Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Airbus ; Fondis ; Zastava Automobili ; Pioneer France.

Airbus adopte Acrobat pour renforcer la collaboration entre ses groupes de travail

Le constructeur aéronautique européen Airbus vient de décider d'adopter le logiciel Acrobat 7.0 d'Adobe Systems à l'échelle mondiale. Airbus prévoit en effet de déployer Acrobat 7.0 Professional et Acrobat 7.0 Standard sur 32 000 postes durant l'année à des fins de production, de collaboration, de sécurisation et d'archivage documentaire.

' Avec des collaborateurs disséminés à travers le monde jonglant entre une multitude de logiciels et de formats de fichiers afin de mener à bien les projets, il était impératif qu'Airbus optimise l'efficacité de ses processus documentaires via une solution adaptée aux spécificités et aux exigences de ses opérations. Acrobat 7.0 et la technologie Adobe PDF permettront aux équipes d'Airbus de partager des documents créés avec la quasi-totalité des logiciels, y compris avec des applications spécialisées de type CAO ', explique un porte-parole de l'avionneur.

Ce faisant, Airbus donne à ses collaborateurs, partenaires et clients, les moyens de visualiser, d'imprimer et d'interagir avec des fichiers échangés à l'aide d'Acrobat ou du logiciel gratuit Adobe Reader. Précisons qu'Adobe a distribué plus d'un demi-milliard d'exemplaires d'Adobe Reader depuis son lancement en 1993.


Grâce à Acrobat 7.0 Professional, ingénieurs et concepteurs d'Airbus sont à même de fusionner des plans générés en CAO 2D ou 3D, extraits de son système propriétaire de gestion du cycle de vie des produits, avec des feuilles de calcul, des diagrammes techniques, des images des séquences audio ou vidéo, en un seul et même document Adobe PDF. Une fois doté des options de sécurité nécessaires, ce fichier PDF peut être partagé au sein d'un groupe de travail étendu à des fins de révision, d'annotation et de validation. Les destinataires dotés d'Acrobat 7.0 peuvent participer au cycle de collaboration à l'aide des outils d'annotation usuels d'Acrobat, depuis un large éventail de plates-formes et d'équipements.

Le créateur d'un document utilisant Acrobat 7.0 Professional peut choisir d'autoriser des utilisateurs possédant simplement le logiciel gratuit Adobe Reader 7.0 à participer pleinement à la révision et à la validation électroniques de ce fichier PDF.

En sécurisant la circulation de ces documents, il devient aussi possible de les mettre en jour instantanément, de révoquer une version obsolète ou erronée… même si celle-ci a déjà été téléchargée. Cela permet d'éviter des erreurs qui peuvent avoir de lourdes conséquences.

Sites des entreprises citées :
http://www.airbus.com/en
http://www.adobe.fr


Fondis favorise l'imagination de ses concepteurs avec Inventor

Créée en 1978, Fondis est la société à l'origine de la cassette pour cheminées, qu'elle a inventée en 1981. Cette société est aujourd'hui l'un des acteurs leaders dans le domaine de l'équipement de la maison, avec trois activités majeures : la conception et fabrication de foyers pour cheminées qui est l'activité historique, la fabrication de caves à vins climatisées et enfin la fabrication de panneaux rayonnants électriques en verre à inertie.

Jusqu'en 1999, Fondis concevait ses produits de manière traditionnelle, avec une planche à dessin. Elle décide alors de passer à l'ère du numérique avec le logiciel de dessin 2D Autocad. A l'époque, ce logiciel présente un avantage considérable car sa prise en main est rapide et permet de faire des modifications en quelques clics de souris. De plus, la faculté de retrouver les documents dans un système centralisé représente un gain de temps indéniable.

Forte de son succès et de sa croissance, Fondis décide, en 2003, de s'équiper avec un logiciel plus adapté à son métier. Plusieurs solutions sont évaluées par le bureau d'études, qui après avoir hésité entre SolidWorks et Inventor d'Autodesk, opte finalement pour ce dernier.

Le choix d'Inventor présentait beaucoup d'intérêts, notamment les outils de modélisation 3D évolués, le potentiel d'évolution et d'innovation, le prix très abordable, la récupération simple des données 2D Autocad, la visualisation aisée en 3D.


Aujourd'hui, les cinq membres du bureau d'études ne travaillent plus que sur Inventor et apprécient la grande liberté de conception qui leur est offerte. Les limites de l'imagination sont transcendées et il est très simple de concevoir des formes originales. Même si l'assemblage devient complexe, il n'y a pas de limites sur la quantité de pièces. Les lignes et les formes sont beaucoup plus étudiées. Fondis a d'ailleurs remporté plusieurs prix pour sa cheminée hybride Lumia. Alliant design et technicité, cette cheminée qui s'accroche au mur a notamment remporté la médaille d'or au concours Lépine International de Paris 2005.

L'équipe a également noté des gains de temps considérables dans l'étape de développement car l'utilisation d'Inventor réduit le nombre d'étapes lors de l'étude et offre un rendu fidèle à la réalité. Il n'y a donc pas de surprises lors de la réalisation des prototypes, qui sont fidèles à l'idée du concepteur.

' Le gain de temps est évident, et la fonctionnalité de rendu réaliste d'Inventor 10 nous permet de prendre des décisions rapides en interne ', estime Frédéric Haas, responsable du bureau d'études de Fondis. ' Un autre avantage est la possibilité de mettre à disposition des équipes, des partenaires et des clients des images réalistes qui aident tous les interlocuteurs concernés à visualiser l'objet et à prendre plus facilement des décisions de conception '.

Pour ce qui est du travail collaboratif et de la gestion des données, le bureau d'études utilise depuis quelques mois Vault, intégré sans surcoût à Inventor. Cet outil est précieux car il permet de suivre l'ensemble des projets en cours au sein de l'équipe et de gérer avec une grande souplesse les versions. En effet, il est très simple de revenir sur des anciennes versions.

' Lors d'un projet, il arrive que nous choisissions une orientation de conception qui finalement ne s'avère pas idéale ' explique Frédéric Haas. ' Il est alors très simple de revenir sur une version antérieure, ce qui ne prend que quelques minutes avec Vault, au lieu de quelques heures auparavant. La gestion de la documentation technique liée au projet (documents Word, notices de calcul…) est également une fonctionnalité importante, car elle nous permet de gagner en efficacité '.

Enfin, a prise en main d'Inventor a été très rapide, car seulement deux formations ont été requises pour l'ensemble des cinq employés du bureau d'études.

Sites des entreprises citées :
http://www.fondis.fr
http://www.autodesk.com


Zastava Automobili opte pour le PLM à crédit

Le constructeur automobile serbe Zastava Automobili retient les outils de PLM proposés par IBM et son partenaire CAD-CAM Data, pour réduire ses cycles et ses coûts de développement, afin de renforcer sa compétitivité.

Client de longue date d'IBM, Zastava Automobili doit faire face aux mêmes challenges que tous les industriels, proposer au marché toujours plus rapidement des véhicules d'une qualité irréprochable. CAD-CAM Data va aider Zastava Automobili a relever ces défis en l'accompagnant dans la mise en place d'une approche PLM basée sur l'utilisation de Catia V5 et Smarteam fonctionnant sur des stations de travail IntelliStation.

Avec Catia V5 et Smarteam, Zastava Automobili entend optimiser sa gestion de données et favoriser le travail collaboratif entre ses entités ingénierie, production et commerciale. La mise en place de Catia V5 devrait se traduire par une réduction estimée à plus de 40 % du cycle de développement, tout en améliorant la qualité des produits et en facilitant le travail collaboratif avec les équipementiers et les fournisseurs souvent basés à l'étranger.

En utilisant l'architecture Catia V5, Zastava Automobili souhaite utiliser pleinement les fonctionnalités de la maquette numérique et la puissance de la conception relationnelle. Cela permettra aux équipes des bureaux d'études d'optimiser les process de développement, de capturer et de réutiliser les savoir-faire de l'entreprise dans le cadre de programmes de développement de futurs véhicules. Notons aussi que Zastava Automobili a aussi opté pour un financement de ce projet, proposé par IBM Global Financing, basé sur les gains affectés à l'usage du PLM.

' En choisissant la plate-forme Catia V5, nous adoptons la solution déjà retenue par les marques automobiles les plus prestigieuses de l'industrie automobile. Nos besoins sont simples et nos concepteurs devraient devenir très rapidement beaucoup plus productifs ', estime Zoran Bogdanovic, responsable du centre de R&D de Zastava Automobili. ' Nous avons une stratégie de travail collaboratif avec nos partenaires basée sur l'utilisation d'une représentation 3D complète des véhicules. Catia est à notre sens le meilleur outil du marché pour y arriver d'autant plus que c'est un standard reconnu dans l'industrie automobile '.

' IBM Global Financing nous a proposé un financement qui va s'échelonner tout au long de notre projet PLM, ce qui nous semble beaucoup plus intéressant que de tout payer au démarrage du projet, d'autant que notre budget est serré. L'offre de financement qui nous a été faite est parfaitement adaptée à notre besoin et à notre métier, car IBM Global Financing dialogue parfaitement avec IBM PLM, ce qui n'aurait pas été le cas avec une banque traditionnelle '.

Sites des entreprises citées :
http://www.zastava.net
http://www.ibm.com


Pioneer France développe des enceintes pour le marché européen avec SolidWorks

Le Speaker Design Centre (SDC) de Pioneer France, centre de recherche et de développement des enceintes acoustiques de Home Cinéma pour le marché européen, situé à Argenteuil, a choisi SolidWorks pour améliorer les phases d'étude de ses produits et n'avoir plus qu'un logiciel unique de conception et de communication avec les unités de production situées en Chine.

En septembre 2000 le groupe Pioneer délocalise sa production en Chine et crée des centres de R&D à Tokyo, Los Angeles et Paris en partant du principe que les exigences du consommateur varient fortement selon les pays tant sur le plan du design et des matériaux utilisés que des performances acoustiques.

Dans un contexte extrêmement compétitif où les phases de développement sont de plus en plus courtes, la créativité esthétique et les innovations technologiques ont une importance primordiale, les étapes de conception sont jalonnées par des phases de validation. Pour le SDC, la démarche consiste donc à simplifier la communication entre le concepteur, les ingénieurs acousticiens et l'usine d'assemblage et ses sous-traitants en Chine.

' Jusqu'à maintenant, la recherche esthétique s'effectuait sur les logiciels Rhino et 3DSMax, puis nous utilisions Autocad et Pro/Engineer pour obtenir des modèles cotés et paramétrables nécessaires à la fabrication. Il est apparu essentiel d'utiliser un outil de conception unique permettant à nos concepteurs et ingénieurs d'optimiser leur collaboration en partageant les mêmes données grâce à un seul format. A l'évidence, Solidworks, nous permettra de réduire considérablement nos cycles de développement tout en améliorant le suivi de projets et la communication. La puissance de Solidworks devrait même donner aux concepteurs du Speaker Design Centre un nouvel élan créatif ', espère M. Malartic chef de projet de SDC.

L'un des modules qui a particulièrement séduit le SDC pour ses fonctions de communication 3D est eDrawings. Cet outil va leur permettre de communiquer directement avec les sous-traitants chinois sans que ces derniers possèdent le logiciel. Ils pourront ainsi visionner le modèle et ses différents composants et, par un échange de commentaires, valider ou non en temps réel les projets en cours d'élaboration en France.

Les modules de simulation mécanique permettent aux ingénieurs du SDC de Pioneer de tester leurs conceptions dès la création des modèles numériques.
' Nous sommes très intéressés par les modules de simulation numérique CosmosWorks et CosmosFloWorks pour simuler, par exemple, la résistance mécanique d'un pied d'enceinte ou la simulation des écoulements turbulents dans les tubes "bass-reflex" de nos enceintes ', explique M. Malartic.

Le SDC travaille en collaboration avec la société AvenAo qui, en tant que revendeur agréé des produits SolidWorks, lui apporte un soutien continu en matière de formation, d'implémentation et d'assistance technique.

Sites des entreprises citées :
http://www.pioneer.fr
http://www.solidworks.fr
http://www.logiciel-cao.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles