Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Grimes Industrial Design ; Freedom Of Creation ; Audi.

Un patin à roulettes high tech développé avec Catia V5

Le designer Reynald Chaput, avec l'aide du bureau d'études indépendant californien Grimes Industrial Design, réinvente le patin à roulettes en présentant le Vertical Skate (VSK8). Sur cet engin, les quatre roues ne sont plus sous le patin mais sur les côtés, ce qui permet d'abaisser le centre de gravité. La semelle de la chaussure se trouve ainsi à moins de 2 cm du sol et elle intègre des axes articulés à la manière de ceux des skate-board pour assurer la direction de l'engin. De plus, ces engins sont utilisables directement avec des chaussures de ville, sur lesquelles ils se fixent à l'aide de simples straps.


' Lorsque Reynald Chaput est venu nous voir avec son projet novateur, il nous a expliqué que son logiciel de conception habituel ne lui offrait plus suffisamment de flexibilité pour aller au fond de ses idées et surtout lui permettre de développer et d'industrialiser son produit avant les fêtes de Noël 2003 ', explique James Grimes, responsable de la conception chez Grimes Industrial Design.

Grimes Industrial Design a alors décidé d'utiliser sur ce projet le logiciel de conception Catia V5 et des modules de calcul intégrés issus de MSC.Software. ' Nous avons ainsi pu concevoir, tester virtuellement et valider le VSK8 en moins de neuf mois, tout en limitant les coûts de développement '.

' Cette réduction du cycle de développement nous a permis de lancer à temps un produit novateur à un prix compétitif sur un marché très concurrentiel et de développer rapidement notre start-up ', conclu James Grimes.

Sites des entreprises citées 
http://www.gidcompany.com
http://www.Vskate.com
http://www.ibm.com
http://www.3ds.com


FOC créé des meubles en stéréolithographie

Lors du forum Spin Off du Salon International du Meuble (IMM) de Cologne, l'entreprise Freedom Of Creation (FOC) a présenté de nouveaux concepts de meubles à la fois légers, extrêmement résistants et translucides.
Leur tabouret Honey Bunns, aux structures architecturales alvéolaires, a été créé en utilisant la conception assistée par ordinateur, la fabrication par stéréolithographie et la résine WaterShed de DSM Somos.

La résine WaterShed de DSM Somos a permis à FOC de créer un siège
à la fois translucide, léger et extrêmement résistant
.

Les fondateurs de FOC, Jiri Evenhuis et Janne Kyttanen, ont commencé à explorer la technologie SL, habituellement utilisée dans le domaine du design industriel pour le prototypage rapide, au cours de leur recherche continue d'alternatives aux processus de fabrication basés sur une logistique de production en série. Grâce aux matériaux avancés récemment introduits par DSM Somos, une série de produits, qui lance de nouvelles tendances dans l'évolution du design, a pu être développée.

' Nous préférons employer le terme 'impression en trois dimensions' pour parler des techniques de prototypage rapide ' affirme Jiri Evenhuis, ' car nous trouvons que ce terme nous aide à mieux expliquer le processus. Nous avons expérimenté beaucoup de technologies et de matériaux de prototypage rapide, mais jusqu'à présent, nous n'avons pu que rêver de la possibilité de créer des produits finaux translucides et 'faciles à nettoyer'. Honey Bunns représente un tournant pour nous en matière de fichiers 3D complexes et de grands produits finaux 3D imprimés. Les nouvelles technologies de matériaux de DSM Somos nous incitent à tenter des designs innovants pour lesquels les autres matériaux de prototypage rapide auraient été trop flexibles, trop fragiles ou pas encore adaptés à la production de produits finaux par impression 3D '.

Sites des entreprises citées
http://www.freedomofcreation.com
http://www.dsmsomos.com


Audi adopte Think3 pour ses modèles de calcul aérodynamique

Développer un nouveau véhicule est une course contre la montre d'autant plus effrénée qu'il faut maintenant en proposer de multiples variantes lors de son lancement. C'est pour répondre en partie à ce défi que le constructeur allemand Audi vient d'adopter le logiciel ThinkiD (Industrial Design) et la technologie de Global Shape Modeling de Think3.

' ThinkiD nous offre une flexibilité et une vitesse de modification de nos modèles destinés au calcul aérodynamique, sans commune mesure avec ce que nous sommes capables de faire avec nos logiciels de design industriel lourds ', affirme Ludger Lührmann, ingénieur responsable du projet Virtual Aerodynamics d'Audi.


' La technologie GSM nous a permis d'accélérer de manière importante la création des surfaces de nos modèles virtuels et leur modification précise, ce qui améliore notablement la qualité de nos simulations. Il devient ainsi possible de créer rapidement de véritables peaux optimisées directement utilisables pour le calcul '.

Cette technologie, travaillant sur la globalité de la surface du modèle, évite en effet d'avoir à ajuster localement les jonctions entre différentes surfaces lors des multiples modifications. Les nouvelles surfaces sont crées sans perte de niveau de qualité, même lors d'évolutions importantes. Ce qui permet de conserver les idées directrices des stylistes.

' De fait, des modifications profondes des modèles peuvent être réalisées en moins d'une demi-heure, alors que cela prenait quelquefois plusieurs jours avec des outils traditionnels de style numérique. On se rapproche ainsi du travail que nous faisions antérieurement en soufflerie où l'aérodynamicien modifiait ses maquettes en clay tout au long de la phase d'essais '.

Sites des entreprises citées
http://www.audi.com
http://www.think3.com


Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles