Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : FAI ; Boeing ; Porsche ; Hayter.


First Aircraft Institute adopte le PLM d'IBM et de Dassault Systèmes

L'institut First Aircraft Institute (FAI) d'AVIC-I, l'un des principaux instituts chinois de recherche en aéronautique, a sélectionné les outils de gestion de cycle de vie des produits développés par Dassault Systèmes et commercialisés par IBM, dans le cadre du développement de son programme d'avions à réaction destinés aux liaisons régionales ARJ21.

Le First Aircraft Institute (FAI) d'AVIC-I est la division Recherche et Développement de la China Aviation Industry Corporation. Né en 2003 de la fusion des instituts de recherche et de conception aéronautique de Xi'an et Shanghai, le FAI développe des avions de moyenne à grande capacité.

Cet institut est notamment chargé du programme Advanced Regional Jet (ARJ21) et revêt une place de choix dans la stratégie chinoise de pénétration de l'industrie hautement compétitive des avions commerciaux à réaction. Le FAI a pour ambition d'augmenter les aptitudes de la Chine au développement d'avions et sa compétitivité sur le marché mondial de l'aéronautique.

L'ARJ21 est le nouveau jet chinois de transport régional s'appuyant sur les toutes dernières normes internationales. Le lancement de cet avion, conçu pour transporter de 78 à 85 passagers, est prévu pour 2007. Le programme ARJ21 répond au besoin croissant en Chine de moyens de transport aériens. Mais FAI entend aussi avec l'ARJ21 se positionner sur le marché mondial des avions de transport régional.

Les outils retenus dans le cadre du contrat signé avec Dassault Systèmes et IBM sont Catia V5 pour le développement collaboratif de produits et la création de maquettes numériques, ainsi que Enovia VPM pour la gestion des données produit et des processus. Ils permettront aux équipes techniques de l'institut de partager une base de données 3D dans un environnement commun de développement multi-sites.

Il est primordial que les ingénieurs de nos deux sites de Xi'an et Shanghai puissent partager des données et collaborer ensemble au programme ARJ21 ', estime Huang Qiang, président du FAI. 'Catia V5, Enovia VPM et Enovia Portal nous offrent les possibilités de collaboration multi-sites dont nous avons besoin et qui entraînent un formidable gain d'efficacité en recherche et conception'.

'Grâce aux solutions PLM d'IBM et de Dassault Systèmes, le FAI se met au niveau d'un avionneur de classe internationale ', précise Wu Jie Qin, vice-directeur informatique du FAI. ' En effet, grâce à ces outils FAI est parvenu a développer en Chine la première maquette numérique et le premier modèle virtuel d'un avion complet '.

Sites des entreprises citées
http://www.avic1-fai.com/
http://www.ibm.com/fr
http://www.3ds.com


Boeing va utiliser un Cray X1 pour ses simulations

Boeing vient de commander un supercalculateur Cray X1 offrant une performance en crête de 800 gigaflop.
Cette machine sera installée dans son centre informatique de Puget Sound d'ici la fin de l'année. Elle sera utilisée prioritairement pour des applications d'analyse de structures et de mécanique des fluides, notamment avec le logiciel OverFlow.

'Les personnels qui travaillent dans nos laboratoires créent le futur de l'aviation. Il est donc primordial que leurs idées novatrices soient supportées par des outils performants, qui leurs permettent de trouver des solutions répondant aux attentes des compagnies aériennes et de leurs passagers', estime Frank Statkus, vice-président en charge des technologies avancées de la division avions commerciaux de Boeing.

Sites des entreprises citées
http://www.boeing.com
http://www.cray.com


Porsche va rouler en Matrix10

Le constructeur automobile allemand Porsche choisi l'environnement Matrix10 de l'éditeur MatrixOne pour gérer le développement de ses véhicules.

Il se substituera à un système de GDT maison développé voici une vingtaine d'années. Celui-ci était limité en terme d'évolutivité et d'accessibilité globale. Il était notamment dépourvu de compatibilité avec la technologie Internet.

Porsche souhaitait en effet un système qui soit non seulement accessible à partir de ses propres sites de production, mais également depuis ceux de ses partenaires et fournisseurs à travers le monde. De plus, ce système devait pouvoir s'intégrer de façon homogène avec le système d'ERP R3 de Sap déjà en place.

Ce contrat est la poursuite d'une relation engagée en 1999, date à laquelle Porsche avait déployé la plate-forme eMatrix dans le cadre de la mise en place d'une approche maquette numérique intéressant 450 utilisateurs. Les fonctions d'intégration de cette plate-forme avaient été utilisées pour assurer le partage transparent des données entre les applications et les outils de conception les plus importants, dont les bases de données héritées.

Cette nouvelle phase de déploiement devrait porter le nombre des utilisateurs à 3 750 répartis dans de multiples sites à travers le monde.

Sites des entreprises citées 
http://www.porsche.com
http://www.matrixone.com


Hayter tond plus vite avec Wildfire

Hayter, le spécialiste anglais de la tondeuse à gazon a décidé de faire sa migration du 2D vers le 3D. Il a pour cela retenu Pro/Engineer Wildfire de PTC.

Et les premiers gains de productivité ne se sont pas fait attendre. Il faut les porter au crédit de la facilité d'apprentissage du logiciel et à ses performances, qui ont accéléré son acceptation par les utilisateurs.

'Nous sommes très satisfaits des premiers résultats après notre décision de déployer le logiciel Wildfire', explique Steve Maryniak, le responsable du bureau d'études.

'Lorsque nous avons fait notre choix, nous avons évalué plusieurs solutions de CAO-Mécanique 3D du marché. Ce sont notamment les fonctionnalités de modélisation des assemblages qui nous avaient fait retenir Wildfire '.

'Notre industrie est soumise à un cycle de vente très saisonnier. Il est donc crucial pour nous d'obtenir le bon produit du premier coup. L'interface très conviviale et les capacités de partage de projets proposées par Wildfire, nous ont permis de gagner au moins 300 heures de travail en phase d'avant-projet. Cela nous libère beaucoup plus de temps pour affiner nos projets et valider nos produits, tout en respectant les incontournables créneaux de lancement des nouveaux produits', conclu Steve Maryniak.

Sites des entreprises citées
http://www.hayter.co.uk/
http://www.ptc.com/products/proe/wildfire/index.htm

 

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles