Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Le tour d'horizon des sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études.


 Le concepteur de produits électroniques S3/Via Technologies vient qu'acquérir un système de vérification Palladium auprès de Cadence Design Systems pour effectuer la co-vérification matérielle/logicielle de sa prochaine génération de puces graphiques 3D, qui comportent plusieurs millions de portes en technologie 0,13 µm.
 'Contrairement aux autres solutions de vérification purement matérielles que nous avons évaluées, Palladium convenait parfaitement à la taille de notre projet tout en offrant des possibilités d'évolution. Nous sommes actuellement capable de compiler une puce de 3,5 millions de portes en moins de 35 minutes', commenteMichael Shiuan, Vice-président du Design Engineering.
Voir : http://www.cadence-europe.com

----------------------------------------------------------------------

L'écurie de Formule Un Renault F1 Team retient la famille de logiciels de traduction CADporter, ainsi que le logiciel de réparation de fichiers CAO 3D CADdoctor de l'éditeur américain Elysium..
Voir : http://www.RENAULTF1.com et http://www.elysiuminc.com

----------------------------------------------------------------------

Le leader mondial des cartes contrôleurs Raid IDE/ATA Promise Technology retient le logiciel de Smarteam pour harmoniser le cycle de développement de ses produits dans ses usines américaines et asiatiques.
Les fonctions couvertes seront la gestion des documents électroniques, la gestion du workflow, ainsi que la gestion des projets et des différentes versions de produits.
'La création d'une base de données de développement et d'un système d'exploitation pour la gestion du cycle de développement constituaient des points clés de notre stratégie de globalisation et de réduction de nos délais de mise sur le marché. Avec cet outil, nos développeurs vont pouvoir partager, en temps réel et quelle que soit leur localisation géographique, des données fiables, tout en surveillant mieux l'avancement de leurs projets', constate James Lee, le PDG de l'entreprise.
Voir : http://www.promise.com et http://www.3ds.com

----------------------------------------------------------------------

Le groupe Volkswagen retient SGI comme principal intégrateur pour son nouveau centre de réalité virtuelle qui sera mis en service à Wolfsburg.
Cet investissement est évalué à plus de 1 M€.
Voir : http://www.sgi.com

----------------------------------------------------------------------

 Le constructeur automobile Mazda Motor installe son premier système de calcul intensif SGI Origin 3800 à 56 processeurs qui est accompagné de capacités de stockage de 1,7 To.
Il sera dédié à des applications d'IAO dans les domaines de la mécaniques des structures et des fluides.
Grâce à un outil baptisé PTECS, développé conjointement avec la filiale japonaise de l'éditeur CD-Adapco, cet outil de calcul devrait être directement accessible par les ingénieurs de conception et non plus uniquement par les analystes.
Voir : http://www.sgi.com

----------------------------------------------------------------------
 
Le spécialiste américain des courroies de transmission Gates Rubber Company retient les logiciels MSC.Marc et MSC.Menta de MSC.Software pour concevoir une courroie destinée à fonctionner avec les futurs alternateur/démarreur en 42 volts qui équiperont bientôt les véhicules automobiles.
'Selon le cahier des charges des équipementiers, cette courroie doit être capable de supporter 500 000 démarrages et durer au moins 250 000 km. Cela n'était pas envisageable avec la génération actuelle de nos produits.
Grâce à la simulation, nous avons pu mieux comprendre les phénomènes mis en jeu à l'intérieur même de la courroie et développer un nouveau produit capable de transmettre un couple quatre fois plus important, tout en réduisant nos cycles et coûts de développement. La simulation va donc devenir une partie intégrante de nos méthodes de travail', commente Les Brown ingénieur de développement.
Voir : http://www.gates.com et http://www.mscsoftware.com

 ----------------------------------------------------------------------

Le National Transportation Safety Board, équivalent américain de notre Bureau Enquête Accidents, retient les logiciels de simulation Virtual.Lab Motion et Optimus de l'éditeur belge LMS International pour l'aider à trouver les causes probables des accidents aériens, ferroviaires, maritimes et industriels.
Cet organisme, fort de 400 personnes, traite environ 2 500 accidents ou incidents majeurs par an, dont 80 % sont aériens.
L'objectif est, à partir des modèles et des résultats des simulations faites lors de la conception, fournis par les constructeurs des matériels en cause, de trouver, à l'aide des outils de simulation, les causes des accidents et éventuellement de proposer de nouvelles recommandations de sécurité à mettre en œuvre.
Voir : http://www.ntsb.gov et http://www.lmsint.com

----------------------------------------------------------------------

 gedas va implémenter dans plusieurs filiales du groupe Volkswagen en Espagne, dont le constructeur automobile Seat, les outils de la gamme eMPower de Tecnomatix Technologies pour améliorer la productivité des lignes de production.
Voir : http://www.gedas.com et http://www.tecnomatix.com

----------------------------------------------------------------------

Microsoft qui est aussi constructeur de matériel informatique (clavier, souris, manette de jeu...), va utiliser le logiciel de travail collaboratif OneSpace Collaboration de CoCreate pour réduire ses cycles de développement.
'Nous souhaitons réduire nos cycles et coûts de développement des deux tiers en faisant plus largement appel à la sous-traitance. Dans ce contexte, l'utilisation d'un logiciel de travail collaboratif devient incontournable. L'intérêt de OneSpace réside dans le fait qu'il peut travailler avec les multiples logiciels de CAO déjà en place chez nos partenaires et qu'il est facilement accessible à des utilisateurs dont l'anglais n'est pas la langue maternelle. De plus il peut être rapidement mis en œuvre. Nous avons ainsi pu commencer à résoudre de véritable problèmes de conception quatre jours après sa mise en œuvre avec l'un de nos partenaires', indique Kennard Nielsen, responsable de la division produit de Microsoft.
Voir : http://www.microsoft.com et http://www.cocreate.com

----------------------------------------------------------------------

Gespac Industrie, spécialiste français de l'électronique va utiliser la gamme de logiciels eMPower de Tecnomatix Technologies pour automatiser le transfert des données CAO dans les process de test et d'assemblage de ses circuits imprimés.
 'L'utilisation de ces logiciels nous permet de réduire les temps de développement de nos processus de production et de test, grâce notamment à une plus grande automatisation et une optimisation de l'environnement de production'.
'Nous pouvons ainsi tester, avant de les mettre en production, différents enchaînements d'assemblage, afin par exemple de faciliter le test ou de réduire le cycle global de production en optimisant la charge de chaque machine'.
'De plus, nos processus sont mieux documentés, ce qui simplifie le travail des opérateurs. Ainsi nous pouvons passer plus de temps avec nos clients pour être sûrs qu'ils utilisent les produits les plus performants', commente M. Dozeville, responsable des produits.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Plus d'articles