Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Schneider Electric ; Dixon Yacht Design ; Parker Hanni


Schneider Electric renouvelle sa confiance à PTC pour 5 ans

Le géant français de l'électrotechnique vient de réaffirmé son engagement envers PTC par la signature d'un accord sur 5 ans. Client de PTC depuis 1992, Schneider Electric, a adopté Pro/Engineer, Windchill et Windchill ProjectLink comme les composants clés de sa stratégie globale de développement de produits, permettant l'optimisation de ces processus de développement. Ce contrat, finalisé au second semestre de l'exercice fiscal 2005 de PTC, atteint une valeur globale approximative de 7 millions de dollars. Il comprend des services de conseil, de mise en œuvre, de formation, ainsi que de maintenance système.

Schneider Electric s'est fixé des objectifs financiers ambitieux et espère atteindre une croissance organique des ventes supérieure à 5 % pour la période 2005-2008. Pour parvenir à ce but, Schneider Electric a lancé un nouveau programme d'entreprise, baptisé, new2, conçu pour développer la croissance en encourageant les innovations, en accélérant le lancement de nouveaux produits et en développant des activités à forte croissance moins cycliques.

Cette initiative soutient la nouvelle stratégie de Schneider Electric en matière de recherche et de développement, en optimisant ces centres de R&D. Ce programme fournit un système d'information unifié qui permet à chaque membre autorisé de l'entreprise d'accéder facilement aux données concernées et d'accélérer le cycle de mise sur le marché des nouveaux produits.

Les solutions PTC mises en œuvre comprennent :

  • Pro/Engineer Wildfire pour l'évolution, la conception et la validation des produits. Cet outil permet la réutilisation et le partage des informations mécaniques et électriques liées à la conception et optimise les processus de gestion des changements. 
  • Windchill ProjectLink pour une collaboration étendue tant interne qu'externe avec les fournisseurs, les partenaires et les clients. Cette solution permet aux équipes de développement dispersées de partager des données de projets et d'assurer la collaboration et la cohérence dans un environnement sécurisé. Elle permet à des équipes réparties dans le monde entier et couvrant des fonctions telles que les achats, l'ingénierie, le marketing ou la gestion, de collaborer et de réaliser plus efficacement des projets en ayant facilement accès à l'ensemble des derniers modèles d'entreprise, fichiers liés aux différents projets et informations sur les usines. 
  • Windchill Foundation pour la gestion des données, ce qui facilite le développement d'un système d'information unifié commun à toutes les disciplines techniques et offrant une source de données unique pour l'entreprise étendue. Cette solution contribue à répondre au besoin de méthodes et d'outils communs.

Toutes ces solutions, qui s'intègrent parfaitement pour former une base solide à la gestion globale du cycle de vie des produits, aident Schneider Electric à créer un réseau mondial de coopération pour les employés, les clients, les fournisseurs et les industriels. Parallèlement à ces fonctions de collaboration, la souplesse et l'évolutivité des solutions PTC permettent à Schneider Electric de s'adapter facilement à l'évolution des besoins.

Sites des entreprises citées :
http://www.schneider-electric.com
http://www.ptc.com


Dixon Yacht Design change de cap avec SolidWorks

L'architecte naval britannique Dixon Yacht Design utilise SolidWorks Office Professional comme logiciel standard pour concevoir plus rapidement ses bateaux de plaisance personnalisés à moteur ou à voiles.

Cette société s'est forgée une renommée dans le domaine de la conception de yachts de luxe haut de gamme répondant à une multitude de goûts et d'usages. Les yachts qu'elle conçoit peuvent atteindre une longueur de 131 pieds (40 mètres) intègrent une technologie de précision qui associe la performance à l'élégance du design.

La société est passée des logiciels Autocad et Mechanical Desktop au logiciel SolidWorks afin de faciliter le processus de développement depuis le concept initial jusqu'à la mise en fabrication, parvenant ainsi à réduire de 25 % la durée de ce même processus.

' Nous ne pouvions pas aller au-delà d'une certaine limite lorsque nous concevions nos modèles volumiques avec notre ancien logiciel car il ne permettait pas d'atteindre le niveau de détail requis par les machines à commande numérique qu'utilisent nos fournisseurs. Nous devions transférer nos conceptions d'une application 2D à une application 3D et vice versa ', explique John Oates, concepteur chez Dixon. ' SolidWorks nous permet de finaliser la conception d'un bateau et d'en vérifier la précision à l'aide d'une seule et même application. Nous disposons ainsi d'une certaine souplesse qui nous permet d'être plus créatifs dans notre approche des différents problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre du processus de conception '.

Dans la mesure où la fabrication de yachts est une activité dans laquelle les mises en plan 2D occupent une place importante, les ingénieurs de Dixon travaillent souvent à la fois avec des données 2D et 3D. La société utilise l'outil de conversion des données DWGgateway, offert gratuitement par SolidWorks, pour travailler avec n'importe quel fichier DWG, quelle que soit la version d'Autocad à partir de laquelle il a été produit. Les ingénieurs peuvent ainsi importer rapidement des données 2D dans un modèle volumique et ce directement à partir d'une fenêtre de SolidWorks, sans générer des erreurs de conversion et sans perte de temps.
Les fonctions d'assemblage de SolidWorks et par exemple celle permettant de fixer automatiquement au pont les bonnes charnières facilitent une conception rapide et précise des caissons, des écoutilles et de bien d'autres éléments clés entrant dans la constitution d'un yacht.

La société utilise également l'outil d'analyse des conceptions SolidWorks CosmosXpress pour tester la durabilité des composants comme par exemple lorsqu'il s'agit de tester les charges de rupture du gréement de façon à s'assurer que le yacht saura faire face à des conditions de navigation difficiles.

' SolidWorks nous fait gagner du temps et de l'argent en nous permettant de réaliser correctement un prototype du bateau avant que sa mise en fabrication ne démarre ', constate Bill Dixon, le fondateur de l'entreprise. ' Il nous permet d'avoir la certitude que le modèle que nous remettons à un atelier de construction navale permettra à ses artisans de construire le bateau sans problèmes '.

Les modèles 3D réalisés à l'aide de SolidWorks permettent également aux partenaires et clients de l'entreprise d'avoir une vision claire de ce qu'elle propose en termes de conception, ce qui est très important pour des produits dont le coût est très élevé.

Sites des entreprises citées :
http://www.dixonyachtdesign.com
http://www.solidworks.fr


Parker Hannifin développe et intègre ses composants dans Inventor.

Parker Hannifin, l'un des plus grands fabricants de composants mécaniques d'automation dans le monde, et Autodesk vont collaborer à la fois pour la conception des produits et pour la création de bibliothèques de composants directement intégrées à Inventor.

Les sociétés ont collaboré pour inclure les composants Parker directement dans la plus récente version d'Autodesk Inventor. Cette intégration permettra ainsi aux clients d'Autodesk d'accélérer leurs cycles de conception. Parallèlement pour accélérer l'innovation parmi ses nombreux bureaux internationaux, Parker a déployé les logiciels Autodesk Inventor Series et Autodesk Inventor Professional comme principaux outils de conception, et a récemment conclu un accord de trois ans permettant à huit cent ingénieurs Parker d'utiliser le logiciel Autodesk.

' Notre collaboration avec Autodesk représente un avantage stratégique pour Parker Hannifin car Autodesk a parfaitement compris nos besoins commerciaux, a toujours répondu à nos attentes et sait réellement pérenniser une collaboration commerciale ', estime Bob McAdoo, directeur des systèmes d'entreprise de Parker Hannifin.

 

Grâce à la collaboration entre Autodesk et Parker Hannifin, les ingénieurs pourront accélérer la conception de machines complexes en ayant accès aux composants Parker, en standard sous Autodesk Inventor. Le Content Center sous Autodesk Inventor permet aux ingénieurs d'accéder rapidement et aisément à une base de données unifiée de composants, simplifiant ainsi la création, la réutilisation et la gestion du contenu de la société.
Le Content Center permet de glisser-déposer les composants Parker, directement dans le modèle 3D de l'utilisateur industriel et offre des capacités de publication, de personnalisation et de gestion de contenu innovantes pour les groupes de travail. Les clients communs aux deux entreprises dans les domaines de l'aérospatiale, de l'automobile, des contrôles industriels et thermiques, de la filtration hydraulique et des industries de mesure vont apprécier la facilité d'accès aux options de conception et d'obtention de composants.

Pour Parker Hannifin, l'un des objectifs majeurs est d'anticiper les besoins du marché et d'accélérer le développement et la livraison de produits de qualité. En standardisant un environnement de développement de produit virtuel 3D dans lequel les données de conception sous Autodesk Inventor Series peuvent être partagées parmi tous les bureaux d'étude concernés, Parker estime avoir ainsi un avantage face à la concurrence et rend plus efficace le partage et la réutilisation de ses données.

' Pour rester compétitif dans un marché global, les fabricants de composants doivent se concentrer sur l'innovation ', estime quant à lui Craig Maxwell, vice-président Technologie et Innovation de chez Parker Hannifin. ' Autodesk comprend cela, et fournit des produits et services qui aident Parker Hannifin à innover globalement '.

Sites des entreprises citées :
http://www.parker.com
http//www.autodesk.com


Gardena diffuse la simulation

La société allemande Gardena, leader européen des fabricants d'équipements de jardin, accroît son utilisation du logiciel de simulation SimDesigner for Catia V5 de MSC.Software.

Ce logiciel est utilisé par les ingénieurs des différents bureaux d'études pour simuler les contraintes dans les pièces plastiques, les engrenages et plus généralement toutes les pièces soumises à des efforts centrifuges.

' Dans notre cas, le module non-linéaire de SimDesigner for Catia V5 est le complément idéal du module éléments finis GPS déjà présent dans Catia ', explique Peter Rudolf, ingénieur à la division études de Gardena.


' En utilisant SimDesigner, nous espérons pouvoir diminuer la sous-traitance de calcul à l'extérieur de l'entreprise et être capables d'étudier nous même des cas que nous n'avons jamais pu simuler jusqu'à présent. Nous pourrons ainsi prendre des décisions de conception plus tôt dans notre processus de développement, ce qui nous permettra d'en réduire la durée et le coût. SimDesigner est à mon avis la bonne combinaison entre un outil de simulation intégré aux outils de CAO qui soit facile à utiliser et un outil de simulation de haut de gamme, le tout à prix raisonnable ', conclu Peter Rudolf.

Sites des entreprises citées :
http://www.gardena.com/.
http://www.mscsoftware.com/

Jean-François Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles