Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l’équipement de leurs bureaux d’études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations.


Le fabricant d’installations d’emballage Douglas Machine remplace son logiciel de GDT maison par le logiciel ProductCenter de Workgroup Technology pour gérer la conception de ses machines faite à l’aide de Solidworks.
 ' Nous souhaitions profiter de notre passage de notre outil de conception du 2D vers le 3D pour adopter un logiciel capable de gérer des modèles de plus en plus complexes. Nous allons dans un premier temps l’utiliser pour archiver nos données et gérer nos révisions de modèles. Par la suite nous déploierons les outils de Workflow et de nomenclature ', affirme David Lunneborg, responsable CAO.

Pour en savoir plus : http://www.douglas-machine.com & http://www.workgroup.com

-----------------------------------------------------------------------------------

New Balance Athletic Shoe, l’un des spécialistes des chaussures de sports, adopte une démarche PLM autour de l’offre Value Chain de MatrixOne. Son objectif est d’améliorer les processus de développement des nouveaux produits en favorisant la collaboration entre ses différentes équipes internationales. 
 'Au fur et à mesure que notre gamme de produits se renforce, nous devons faire face à un volume d’informations et de processus qui croissent exponentiellement. C’est pourquoi nous adoptons une démarche PLM, afin de mieux contrôler nos cycles de développement.Nous allons dans un premier temps implémenter les modules Program Central et Engineering Central, qui favorisent le travail collaboratif, en donnant une visibilité en temps réel sur toutes les informations liés aux projets ', explique Paul Heffernan, responsable des développements chez New Balance.

Pour en savoir plus : http://www.matrixone.com 

-----------------------------------------------------------------------------------

Apparemment totalement satisfait de sa collaboration avec l’éditeur Fluent, la Scuderia Ferrari renouvelle pour trois ans son accord de partenariat technique autour des logiciels de mécanique des fluides de cet éditeur.
Il faut dire que l’année 2002 a été parfaite pour l’écurie, qui a remporté le titre mondial des constructeurs, alors que son pilote vedette, Michael Schumacher, a engrangé son cinquième titre de champion du monde des pilotes.
L’écurie de Formule 1 en profite pour augmenter ses capacités de simulation numérique, mais sans donner plus de précision, afin de ne pas donner d’indication à ses concurrents.
Rappelons que les logiciels de Fluent sont largement utilisés par les principales écuries de sport automobile (Formule 1, Indy, Nascar…).

Pour en savoir plus  : http://www.ferrari.com & http://www.fluent.fr 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles