Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l’équipement de leurs bureaux d’études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Renault; Whirlpool; Airbus; Ford

Renault simule le bruit de ses moteurs

Renault investit dans plusieurs licences de Virtual.Lab Acoustics de l’éditeur belge LMS pour améliorer les performances acoustiques globales de ses véhicules, ainsi que de ses groupes motopropulseurs.

Ces outils feront partie intégrante du processus de développement de ces éléments afin, à la fois, d’améliorer les produits et de réduire leur coût de développement.


Le confort vibro-acoustique fait partie du raffinement des véhicules, d’où la nécessité de simuler ces phénomènes le plus tôt possible dans leurs processus de développement ', explique un porte-parole du constructeur automobile.

La méthode de maillage novatrice utilisée par Virtual.Lab Acoustics évite le processus manuel très long qui était traditionnellement utilisé pour passer d’un maillage de type structurel à un maillage de type acoustique. C’est notamment ce qui a séduit Renault.

Cette méthode consiste à envelopper le modèle éléments finis de structure afin de minimiser la densité de discrétisation nécessaire à la simulation acoustique, ce qui accélère les itérations de calcul.

Autre point fort, le solveur de calcul acoustique qui fournit très rapidement des résultats fiables bien adaptés à l’étude complète des montées en régime du moteur. Cette rapidité permet d’intégrer l’analyse acoustique dans le processus de développement, alors que la lenteur des méthodes utilisées antérieurement était trop pénalisante pour qu’elles soient utilisées systématiquement.

L’utilisation de cette nouvelle filière de simulation nous permet de réduire de plusieurs jours à quelques heures, les temps perdus en conversion de modèles de type structurel à des modèles de type acoustique ', estime M. Bernard, responsable à la direction de la recherche.

Sites des entreprises citées :
http://www.renault.com
http://www.lmsintl.com

 

Whirlpool simule ses systèmes de contrôle-commande

Le fabricant d’appareils électroménagers Whirlpool va déployer une approche dite Model-Based Design s’appuyant sur les logiciels Simulink et Stateflow de The MathWorks, afin d’améliorer ses processus de conception.

L'objectif de cette démarche, liée à l’utilisation du prototypage rapide temps réel, est d’aboutir à une réduction des cycles de conception et de développer des produits plus innovants pour les clients.

Whirlpool devient ainsi un des premiers fabricants d'appareils électroménagers à utiliser le prototypage rapide temps réel avec xPC Target pour le développement des logiciels de contrôle-commande de plusieurs de ses lignes de produits.

Nous recherchons en permanence à améliorer à la fois nos propres produits et nos possibilités de conception interne ', explique Marco Monacchi, directeur des Applications Electroniques Avancées chez Whirlpool.

'The MathWorks a fourni ses logiciels et son approche Model-Based Design aux principales entreprises de nombreux secteurs industriels, comme l’automobile et l’aéronautique. A notre tour, nous avons choisi de nous appuyer sur cette approche, afin d’améliorer nos propres processus de conception. Actuellement, à cause de la complexité accrue de nos appareils, nous devons faire évoluer nos méthodes de conception de systèmes de contrôle-commandes pour mettre plus rapidement sur le marché des produits innovants avec de plus hauts niveaux de qualité '.

Sites des entreprises citées :
http://whirlpool.fr

http://www.mathworks.fr
 

 

Airbus retient Esterel pour les commandes de vol de l’A380

Le Flying Command Specification & Development Group d’Airbus retient la suite d’outils Scade d’Esterel Technologies pour la conception et la vérification des commandes de vol de l'Airbus A380.

Cette décision fait suite à l’expérience réussie menée avec cette suite pour la conception du circuit secondaire de commande de vol de l’A340-600, qui s’est soldée par une réduction du cycle de développement de 50 %.

Airbus a donc décidé de migrer de son système propriétaire Spécifications Assistées par Ordinateur (SAO) vers Scade pour le programme A380. Airbus utilisera aussi ces outils pour la conception d’autres équipements électroniques embarqués régissant le freinage, la direction, les affichages dans le poste de pilotage, les avertisseurs de vol, le contrôle des moteurs ainsi que des systèmes de contrôle aérien.

L'équipe d'Airbus a choisi Scade pour sa capacité à créer des spécifications formelles non ambiguës à partir desquelles le code embarqué dans les différents systèmes peut être directement généré. Le code produit est conforme aux standards de l'aviation civile
DO178B et garanti exempt d’erreurs, ce qui répond aux exigences de développement des systèmes critiques pour la sécurité.

Sites des entreprises citées :
http://www.airbus.com
http://www.esterel-technologies.com 

 

Les Ford anglaises adoptent la réalité virtuelle

A l’instar de ce qu’il utilise déjà dans ses centres techniques Outre-Atlantique, le géant de l’automobile décide de doter son centre britannique de Dunton, d’outils de réalité virtuelle pour réduire ses cycles de développement.

Ford dispose déjà de trois Reality Center de SGI aux USA et d’un dans son centre technique allemand de Merkenich.

Ce nouveau centre britannique sera doté d’un écran plat à projection arrière piloté par une station SGI Onyx 300 dotée de cartes graphiques InfiniteReality3.

Ce système sera surtout utilisé par les équipes du design tant pour l’intérieur que l’extérieur des véhicules. Il devrait aussi permettre d’améliorer le travail collaboratif et les revues de projets entre les équipes européennes de Ford basées en Allemagne et en Grande Bretagne, grâce à la mise en place d’outils de vidéo-conférence.

Sites des entreprises citées :
http://www.ford.com
http://www.sgi.com 

Jean-François Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles