Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations.

* Toyota Industries, spécialiste des véhicules industriels dont les chariots élévateurs, a implanté fin 2000 la gamme des outils PLM de Dassault Systèmes/IBM (Catia V5 et SmarTeam). Le constructeur vient de donner à l'occasion de la sortie de son nouveau modèle High Pick Lift, quelques éléments chiffrés sur les gains réalisés grâce à cette approche PLM.

'Grâce à la technologie Knowledgeware, il a été possible d'adapter des définitions standard de pièces en donnant simplement les exigences fonctionnelles relatives aux projets en cours. Nous avons atteint nos objectifs puisque les délais de développement sont passés de 18 à 10 mois et que nous avons réduit de 53 % nos coûts de développement'.

'De plus, ce chariot a obtenu le premier prix décerné par les constructeurs japonais de machines industrielles pour sa conception incurvée ', affirme kimpei Mitsuya directeur de la division Global IT de Toyota Industries'.

Voir : http://www.toyota-industries.com & http://www.3ds.com

-----------------------------------------------------------------


* La division Power Generation du groupe Siemens retient la suite de logiciels de mécanique des fluides CFX d'AEA Technology pour équiper ses bureaux d'études allemand et américain.

L'objectif est de mieux simuler et visualiser les flux à l'intérieur des turbines à vapeur afin d'améliorer la conception des aubes.

Aux dires des responsables calcul de cette division : ' le choix s'est porté sur cette solution, car c'est elle qui présentait la plus forte corrélation par rapport aux essais physiques que nous avons menés sur des prototypes '.

Voir : http://www.cfx.aeat.com

-----------------------------------------------------------------


* Le groupe Thales va utiliser la plate-forme de gestion de contenu d'entreprise d'InterWoven pour créer un portail intranet destiné à la gestion des connaissances de ses équipes de R&D.

Ainsi ses 17 000 ingénieurs répartis dans les différentes entités du groupe pourront-ils consulter, enrichir et partager, outils, documents, méthodes et autres informations. L'originalité de cette solution repose sur le fait que chaque utilisateur garde les outils et l'interface utilisateur qui lui sont familiers pour accéder aux connaissances.

'D'après nos premières estimations, une économie de temps de travail d'une à deux heures par mois et par personne, pour trouver de l'information, est envisageable. Si on la multiplie par les 17 000 collaborateurs concernés, on voit clairement les avantages de productivité de nous pouvons en attendre', estime Jean-Luc Plet, chef du projet gestion des connaissances.

Voir : http://www.thales.com & http://www.interwoven.com/french


Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles