maintenant appliqué lors de toutes les conceptions de moule.

Aujourd'hui, ITT Industries Dole estime que l'utilisation de MPI devrait lui permettre de réaliser des gains conséquents. L'acquisition du logiciel serait donc amortie en un an. Des développements plus spécifiques en surmoulage et au démoulage des pièces sont attendus par ITT pour optimiser plus encore les nouveaux développements.

Sites des entreprises citées :
http://www.ittcannon.com 
http://www.moldflow.com


KS Engineering est le premier à adopter Shape Design d'Icem

Le prestataire allemand d'études pour l'industrie automobile KS Engineering est le premier industriel européen à utiliser le nouveau logiciel Shape Design d'Icem. Il l'intégrera dans sa chaîne de développement basée sur Catia V5 pour améliorer la qualité de conception des surfaces de style (Class A) des composants intérieurs et extérieurs qu'il conçoit pour ses clients, constructeur tel BMW ou équipementiers tels Magna Steyer, Intier Automotive, Valeo ou Plastic Omnium.

C'est l'intégration avec Catia V5 qui a été au cÅ“ur de l'acquisition et du déploiement de Shape Design.

« Shape Design va devenir un « élément clé de notre démarche PLM », estime Tadeus Kischa, l'un des fondateurs et propriétaires de l'entreprise. « Nous utilisons actuellement Icem Surf pour les surfaces de style et un mixte de Catia V4 et V5 pour le développement de la caisse en blanc. Avec Shape Design nous allons pouvoir directement utiliser des données natives CAA V5 dans l'ensemble du processus de développement des éléments tant intérieurs qu'extérieurs. Cela va améliorer notre Workflow interne, ainsi qu'avec nos donneurs d'ordres, tout en garantissant l'intégrité de nos données, ce qui améliorera au final la qualité de nos travaux. De plus, nous pensons que ce choix améliorera notre compétitivité et nous ouvrira un marché plus important dans l'industrie automobile ».

Sites des entreprises citées :
http://www.kseng.de/fr/index.html 
http://www.icem.com 

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles