Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Boeing ; SNOP ; MT Packaging ; MTU Aero Engines.

Le câblage des Boeing conçu avec un logiciel français

A peine deux mois après la signature d'un contrat de partenariat avec Dassault Systèmes, l'éditeur français IGE+XAO spécialisé en CAO électrique annonce son premier grand contrat issu de ce partenariat.

L'avionneur américain Boeing vient en effet de décider d'utiliser les logiciels SEE basés sur l'architecture CAA V5 de l'éditeur de Suresnes, pour définir l'architecture des systèmes, la topologie et les plans électriques de ses avions commerciaux.


Selon les dirigeants d'IGE+XAO : ' cette nouvelle référence représente la plus importante opération jamais réalisée par IGE+XAO avec un potentiel de plus de 5 millions de dollars répartis sur 3 ans. Cela nous permet d'anticiper à la fois une forte augmentation de nos opérations commerciales en Amérique du Nord et une accélération importante de nos activités de recherche et développement autour des systèmes embarqués et de l'intégration de nos logiciels dans l'offre de Dassault Systèmes '.

Ce contrat fait suite à celui de 3,5 millions d'euros signé il y a deux ans avec le groupe EADS pour ses filiales Airbus et Eurocopter pour la conception des câblages de ses appareils. IGE+XAO devient ainsi un acteur important du monde de l'avionique.

Sites des entreprises citées :
http://www.boeing.com
http://195.46.218.122/ige/siteigexao.nsf/mWebFrameMain?OpenForm&LG=gf


Le PLM de la SNOP sera basé sur Matrix10

La Société Noiséenne d'outillage de Presse (SNOP), important équipementier automobile français, retient l'environnement PLM Matrix10 de l'éditeur MatrixOne comme plate-forme de développement de produits en mode collaboratif.

La SNOP était à la recherche d'une solution lui permettant de maîtriser totalement ses processus de développement et de production dans l'ensemble de ses dix sites. L'objectif était de modéliser ses meilleures pratiques et de partager le modèle ainsi créé avec l'ensemble des employés de son centre technique, toutes fonctions confondues.

Dans le cadre de cet environnement PLM unique, chaque contributeur reçoit les informations les plus récentes, une description précise des tâches à accomplir, et connaît l'impact de ces tâches sur l'ensemble du programme. A mesure que le programme progresse en suivant le processus défini par le modèle, les outils de PLM assurent l'actualisation de façon appropriée que tous les documents, tâches et réalisations. La SNOP compte ainsi disposer des meilleurs atouts pour gérer ses programmes de développement et fournir des produits de qualité à ses clients du secteur automobile en conjuguant une rapidité accrue et un coût en baisse.

Un renfort de côté d'habitacle de voiture


'Nous ne voulions pas créer de barrière entre les différentes fonctions, c'est pourquoi il était essentiel que la solution PLM adoptée permette aux différents intervenants de communiquer en toute transparence au sein d'un environnement collaboratif ', explique Alexandre Weill, responsable du projet PLM de SNOP.

'Nous avons opté pour la plate-forme Matrix10 de MatrixOne en raison de son aptitude à intégrer plusieurs activités complexes englobant différentes fonctions, tout en fournissant une vision homogène de notre environnement de production. Cette intégration et cette collaboration pluri-fonctionnelle nous permettront de réduire les délais de livraison de nos produits et d'offrir à nos clients un niveau de qualité optimum'.

SNOP déploiera la plate-forme PLM Matrix10 de MatrixOne, ainsi que plusieurs applications métier dont MatrixOne Program Central et MatrixOne Engineering Central. Grâce à cet environnement flexible, les utilisateurs pourront gérer les programmes, la documentation et les initiatives de qualité avec une plus grande efficacité.

Tous les programmes seront pilotés dans le cadre de l'environnement PLM, de sorte que les différents intervenants concernés, que ce soit au siège de la société ou sur les sites de production, disposeront d'une vision en temps réel de l'évolution de leur projet. Tous les éléments étant également pilotés au sein de l'environnement, les membres des différentes équipes reçoivent les informations nécessaires au moment opportun. Enfin, un lien dynamique est établi entre chaque élément, projet et programme, ainsi qu'avec la documentation de qualité.

Sites des entreprises citées :
http://www.snop.fr
http://www.matrixone.com


MT Packaging se laisse séduire par Moldflow

Le groupe Techpack, filiale de Pechiney, est doté d'un centre d'innovation et de bureaux d'études pour des conceptions pièces en 2D et 3D notamment par injection plastique. MT Packaging, l'une des filiales de Techpack, est leader des coiffes et habillages plastiques de parfumerie et soins du corps.

Pour que les plus belles créations des designers voient le jour, les bureaux d'études et les équipes techniques de MT Packaging offrent à leurs clients une large palette de savoir-faire et d'expertises pour un service complet, de la conception du moule au parachèvement des packagings, en passant par la création des flacons de parfum en plastique ou des pots pour les soins du corps.Toutes les marques connues en cosmétique sont un jour ou l'autre passées par MT Packaging pour la réalisation de l'emballage de leur produit : Boucheron, Cartier, Dior, Gucci, Lacoste et bien d'autres.

Quelques exemples de packaging réalisés pour Dior

Ces emballages sont souvent des pièces massives nécessitant une qualité irréprochable, l'une des valeurs du groupe Techpack. Pour répondre aux exigences de ses clients, MT Packaging vient de s'équiper du logiciel Moldflow Plastics Insight de Moldflow.

La société a sélectionné les modules Flow 3D pour pouvoir simuler ses pièces massives, Cool pour modéliser les circuits de refroidissement du moule et Warp pour réduire les déformations des pièces avant la fabrication du moule.

Dans le cas de pièces massives ou ayant de fortes variations d'épaisseurs, le module Warp du logiciel Moldflow Plastics Insight nous permettra, par exemple, d'anticiper des contres déformations à réaliser dans les outillages et ce dès la phase de conception. Nous pourrons alors diminuer très nettement nos délais de développement ', explique M. Bourgault, directeur Etudes, Recherche et Développement chez MT Packaging. 

' Nous sommes dans une logique de réduction des coûts, notamment dans le domaine de la fabrication. L'investissement dans ce logiciel est un moyen d'optimiser nos conceptions et de réduire les coûts de fabrication ', ajoute Claude Gruet, Directeur Général Adjoint du groupe Techpack et PDG de MT Packaging.

La fabrication de pièces bonnes malgré une géométrie complexe est l'un des challenges que veut relever Moldflow Plastics Insight en tant qu'outil d'analyse prévisionnelle qui permet de simuler le procédé de moulage. Les ensembles intégrés d'outils logiciels aident à identifier les éléments critiques en termes de fabrication et de qualité et recommandent des actions appropriées pour régler ces problèmes.

Sites des entreprises citées :
http://www.techpack.pechiney.com/techpack/tpkweb.nsf/vwAffPages/frhomehome http://www.moldflow.com


Jackpot pour UGS PLM chez MTU

Le motoriste aéronautique allemand MTU Aero Engines vient de signer un contrat de 15,2 millions d'Euros avec UGS PLM Solutions autour de son offre PLM TeamCenter. C'est le plus gros contrat jamais signé par cet éditeur en Europe.

En adoptant une approche PLM, MTU entend optimiser ses processus et son workflow au niveau international, afin d'améliorer et de simplifier l'accès à ses données produits et à ces document dans un environnement informatique harmonisé. L'accès à plus de 10 millions de documents, d'éléments et d'objets sera ainsi facilité pour plus de 5 000 utilisateurs.

Le GP7000, un co-développement entre MTU, General Electric, Pratt & Whitney et Snecma,
qui devrait propulser l'A380 dès 2006.

Plusieurs systèmes de travail et d'archivages légaux seront ainsi remplacés, alors que leurs applications seront intégrées dans la nouvelle solution. Ce sera par exemple le cas des logiciels de CAO Unigraphics NX et Catia, ainsi que SAP pour la gestion et Microsoft Office pour la bureautique. 

' Les différents systèmes que nous utilisons sont efficaces chacun dans leur domaine, mais ils manquaient d'intégration ', constate Erwin Pignitter, vice-président de MTU en charge de l'informatique. 'Afin de faire un pas décisif dans ce sens, nous devons imaginer et mettre en place une nouvelle approche qui harmonise leurs champs d'action. C'est le prix pour encore améliorer nos processus. C'est l'objectif de notre engagement avec UGS PLM Solutions '.

Sites des entreprises citées :
http://www.mtu.de
http://www.eds.com/products/plm

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles