Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Meyer Werft ; Philips Optical Storage ; Gestamatic ; Magneti Marelli Powertrain.


Meyer Werft appareille avec Dassaut Système et IBM PLM

Les chantiers navals allemands Meyer Werft, fondé en 1795 et maintenant spécialistes des paquebots de croisière et des ferries, signent un contrat de plusieurs millions de dollars sur trois ans pour l'achat de solutions de gestion du cycle de vie des produits et de services connexes, auprès de Dassault Systèmes et IBM.

Les tests pilotes effectués dans les chantiers navals démontrent que la solution proposée devrait permettre de réduire les délais de conception de 30 %, les délais de production de 20 % et l'inventaire des pièces de 50 %, tout en optimisant les opérations de la chaîne logistique. Cette solution proposée se compose de Catia V5 pour le développement collaboratif de produits et d'Enovia V5 pour la gestion du cycle de vie et des données produit.

Les chantiers navals comptent pleinement sur la mise en place de cet environnement de développement 3D pour assurer le suivi de toutes les relations d'interdépendances lors de la conception. Un grand paquebot de croisière comporte en effet jusqu'à trois millions de pièces, Meyer Werft avait jusqu'à présent l'habitude de valider le bon ajustement d'assemblages complexes en réalisant des prototypes à échelle réduite. Une étape coûteuse que la mise en place d'une solution de PLM devrait permettre de remplacer par des prototypes virtuels. Une manière de faire face efficacement à la nature très concurrentielle du marché et la forte fluctuation de la demande sur ce marché en rationalisant leurs fonctions de conception et de production.


' Le déploiement de cette solution de construction navale devrait nous permettre de disposer d'un avantage stratégique sur la concurrence et de renforcer ainsi notre position sur le marché 'explique Joerg Ackermann, directeur informatique de Meyer Werft..

C'est IBM PLM Business Consulting Services (BCS) se chargera du déploiement de la solution PLM et notamment de la coordination technique et des sessions de formation. Le projet bénéficiera du soutien du centre de compétences en construction navale d'IBM basé à Hambourg, ainsi que des équipes de Dassault Systèmes spécialisées dans la construction navale.

Sites des entreprises citées
http://www.meyerwerft.com
http://www.3ds.com
http://www.ibm.com/fr.

Philips Optical Storage gère sa documentation technique avec Matrix

La société néerlandaise Philips Optical Storage, entité de Philips Royal Electronics a choisi l'environnement PLM Matrix10 de MatrixOne comme fondation de son système de gestion documentaire global. Ce déploiement qui s'appuie sur une configuration MatrixOne déjà en service au sein de la société, permettra à Philips Optical Storage de mieux distribuer et consulter ses documents critiques.

Philips Optical Storage fabrique et développe des produits de stockage optique de haute performance, qui sont commercialisés dans le monde entier par des équipementiers (OEM). Son portefeuille de produits comprend des lecteurs, des sous-ensembles et des composants pour produits CD et DVD destinés aux marchés grand public du stockage sur PC, des divertissements en environnement automobile, des jeux et de l'enregistrement.

La société utilisera MatrixOne Document Central comme application de gestion documentaire standard sur environ 2 000 postes de travail répartis au sein de son organisation internationale. MatrixOne Document Central sera chargé de distribuer les informations critiques au sein de l'entreprise. Avec MatrixOne Document Central, Philips Optical Storage pourra rationaliser ses processus de collecte, de publication et de validation des informations, ainsi qu'organiser, trouver et partager des fichiers en collaboration entre ses équipes réparties à travers le monde. MatrixOne Document Central jouera le rôle de bibliothèque globale au sein de Philips Optical Storage, et facilitera la recherche, la consultation, l'étude, l'approbation et le stockage de l'ensemble des documents pour tous les sites mondiaux de la société.

' Nous avons choisi MatrixOne Document Central comme système de base pour rationaliser notre processus de gestion documentaire électronique. Nous sommes convaincus que cette plate-forme nous aidera à accroître l'efficacité de nos processus métier en interne et avec nos partenaires extérieurs ', explique André Van Luijtelaer, responsable des systèmes d'informations métier de Philips Optical Storage.

Sites des entreprises citées
http://www.philips.fr
http://www.matrixone.com

Gestamatic teste mieux les cartes électroniques grâce à Tecnomatix

Gestamatic, société française créée en 1993, spécialiste du test in-situ et fonctionnel, a pour vocation la conception et la fabrication de bancs et d'interfaces de test pour les fabricants de cartes électroniques de tout secteur. Elle fournit ainsi à de grands clients comme Sagem, Thalès ou Giat, la prise en charge complète de leurs moyens de test.

Soucieux des besoins spécifiques de ses clients, de la délocalisation des sites de productions, de la croissance et de la réactivité du marché et sachant que chaque modèle de carte possède sa propre architecture et son design, Gestamatic a jugé nécessaire de s'appuyer sur un logiciel permettant d'anticiper la conception et la fabrication spécifique des moyens de test.

Pour maintenir son avance sur ce marché, M. Godier, responsable du bureau d'études électronique et mécanique de Gestamatic ayant acquis une solide expérience au sein de services méthodes/test de grands groupes industriels français et américains, a retenu la solution eMPower (alors Fabmaster) dès 1993 pour l'aider à concevoir ses interfaces de test.


Avant l'utilisation de la ligne de produits eMPower de Tecnomatix, Gestamatic travaillait en effet manuellement à la conception de ses bancs de tests, ce qui rallongeait d'autant les délais de production.

Au bureau d'études, la génération des points de test, opération fastidieuse, nécessitait auparavant plusieurs jours de travail de la part d'un technicien. Grâce au logiciel eM-Test Expert, cette opération ne prend plus aujourd'hui que quelques heures. Il est ainsi possible de récupérer les données de conception des cartes quel que soit le format CAO fourni par le client, de vérifier la testabilité et de concevoir l'interface de test dès la phase de prototypage des cartes, accélérant cette ultime étape avant la production en grande série ', explique M. Godier.

De même, la génération du programme de test est facilitée par le logiciel eM-Test Expert, puisque que quelques minutes suffisent à créer un fichier de programmation directement utilisable par le testeur.

La conception mécanique de l'interface est facilitée par l'emploi conjoint d'un logiciel de CFAO et d'eMPower, grâce notamment au fichier faz complet comportant toutes les contraintes mécaniques liées au test de la carte concernée. La fabrication des bancs de test porte aussi l'empreinte Tecnomatix du câblage, au perçage, à l'usinage, jusqu'aux contrôles et essais finaux. Avec eM-Test Expert; il est possible de visualiser la carte sur écran permettant ainsi aux opérations de câblage de l'interface de test d'être réalisées de manière semi-automatique. Dans certains cas, ce câblage peut même être complètement automatisé.

Sites des entreprises citées
http://www.gestamatic.com
http://www.tecnomatix.fr

Magneti Marelli standardise l'échange de données CAO avec Proficiency

L'équipementier automobile italien Magneti Marelli va utiliser le logiciel Collaboration Gateway de Proficiency pour assurer l'interopérabilité CAO dans sa division Powertrain. Cette division développe et produit des systèmes de contrôle moteur et des systèmes de contrôle de vitesse tant pour des véhicules particuliers que des camions ou des motos. L'utilisation de ces outils lui permettra de travailler directement avec les constructeurs automobiles dans le format de fichiers qu'ils souhaitent.

' Nous avons mené une longue évaluation de l'outil Collaboration Gateway de Proficiency afin de comprendre ce qui était possible et aussi impossible dans le domaine de l'interopérabilité CAO, explique Ferruccio Bondesan, responsable des achat de Magneti Marelli Powertrain. ' Nous sommes arrivés à la conclusion que leur technologie Feature-Based Exchange fonctionnait et que cela nous permettrait de maintenir notre compétitivité dans l'industrie automobile '.


De fait Magneti Marelli Powertrain va utiliser Collaboration Gateway comme un outil de vérification de la qualité des modèles CAO reçus des constructeurs automobiles. Elle a ainsi mis au point un jeu de fonctionnalités qui optimise l'échange des données et a demandé à ses donneurs d'ordres de les utiliser en priorité. Les modèles ainsi reçus sont simultanément vérifiés et traduits vers le système CAO cible. Les modèles de qualité insuffisante sont rejetés et renvoyés au donneurs d'ordre pour correction.

Le site de Venaria de Magneti Marelli Powertrain utilise Pro/Engineer, alors que celui de Bologne utilise à la fois Catia V4 et Unigraphics. Mais tous deux doivent être capables de travailler avec l'ensemble des systèmes utilisés chez les donneurs d'ordres : Catia V4 et V5, I-Deas, Pro/Engineer, Unigraphics…

' Nous estimons que la mise en place de Collaboration Gateway et des procédures associées vont nous permettre de réduire de six à deux semaines le cycle de développement moyen de nos produits, et d'économiser de 700 à 1 200 heures de travail par projet. De plus nous estimons que nous allons pouvoir réduire de 80 % le temps de développement de nos bibliothèques de composants, sans parler de leur maintenance ', conclut Ferruccio Bondesan.

Sites des entreprises citées
http://www.magnetimarelli.com
http://www.proficiency.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles