Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Federal Mogul ; EADS Airborne Systems ; DCS Manufacturing ; BAE Systems


Federal Mogul utilise Raft pour ses documents Méthodes

Les entités françaises du groupe Federal Mogul, spécialisé dans les pièces frittées destinées au secteur automobile, viennent d'adopter le logiciel Raft de Spring Technologies pour gérer les documents utilisés par son service méthodes.

'Nous souhaitions apporter plus de rigueur dans la gestion de nos documents techniques et standardiser nos méthodes de travail sur nos quatre sites industriels basés en France', explique Angelo Berton, responsable des données techniques procédés de l'entreprise.

'Nos quatre sites, s'ils ont le même métier, n'ont pas tous la même démarche, d'où une multitude de types de documents créés. L'adoption de Raft a été pour nous un moyen de standardiser tous ces documents. L'un des objectifs étant que chaque collaborateur de l'entreprise dispose pour la même opération d'un même document unique. C'est aussi un moyen d'homogénéiser l'information et de la rendre accessible sur nos quatre sites. Enfin, cela permet de vérifier et de valider plus vite tous les documents dans un souci de cohésion'.

Afin de bien aborder ce projet, une équipe de travail constituée de six personnes travaillant sur les quatre sites a été mise en place. Elle a permis de monter et de valider un projet pilote destiné à créer les documents nécessaires dans un dossier technique. C'est elle qui a entré dans l'application le savoir-faire métier de l'entreprise et paramétré le système.

'Une phase qui a demandé près d'un an de travail, mais qui a permis de déployer le système et de le rendre opérationnel en moins de trois mois. La mise en place d'une telle application impliquant plusieurs sites et de nombreux documents nécessite des moyens importants en interne et une grande disponibilité des futurs utilisateurs. Mais c'est une condition sine qua non pour sa réussite', conclut Angelo Berton.

Sites des entreprises citées
http://www.federal-mogul.com
http://www.spring.fr


EADS Airborne Systems échange ses données avec Collaboration Gateway

EADS Airborne Systems, entité du groupe EADS basée en Allemagne travaillant sur les radars de combat, les capteurs et systèmes de surveillance et de reconnaissance, les systèmes de guerre électronique, ainsi que sur l'avionique embarquée sur les avions militaires, vient de retenir les outils de Proficiency afin d'assurer l'interopérabilité des données entre ses multiples systèmes de CAO.

Cette entité utilise effectivement I-Deas d'EDS PLM Solutions, mais elle reçoit des informations en format Catia V4 et Pro/Engineer en provenance des ses partenaires. De plus, elle doit travailler en format Catia V5 avec Airbus pour des projets tels l'A400M.

'Jusqu'à maintenant l'échange d'informations entre les différents systèmes nous obligeait à systématiquement recréer nos modèles dans le système cible , explique Rudolf Hetterich, responsable de la conception mécanique. Avec l'utilisation de l'outil Collaboration Gateway de Proficiency nous allons nous affranchir de cette étape, d'où un gain de temps important, mais aussi l'élimination des risques d'erreurs'.

Rappelons que Collaboration Gateway permet d'échanger des données en provenance de multiples systèmes de CAO hétérogènes au plus haut niveau d'intelligence (features, historique de construction, contraintes, dimensions, méta données).

'Après avoir évalué les différentes technologies d'échange de données présentes sur le marché, nous sommes arrivés à la conclusion que l'offre de Proficiency était celle qui répondait le mieux à notre besoin. Ainsi nous pouvons continuer à utiliser nos systèmes I-Deas tout en communiquant avec nos partenaires dans le format qui leur est nécessaire. Nous pouvons ainsi mieux gérer nos données et réduire les coûts liés au fonctionnement d'un environnement comportant plusieurs systèmes de CAO différents ', dit Rudolf Hetterich.

Sites des entreprises citées
http://www.eads.net/eads/en/index.htm?/xml/fr/sysde/comp/as/as.xml&sysde
http://www.proficiency.com


DCS Manufacturing passe au 3D avec Inventor

DCS Manufacturing est un fabricant australien de matériels haute pression de curage d'égouts destinés à être montés sur des camions. Utilisateur depuis 4 ans du logiciel 2D Autocad LT, il a souhaité passer au 3D il y a 18 mois. Avant de fixer son choix, il a évalué plusieurs systèmes 3D présents sur le marché dont Pro/Engineer ou SolidWorks.

'C'est Inventor Series qui nous a semblé le plus adapté à nos besoins, explique Tom Williams, directeur général de DCS Manufacturing. La complexité et la densité des équipements embarqués que nous produisons nous imposent d'en détailler très précisément la conception, ainsi que toutes les étapes de production. Ce qui nous prenait énormément de temps en 2D. D'où notre besoin pour un logiciel 3D capable de maîtriser des projets complexes'.

18 mois après l'arrivée d'Inventor Series dans son bureau d'études DCS Manufacturing est capable de quantifier les gains obtenus.

'La facilité de modélisation 3D nous a permis de réduire d'environ 35 % le cycle de développement de nos produits. C'est le résultat d'une utilisation intensive des bibliothèques de composants 3D et d'une vérification beaucoup plus simple des interférences et encombrements. Nous sommes ainsi sûr que notre conception est bonne du premier coup', indique Tom Williams.

DCS Manufacturing est maintenant entré dans une nouvelle phase d'équipement avec l'arrivée d'Inventor Series Professionnal afin de pouvoir gérer la conception de tous les circuits électriques et hydrauliques de ses équipements.

Sites des entreprises citées 
http://www.autodesk.com


L'A380 plus léger grâce à OptiStruct

Dans le cadre du programme A380 d'Airbus, la division Aerostructures du britannique BAE Systems a utilisé un développement spécifique visant à l'optimisation des pièces fait sur la base des logiciels d'Altair Engineering afin de réduire le poids d'éléments de la structure des ailes.

'L'utilisation du logiciel OptiStruct nous a permis d'innover en validant un nouveau concept au sein même de la structure des ailes. Nous avons pu développer très rapidement des pièces où les charges se distribuent idéalement. Il en résulte un gain de poids de l'ordre de 500 kg par appareil ', explique un porte-parole de BAE Systems.

'L'accroissement du poids des appareils commerciaux et la réduction des cycles de développement impose à nos clients d'adopter de nouvelles approches de développement, estime Royston Jones, directeur général d'Altair Engineering. L'utilisation de logiciels d'optimisation topologique, dès les phases amonts des développements, est un moyen efficace de réduire le cycle complet. Ils permettent de valider et d'affiner beaucoup plus rapidement de nouveaux concepts, en améliorant les formes des pièces et leur distribution de la matière, tout en limitant le recours aux prototypes physiques. Une approche déjà en vigueur dans l'industrie automobile et qui commence à faire son chemin dans l'aéronautique, la défense, mais aussi les biens de consommation, voire le packaging '.

Sites des entreprises citées
http://www.baesystems.com
http://www.uk.altair.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles