Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Scuderia Ferrari ; PSA Peugeot Citroën ; Latécoère ; F.L. Smidth.

Ferrari renouvelle sa confiance à Fluent

La Scuderia Ferrari qui vient de remporter son 14e titre de champion du monde des constructeurs en Formule 1 annonce qu'il renforce ses liens avec Fluent pour toutes ses simulations faisant appel à la mécanique des fluides, dont notamment l'aérodynamique de ses châssis. C
e nouveau contrat de trois ans signé par Jean Todt fait suite aux multiples travaux menés en commun autour des logiciels de Fluent depuis 1996.

'Nous considérons que l'utilisation de la simulation, et plus particulièrement dans le domaine de la mécanique des fluides avec les logiciels de Fluent, est en partie responsable de nos succès sur les circuits ', estime Mario Almondo en charge des activités industrielles de l'équipe.


 
Sur un plan plus pratique nous avons eu la chance de rencontrer récemment Yann Ravel, ingénieur aérodynamicien français travaillant chez Ferrari depuis 4 ans. Il nous a notamment expliqué la complémentarité entre les travaux en soufflerie et la simulation numérique.

 ' Certaines expérimentations ne peuvent être menées de manière simple et réaliste en soufflerie. C'est par exemple le cas dans le domaine thermique pour les échappements ou encore les disques de freins en carbone qui fonctionnent parfaitement dans une plage de températures bien précise. La simulation nous permet ainsi de valider des concepts qu'il serait difficile de tester physiquement. Cela nous permet d'économiser de longues heures de soufflerie, donc de limiter les coûts de développement '.

' Autre exemple, dans le domaine aérodynamique cette fois. Les essais en soufflerie ne permettent pas d'étudier les phénomènes d'incidence lors des entrées de virage et de comprendre le déventage de certaines surfaces aérodynamiques. La simulation nous a grandement aidé sur ce sujet '.

Environ 60 personnes travaillent autour de la soufflerie de Ferrari. Une trentaine utilisent Catia V4 pour modéliser les pièces que 9 experts en mécanique des fluides valident à l'aide des logiciels de Fluent. 'Nous sommes des forces de propositions pour les ingénieurs lors du développement de la voiture et la simulation nous permet d'affiner nos idées, afin de mieux préparer les essais en soufflerie ou sur piste. Par contre il est clair que se sont toujours les pilotes qui ont le dernier mot lors des essais sur piste ', conclu Yann Ravel.

Sites des entreprises citées :
http://ferrariworld.com/FWorld/fw/index.jsp
http://www.fluent.com


PSA standardise MSC.Nastran pour l'analyse linéaire de structures

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën vient de décider de généraliser l'usage du logiciel MSC.Nastran de l'éditeur MSC.Software comme solution unique pour toutes ses simulations linéaires de structures. Cette décision est aussi complétée par l'achat de licences de la nouvelle solution MSC.Nastran Implicit Nonlinear (Sol 600)

' Le monde fortement concurrentiel qu'est l'industrie automobile aujourd'hui, conduit les constructeurs automobiles a essayer de satisfaire au mieux et même de dépasser les attentes de leurs clients en termes de performances et de fiabilité. C'est cela qui nous pousse à investir toujours plus fortement dans les technologies facilitant le développement virtuel de produits ', explique un porte-parole du constructeur.

' Dans ces processus de développement, la simulation des efforts et des déformations des structures de nos véhicules est cruciale. C'est pourquoi nous avons retenu l'offre MSC.Nastran qui est l'une des meilleures dans ces domaines, nous permettant ainsi de simuler plus efficacement et donc de réduire le nombre des prototypes physiques nécessaires au développement d'un nouveau véhicule '.

Cela sera d'autant plus facile que MSC.Software a intégré les technologies de calcul non linéaire issues de MSC.Marc dans MSC.Nastran. Les ingénieurs peuvent ainsi, sans changer d'environnement ni de modèle, tenir compte des problèmes de contact, de grands déplacements, ou de non-linéaritéé de la matière.

Sites des entreprises citées
http://www.peugeot.com
http://www.mscsoftware.com


Latécoère gère ses non-conformités avec Advitium

Le site de Toulouse de Latécoère, siège du groupe, qui héberge aussi le bureau d'études de l'activité aérostructure, ainsi que le pilotage industriel de l'activité et l'assemblage de tronçons de fuselage pour Airbus et Dassault, retient le logiciel Advitium de Lascom pour gérer l'ensemble de ses processus de non-conformité des produits et sous-ensembles produits.


Bâti d'assemblage du fuselage central inférieur de l'Airbus A380

En effet, Latécoère souhaitait disposer d'un outil qui lui permette d'instruire et de résoudre plus rapidement tous les processus de non-conformité et donc d'améliorer de façon significative son niveau de qualité.
Dans le cadre du projet, le logiciel Advitium va permettre :

  • de gérer l'ensemble des dossiers de non-conformité ;    
  • de suivre l'avancement des processus et leur archivage ;    
  • de gérer les versions, l'archivage, la traçabilité et les recherches des non-conformités qui ont été générées par les processus ;    
  • de publier des statistiques et de définir un tableau de bord de la mesure de ces non-conformités.

Preuve s'il en était besoin qu'Advitium va bien au-delà de la simple gestion documentaire.

Sites des entreprises citées
http://www.latecoere.fr/index.html
http://www.lascom.com


F.L. Smidth adopte SolidWorks comme outil standard de conception

La société danoise F.L. Smidth, principal acteur mondial dans le domaine de la conception d'équipements et d'installations servant à produire du ciment, adopte le logiciel SolidWorks comme outil standard de conception mécanique 3D, afin d'améliorer son efficacité et sa productivité. Pour cela F.L. Smidth met actuellement en place 200 licences de SolidWorks de façon à assurer leur pleine utilisation en production d'ici le début de l'année 2005.

Grâce à SolidWorks, les ingénieurs de l'entreprise pourront créer plus rapidement des modèles 3D d'équipements tels que des fours, des broyeurs, des refroidisseurs et des brûleurs ainsi que les systèmes électriques s'y rapportant. Ils travailleront d'une manière plus efficace en conceptualisant sur un plan graphique les produits qu'ils conçoivent, en évitant les erreurs liées aux tâches qui pourraient être automatisées, en détectant les interférences entre les pièces et les systèmes et en générant plusieurs conceptions à partir d'un seul modèle.

La société, qui pendant longtemps a utilisé le logiciel Autocad en 2D, a commencé à utiliser le logiciel SolidWorks au sein de son bureau d'études réchauffeurs dans lequel une technologie complexe dite de cyclone est appliquée au processus de fabrication du ciment. Le logiciel SolidWorks confirma les avantages offerts par la conception 3D au sein de ce service en termes d'efficacité, de précision et de productivité, et conforta la société F.L. Smidth dans son idée qu'elle pouvait adopter ce logiciel comme standard pour l'ensemble de ces processus de conception 3D.

Système de refroidissement Coolax

' Lors de l'évaluation détaillée que nous avons engagée, nous avons clairement identifié les avantages que nous pourrions retirer de la 3D ', explique le responsable de l'informatique technique de F.L. Smidth. ' Le fait de travailler en 3D avec SolidWorks nous permettra d'améliorer de façon significative notre efficacité en créant des modèles paramétrés de machines, que nous pourrons ensuite personnaliser très simplement. Nous n'aurons plus à créer des mises en plan distinctes pour chaque nouvelle commande. Le fait de pouvoir créer nos installations d'usine en 3D nous permettra de concevoir plus efficacement de multiples systèmes distincts, tout en ayant une visibilité globale sur les autres systèmes conçus simultanément. Par ailleurs, la 3D est une façon efficace d'améliorer le niveau de satisfaction de nos clients et de faire en sorte que nos installations soient mieux accueillies par les habitants des communes sur lesquelles elles doivent être implantées '.

' Nous avons préféré SolidWorks à d'autres logiciels concurrents du fait que, pendant plusieurs années, il a donné entière satisfaction au sein du bureau d'études des réchauffeurs et aussi en raison de la gamme étendue de ses fonctionnalités, de sa qualité et de son aptitude à fonctionner de manière transparente avec des logiciels partenaires '.

Effectivement, SolidWorks sera utilisé conjointement avec Conisio, le nouveau système de gestion des données techniques de F.L. Smidth, développé par la société GCS Scandinavia AB, qui servira à la gestion des données de conception et au contrôle des versions d'un serveur à l'autre, au Danemark, en Inde et aux Etats-Unis. F.L. Smidth bénéficiera également de la totale prise en charge des conceptions 2D antérieures par le logiciel SolidWorks. Les ingénieurs pourront modifier des fichiers 2D DWG dans leur format natif via une interface émulant celle d'Autocad et convertir des modèles 3D en des conceptions 2D détaillées pour répondre aux besoins des sous-traitants.

Sites des entreprises citées 
http://www.solidworks.fr
http://www.fls.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles