Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l’équipement de leurs bureaux d’études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Rex Composites ; Suzuki Motor ; Vanderlande Industri

Une première européenne chez Rex Composites

Le groupe Rex Composites, ensemble de firmes françaises basées à Issoire, qui est spécialisé dans les pièces composites pour de nombreux domaines (aéronautique, médical, sports et loisirs…) et qui est à la base de l’avion léger tout carbone Lionceau, retient le logiciel FiberSim de Vistagy.

Ce logiciel sera utilisé en collaboration avec Catia V5 pour faciliter la conception et vérifier la faisabilité des pièces en matériaux composites. Il pilotera aussi directement les machines de découpe laser. Notons que c’est la première vente en Europe de FiberSim couplé à Catia V5.

'L'ajonction de FiberSim à notre portefeuille de logiciels de conception devrait nous aider à proposer plus rapidement de meilleurs services à nos clients, avec une qualité et une fiabilité exemplaire ', estime Philippe Moniot, président du groupe.

'Nous allons ainsi pouvoir mieux répondre aux demandes de nos clients européens dans les domaines aéronautiques et industriels, tels Eurocopter, qui nous demandent des composants complexes très légers avec des performances techniques importantes '.

Site des entreprises citées
- www.rex-composites.com
http://www.vistagy.com

----------------------------------------------------------------------------

Suzuki adopte l’approche PLM d’EDS

Suzuki Motor, le constructeur japonais de motos et de voitures annonce qu’il va utiliser les logiciels Unigraphics NX et Teamcenter d’EDS PLM Solutions comme cœur de son approche PLM.

'Nous entendons offrir à chacun de nos clients des nouveaux produits de qualité supérieure et toujours plus innovants. Pour cela, nous souhaitons mettre en place une organisation qui nous permette de réduire nos cycles de développement et de les rendre plus efficaces. Nous pensons que l’offre d’EDS PLM Solutions, tant dans ses logiciels que ses services, est la plus à même de répondre à ces besoins ', estime Hiroshi Tsuda, Senior Managing Director & Board Member de Suzuki Motor.

'Nous souhaitons étendre cette approche PLM à l’ensemble des acteurs de la Supply Chain entrant dans le développement de nos produits, afin de réduire nos cycles et nos coûts de développement, avec comme objectif de maximiser la satisfaction de nos clients pour chacun des produits que nous proposons'.

Le déploiement initial de cette solution porte sur 450 licences de Teamcenter Engineering et Teamcenter Visualization, pour la gestion et la visualisation des produits. Par ailleurs, 450 licences du logiciel de conception Unigraphics NX vont aussi être déployées.

Sites des entreprises citées
- www.globalsuzuki.com
- http://www.eds.com

----------------------------------------------------------------------------

Vanderlande Industries gère mieux ses données avec SmarTeam

Le fabricant néerlandais de systèmes de traitement de bagages dans les aéroports et de colis dans les centres de tri, Vanderlande Industries, choisit l’outil de gestion de données techniques SmarTeam de l’éditeur éponyme.

D’ici deux ans, plus de 750 utilisateurs devraient être connectés à ce système. Cela débutera par la gestion des données techniques dans les départements techniques, ainsi que dans les services ayant un lien direct avec les clients pour la documentation ou la gestion de la structure des produits. Par la suite cela devrait s’étendre à l’interopérabilité avec les fournisseurs, les sous-traitants et les co-développeurs.

'Nos systèmes sont de véritables puzzles , constate Peter Loonene, directeur général de Vanderlande industries. Dans le cadre de l’approche PLM que nous souhaitons mettre en place, nous avons retenu la solution SmarTeam car elle nous offrait les fonctionnalités nécessaires pour contrôler les différentes parties de ce puzzle, depuis la gestion de la R&D et la conception des équipements, jusqu’à l’échange d’informations à travers l’entreprise étendue que nous formons avec nos partenaires'.

Sites des entreprises citées
http://www.vanderlande.com
- http://www.smarteam.com

----------------------------------------------------------------------------

Crown Cork & Seal passe au 3D avec SolidWorks

Crown Cork & Seal, spécialiste américain des machines spéciales pour la confection des conteneurs destinés à emballer des produits alimentaires et des boissons, retient le logiciel de conception 3D SolidWorks pour remplacer son précédent logiciel de conception 2D. La société s'est également intéressée aux offres proposées par Autodesk, Think3, SolidEdge et Unigraphics avant d'arrêter son choix sur cette solution.

'Les chaînes de production que nous développons doivent fonctionner en permanence pour faire face à la demande des consommateurs', prévient Joe Domijan, responsable technique des conteneurs métalliques chez Crown Cork & Seal.

'Nous apportons constamment des modifications de conception à nos machines de façon à suivre l'évolution des besoins de nos unités de production. Le logiciel SolidWorks nous permet de repérer et d'anticiper immédiatement les problèmes et de les résoudre avant de tester les pièces en usine. Il s'agit là d'un atout considérable qui nous aide à atteindre nos objectifs en termes de production et de qualité'.

Ainsi avec SolidWorks, la phase de conception et de test d'une machine d’insertion a été bouclée en 5 semaines alors qu'il en aurait fallu normalement 10 pour effectuer le même travail avec le logiciel 2D utilisé précédemment. L'utilisation de SolidWorks a également permis de faire l'économie de la construction d'un prototype.

' Avec AutoCAD nous devions d'abord réaliser des dessins en 2D avant de les adresser au responsable du service de FAO qui créait les dessins en 3D avant de pouvoir produire les pièces ', rappelle Joe Domijan.

' Quel que soit le type de pièce, il nous fallait de 16 à 20 semaines pour qu'elle soit terminée et opérationnelle sur la machine. Avec SolidWorks, nous pouvons faire ce travail en deux fois moins de temps ce qui nous permet d'économiser jusqu'à 12 semaines de travail au niveau de la conception. Cela représente tout un trimestre sur un exercice fiscal. Le temps que nous gagnons au niveau de la conception nous permet d'augmenter notre productivité et notre volume d'affaires '.

Crown Cork & Seal utilise également eDrawings pour envoyer par e-mail des modèles 3D aux ateliers d'outillage et aux responsables d'usines.

Sites des entreprises citées
- http://www.crowncork.com
- http://www.solidworks.fr


Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles