Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Lisi Automotive ; Besser ; FE Industries/LittorAl ; Ceva.

Lisi Automotive unifie son approche PLM autour de NX et Teamcenter

Lisi Automotive, l'un des premiers fournisseurs mondiaux de fixations et composants mécaniques pour l'industrie automobile va s'appuyer sur les logiciels NX et Teamcenter d'UGS pour homogénéiser et optimiser ses processus de conception et de fabrication autour d'un référentiel technique unique.

Lisi Automotive devait mettre en place une plate-forme collaborative technique unique pour remplacer ses différents systèmes en place, améliorer la productivité de ses équipes d'étude et standardiser ses processus de développement. Ce sont pas moins de 70 postes NX et Teamcenter qui seront déployés dans l'ensemble de ses bureaux d'étude ainsi que ses services méthodes, et qui seront accessibles à partir de toutes ses entités à travers le monde.

Avant de prendre sa décision, Lisi Automotive s'est livré à une étude approfondie de différentes solutions du marché avec pour objectif de choisir un outil unique couvrant l'ensemble des besoins des bureaux d'études du groupe et permettant une traçabilité et une maîtrise parfaite du cycle de conception, fabrication et industrialisation de ses produits.


Le groupe a retenu la solution NX (logiciels de CAO, FAO et IAO) et Teamcenter (logiciels de gestion des données Engineering et Manufacturing) d'UGS, comme étant la plus adaptée à sa problématique d'aujourd'hui, mais aussi la plus complète et la plus flexible pour l'accompagner dans sa forte croissance. Outre son architecture robuste, c'est la richesse des applications qui adressent les différents métiers de Lisi Automotive (frappe à froid et à chaud, découpage, injection plastique, usinage de précision) qui a emporté la décision.

Quant à la plate-forme collaborative Teamcenter, elle s'est également démarquée de ses concurrents par sa couverture fonctionnelle de la conception, l'analyse et la fabrication jusqu'à la gestion des outils de production et par ses capacités d'ouverture qui permettent des communications entre tous les sites, avec les autres systèmes d'entreprise existants de Lisi Automotive, ainsi qu'avec ses clients et fournisseurs.

' L'étude de benchmarking que nous avons réalisée a mis en évidence que le couple NX / Teamcenter est celui qui correspond le mieux à notre besoin de par son adaptabilité à notre métier et ses possibilités de communication et de gestion d'interface avec d'autres logiciels ', justifie explique Bernard Cerf, responsable du projet. ' Ce projet de grande envergure nous permettra d'optimiser nos processus de développement, de maîtriser parfaitement les jalons et étapes clés et de rendre disponible toute la documentation technique au même instant dans tous les sites du groupe. Notre objectif est de faire de cet outil un des moteurs de notre croissance internationale '.

UGS, en total partenariat avec Lisi Automotive, assurera le déploiement en 24 mois de NX et Teamcenter dans tous les bureaux d'études en France et en Allemagne ainsi qu'au sein des usines de la société dans le monde entier. Les données techniques des différentes bases existantes seront transférées dans le nouveau système pour travailler à partir d'un référentiel technique unique, homogénéiser les outils de développement et permettre l'accès aux données à l'ensemble des sites pour favoriser le partage d'information.

Sites des entreprises citées :
http://www.LISI-automotive.com
http://www.ugs.com


Besser adopte un PLM béton

Besser, société américaine basée dans le Michigan, est l'un des principaux fabricants mondiaux d'équipements de production de produits en béton (parpaings, buses, éléments préfabriqués…). Elle a décidé d'adopter comme outils standard 3D la suite SolidWorks Office Professional ainsi que le logiciel d'analyse Cosmos, afin de simplifier le processus de conception de ses nombreux équipements. Ils viendront remplacer plusieurs autres logiciels de conception mécanique utilisés jusque là comme Autodesk Inventor et Pro/Engineer.

Avant de ne retenir qu'un seul produit comme logiciel de CAO standard, les directeurs techniques de chacun des sites de la société ont procédé à une évaluation approfondie de cinq logiciels de conception mécanique. Au bout d'une année d'étude de ces différents logiciels, SolidWorks est apparu clairement comme étant le meilleur choix en raison à la fois de ses performances et de l'importante communauté d'utilisateurs enthousiastes qui l'ont adopté.

' Les directeurs techniques de chacun de nos sites ont unanimement reconnu la supériorité de SolidWorks dans deux domaines clés que sont la facilité d'utilisation du logiciel et ses fonctionnalités au sens large ' constate Tim Farley, le directeur général des services techniques chez Besser.
' Ces atouts nous aideront à atteindre l'objectif que nous nous sommes fixé : faire en sorte qu'il soit possible de partager entre l'ensemble de nos sites à la fois le talent de nos ingénieurs et les conceptions qu'ils réalisent. Désormais, nous considérons nos équipes comme un "pool" d'ingénieurs que nous pouvons mobiliser, quel que soit le lieu où ils se trouvent, afin de simplifier les tâches et accélérer le processus de développement de nos produits. Nous pensons que SolidWorks est notre meilleur outil pour atteindre cet objectif '.

L'une des plus grandes forces de SolidWorks est liée au fait que ce logiciel permet d'automatiser le développement d'un modèle à partir de conceptions et de paramètres servant de modèles en y ajoutant, quand c'est nécessaire, de simples lignes de code en Visual Basic. Cette automatisation du processus de conception permettra d'obtenir un configurateur que les équipes en place pourront utiliser d'un bout à l'autre de l'entreprise en lui apportant les ajouts et modifications nécessaires à la création des conceptions. D'après Tim Farley, les ingénieurs disposeront ainsi de davantage de temps pour travailler sur des problèmes de conception réclamant toute leur attention.

Besser découvre également les nouveaux gains en termes d'efficacité qu'elle peut dégager en utilisant d'autres outils associés à SolidWorks. Par exemple, en utilisant les logiciels d'analyse CosmosWorks et CosmosMotion, ses ingénieurs ont identifié et corrigé des sources cachées de dysfonctionnement avant de réaliser les prototypes de formes pour éléments en béton préfabriqués ou de pièces de machines essentielles telles que des arbres rotatifs. En identifiant et éliminant les sources cachées de dysfonctionnement au début du processus de conception, la société Besser peut passer plus vite à la phase de mise en production.

Les ingénieurs de Besser utilisent l'outil de transmission des conceptions par e-mail eDrawings afin de faciliter le processus d'approbation des conceptions par les clients au travers de l'échange de modèles 3D au lieu des traditionnelles mises en plan 2D. Du fait que les clients rencontrent moins de difficultés à appréhender les modèles 3D,ils ont plus de chances d'approuver les conceptions plus rapidement.

La gestion des documents techniques produits par Besser sera effectuée à l'aide de l'outil de gestion des données techniques PDMWorks, permettant ainsi un contrôle des versions principales, une simplification de la gestion des révisions et une réutilisation plus facile des conceptions réussies dans le cadre d'autres projets.

Sites des entreprises citées :
http://www.besser.com
http://www.solidworks.fr


Mariage de l'eau et du feu autour de Wildfire

Depuis plus de 40 ans FE Industries est implantée à Marseillan, dans l'Hérault, au bord du bassin de Thau. FE Industries a su développer au fil du temps différents domaines d'activités autour de la métallurgie.

Après la fabrication d'échafaudages et de grues pendant de nombreuses années, l'entreprise reprise en avril 2002 par Frédéric Espinasse se lance dans la construction navale aluminium sous la marque LittorAl ainsi que dans la réalisation de cheminées contemporaines métalliques. Ces deux activités co-existent avec la réalisation de planchers d'échafaudage ainsi que de la chaudronnerie, tôlerie et mécano-soudure pour l'agriculture, le vitivinicole, l'aéroportuaire, l'électronique et le bâtiment.

LittorAL propose une gamme complète de coques équipées, de 6 à 30m, destinées notamment aux professionnels de la pêche, du transport des passagers, aux pompiers et aux travaux publics. Cette activité, qui représente 15% du chiffre d'affaires, est née il y a douze ans et ne cesse depuis de se développer.

Parmi les autres produits conçus et réalisés entièrement par FE industries, les cheminées contemporaines métalliques représentent aujourd'hui 30% de son chiffre d'affaires. FE industries gère toute la production de ces cheminées, de la découpe des tôles au laser, jusqu'à l'emballage puis l'expédition, en passant par les opérations de soudage et de traitement de surface. On retrouve ces cheminées sous sa propre marque ou chez Focus et Richard Ledroff.

Le bureau d'études de FE industries dispose de logiciels de calcul (CAO et DAO), permettant de concevoir et de visualiser précisément les pièces en trois dimensions. FE industries dispose également, pour son organisation générale, d'une GPAO lui permettant de gérer efficacement toutes les contraintes de temps, de délais et de coordination des équipes.

Dans ce contexte, FE industries a su toujours tirer parti des outils de CAO pour améliorer sa productivité et sa compétitivité. Le choix de Pro/Engineer Wildfire témoigne de cette volonté. Aujourd'hui quatre ingénieurs de conception exploitent les atouts du logiciel de PTC, aussi bien pour les bateaux que pour les cheminées.

' Dans le domaine de la conception des bateaux, nous réalisons des produits unitaires quasiment sur mesure. Pro/Engineer se révèle intéressant car il nous donne la possibilité d'offrir de multiples choix à nos clients, sans pour autant générer de lourdes modifications dans les plans (cabines ou mâts de tailles ou de formes particulières) ', explique Frédéric Espinasse. ' De plus, les quatre ingénieurs qui utilisent Pro/Engineer n'ont eu aucune difficulté à appréhender le logiciel aussi bien pour le passage de la 2D à la 3D que pour la gestion des nomenclatures '.

Si pour la conception des bateaux, les ingénieurs partent d'une ancienne coque et redessinent complètement un nouveau bateau, en revanche pour les cheminées, la durée de vie est plus grande et il s'agit alors de faire de fréquentes évolutions du produit en matière de design et de réalisation. ' Il suffit alors de prévoir correctement dès le départ toute l'arborescence, de manière à pouvoir prendre en compte tous les changements souhaités sans perte de temps en conception. Les vertus paramétriques et d'assemblage de Pro/Engineer sont parfaitement adaptées à ce type d'approche dans la mesure où elles procurent ensuite un gain de temps énorme dans toutes les phases de la réalisation '.

Sites des entreprises citées :
http://www.feindustries.com
http://www.littoral.com
http://www.ptc.com


Ceva adopte le flot de conception de Synopsys pour ses DSP

Ceva, société californienne issue de la fusion de la division licences de DSP Group et de Parthus Technologies, spécialisée dans les cœurs de processeurs destinés au traitement numérique du signal (DSP), vient de mener à bien la conception de son DSP Ceva-Teak et de sa nouvelle génération de circuits d'interface série à haute vitesse grâce aux plates-formes Galaxy et Discovery de Synopsys.

L'équipe de conception estime que l'une des raisons de son succès réside dans le flot de conception homogène proposé par Synopsys pour la réalisation des circuits complexes à signaux mixtes.

' Synopsys offre des solutions qui sont à la fois techniquement en avance et rentables pour la conception de nos circuits signaux mixtes à faible consommation. Ainsi nous avons utilisé pour la conception de ces circuits Physical Compiler et Astro pour faire face à l'augmentation de la taille du design ; PrimeTime pour vérifier l'intégrité du signal ; Power Compiler pour gérer la consommation électrique ; VCS et NanoSim pour le sign-off de ces circuits mixtes '.

' Nous avons fait confiance aux outils de placement/routage de Synopsys pour la conception de ces circuits en technologie 130 nanomètres, en gardant à l'esprit la conception prochaine d'interfaces série de 3 Gbps, que nous escomptons développer en technologies 90 nanomètres ', explique John Ryan, vice-président de Ceva.

Sites des entreprises citées :
http://www.ceva-dsp.com
http://www.synopsys.com

Jean-François Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Plus d'articles