Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : PSA Peugeot Citroën ; Beck Crespel ; Amtel ; Sony Ericsson Mobile Communications.


PSA retient Tecnomatix dans le cadre de son programme Ingénum

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën sélectionne les solutions eMPower de Tecnomatix, ainsi que les services associés, pour la phase finale de son projet d'usine numérique, qui fait partie du programme Ingénum.

Ce contrat, de plusieurs millions de dollars sur une période de deux ans, porte sur la mise en place d'eMPower CarBody comme solution standard de Manufacturing Process Management en ferrage. Cette nouvelle commande fait suite au déploiement réussi des solutions Tecnomatix dans la division mécanique de ce groupe depuis le début de l'année 2002.

Les postes eMPower CarBody qui seront déployés de manière échelonnée chez PSA Peugeot Citroën comprennent les produits suivants :

  • eM-Planner et Process Designer, pour la définition et l'étude des gammes de fabrication dans un environnement entièrement 3D (opération, pièce, moyens) pour toutes les usines d'assemblage et pour servir toutes les activités de fabrication ;  
  • eM-Weld pour la validation (faisabilité et accessibilité) des points de soudure et la sélection des pinces à souder ;  
  • eM-Workplace (anciennement Robcad) pour la simulation robotique ;  
  • eM-Assembler pour l'étude et les tests d'assemblage ;  
  • eM-Human pour l'étude des postes de travail (ergonomie et temps opératoires) ;  
  • eBOP Manager et eBOP Browser pour le partage et la consultation des données.

La solution eMPower CarBody sera utilisée dans les phases d'avant-projet et de définition des process de ferrage pour évaluer l'allocation des moyens, valider les scénarios de montage, minimiser l'impact des variantes produits sur le process d'assemblage et améliorer le travail en équipe projet avec les intégrateurs et leurs sous-traitants.

PSA Peugeot Citroën, engagé dans une stratégie de croissance volontariste, reconnaît dans le MPM un élément-clé pour atteindre ces objectifs d'entreprise. Dans ce contexte, sa stratégie d'Usine Numérique, appuyée sur les solutions eMPower, constitue des fondations solides pour soutenir sa croissance et pour répondre plus rapidement aux fluctuations du marché et à l'introduction de nouvelles technologies de fabrication.

Sites des entreprises citées :
http://www.psa.fr
http://www.tecnomatix.com


Beck Crespel bascule vers S4X

La société française Beck Crespel, spécialiste de la boulonnerie à façon et des composants mécaniques pour le secteur de l'énergie et des industries pétrochimiques, fait évoluer ses outils de CFAO. 
 

Souhaitant remplacer ses outils de FAO GTL3 et Visicam devenus obsolètes, la société Beck Crespel a retenu la solution complète S4X/EdgeCAM commercialisée par Concepts Infographiques. Ce sont le générateur de postprocesseurs, le module de gestion de projets et la compatibilité ascendante des fichiers qui ont emporté la décision.

S4X Volumique remplacera ainsi les postes TopSolid, alors que la FAO S4X remplacera GTL3 et Visicam. Au total ce sont 26 tours CN qui seront pilotés grâce à S4X/EdgeCAM.

Sites des entreprises citées :
http://www.beck-crespel.com/fr/default.asp
http://www.concepts-info.com


Atmel adopte le simulateur Virtuoso UltraSim pour ses circuits mixtes


Le groupe de conception RF d'Atmel adopte le simulateur Virtuoso UltraSim pour vérifier les circuits à signaux mixtes complexes destinés à l'électronique grand public sans fil, aux périphériques informatiques et aux applications de contrôle industriel.
' L'intégration du simulateur Virtuoso UltraSim pour vérifier complètement le circuit dans le flot de notre transceiver ZigBee, basé actuellement sur Virtuoso Spectre, s'est déroulée sans problème, à notre grande surprise ', confesse Tim Hersh, ingénieur de conception RF chez Atmel.

Le transceiver ZigBee d'Atmel est conçu sur le procédé BiCMOS SiGe AT46k en technologie 0,35 micron de la société. C'est un transceiver complet conçu pour transmettre et recevoir des données numériques modulées dans un large spectre BPSK en séquence directe sur les fréquences européennes (868 MHz) et américaines (902 à 928 MHz). Ce transceiver supporte un taux de 40 kPBS et peut déployer et contenir des données au taux de la puce ZigBee standard qui est de 600 kCPS. La puce fournit ses propres références de bande de fréquences, le VCO, le synthétiseur fractionnel et un oscillateur de référence de fréquences systèmes sur la puce. La configuration et le contrôle sont fournis par une interface série numérique (SPI) qui peut s'interfacer facilement avec le microcontrôleur Z-Link d'Atmel personnalisé pour les systèmes 802.15.4 et ZigBee. Le récepteur et son circuit périphérique associé ont été simulés en moins de cinq heures avec Virtuoso UltraSim alors qu'avant cela prenait plusieurs jours.

' Le simulateur Virtuoso UltraSim lit les mêmes netlistes Spectre, les mêmes modèles et utilise les mêmes équations, ce qui assure une corrélation étroite au niveau des résultats. Nous avons pu multiplier notre productivité par 5. Sur un deuxième projet contenant 300 000 transistors et des composants discrets, nous avons pu faire une simulation en un temps record, ce qui, avec d'autres simulateurs, relevait auparavant du défi ou quelquefois de la mission impossible pour des circuits de cette taille et de cette complexité. Le simulateur Virtuoso UltraSim nous donne davantage de confiance dans nos circuits car il garantit le succès dès le premier silicium '.

Le simulateur Virtuoso UltraSim, pierre angulaire de la plate-forme de conception de circuits custom Cadence Virtuoso, fait partie intégrante de Virtuoso Multi-mode Simulation. Il utilise une nouvelle génération de techniques d'accélération matricielle et de modèles pour atteindre de hautes vitesses et de grosses capacités, tout en maintenant une précision au niveau du silicium, même pour les circuits analogiques et RF les plus complexes. Les concepteurs disposent également de la performance nécessaire pour vérifier après extraction les circuits dans leur totalité. Ces fonctions permettent aux concepteurs d'accélérer les cycles de vérification, d'améliorer la productivité et de réduire le délai de commercialisation.

Sites des entreprises citées :
http://www.atmel.com
http://www.cadence-europe.com.


Sony Ericsson standardise son environnement PLM autour de MatrixOne

Sony Ericsson Mobile Communications, fournisseur de produits de communications mobiles, a choisi la plate-forme Matrix10 de MatrixOne pour harmoniser ses outils de développement de nouveaux produits et ainsi renforcer son avantage concurrentiel sur le marché international des communications mobiles.

Matrix10 fournira un environnement collaboratif sécurisé de développement de produits à l'ensemble des entités mondiales de Sony Ericsson. Ce cadre permettra de stimuler considérablement l'innovation dans les produits et de réduire leur délai de mise sur le marché, grâce à une meilleure gestion des ressources internes, des fournisseurs externes et des partenaires commerciaux.

' La mise en œuvre de Matrix10 s'impose si nous voulons rester dans le peloton de tête sur un marché de plus en plus concurrentiel ', estime Colin Boyd, directeur des technologies et systèmes informatiques chez Sony Ericsson Mobile Communications.

' Sony Ericsson accorde beaucoup d'importance au client, mais la qualité et l'efficacité de notre environnement technique, qui représente plus de la moitié de la société, est la clé de voûte de son succès. Nous avons donc besoin d'outils puissants pour accroître notre productivité et réduire les délais de mise sur le marché de nos nouveaux produits. Par notre alignement sur Matrix10, Sony Ericsson pourra remplacer plusieurs systèmes de R&D autonomes par une plate-forme unique d'opérations de développement. Matrix10 doit nous permettre de développer de meilleurs produits à moindre coût. '

Déployé sur tous les sites internationaux de Sony Ericsson, l'environnement Matrix10 assurera une collaboration efficace avec les opérateurs de réseaux mobiles et les partenaires concepteurs et fabricants externes, parmi lesquels Flextronics et Sony Manufacturing. En outre, il rationalisera la conception et le développement des produits en interne, permettant ainsi à la société de commercialiser ses nouveaux téléphones avec efficacité et à moindre coût.

La stratégie globale de Sony Ericsson vise principalement à travailler avec d'importants opérateurs mobiles internationaux pour élargir la palette d'offres et d'applications de téléphonie proposées aux clients. Dans un marché ultra concurrentiel, la capacité de collaborer sur la gamme complète de produits est cruciale pour accélérer le processus de conception et de fabrication. Elle garantit en outre que Sony Ericsson fournit, aux opérateurs comme aux clients, les bons produits au bon moment.

Sites des entreprises citées :
http://www.sonyericsson.com
http://www.matrixone.com/

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles