Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Sukhoi Civil Aircraft ; Hero Global Design ; Alliance Spacesystems.


Sukhoi Civil Aircraft adopte l'approche PLM d'IBM et Dassault Systèmes pour développer ses avions régionaux

Le constructeur aéronautique russe Sukhoi Civil Aircraft va adopter l'approche PLM préconisée par IBM et Dassault Systèmes comme plate-forme de conception de ses nouveaux programmes d'avions civils régionaux. Ce contrat de plusieurs millions de dollars représente un investissement stratégique majeur dans l'infrastructure informatique de Sukhoi Civil Aircraft.

Sukhoi Civil Aircraft, société à capital fermé, a été fondée en 2000 par Sukhoi Company OAO et Sukhoi Design Bureau OAO avec pour objectif de séparer les programmes civils et militaires de Sukhoi Design Bureau. Les commandes du Ministère de la Défense russe ayant été revues à la baisse, les plus gros constructeurs d'avions ont dû déployer de gros efforts pour se maintenir sur les segments traditionnels du marché de l'aviation et pénétrer de nouveaux segments. Quasiment tous les constructeurs d'avions militaires mettent donc en œuvre des programmes de conception et de production d'avions commerciaux. A l'instar de ses concurrents, Sukhoi Design Bureau a choisi d'intensifier le développement de ses programmes commerciaux.

En effet, au cours des 15 prochaines années, la demande de petits avions fiables et économiques devrait connaître une augmentation fulgurante dans le monde entier. Pour satisfaire cette demande, Sukhoi Civil Aircraft développe actuellement six versions de son avion régional RRJ (Russian Regional Jet) avec des capacités de 60, 75 et 95 passagers, pour des trajets de courtes à moyennes distances. La mise en service des 800 avions prévus s'étalera entre 2007 et 2020.

Sukhoi a choisi d'implémenter Catia pour le développement virtuel collaboratif de ses produits, ainsi que Enovia et Smarteam pour la gestion collaborative du cycle de vie et des données produit. La société et ses nombreux partenaires, dont Boeing et B/E Aerospace, constructeur d'équipements de cabines, se dotent ainsi d'un environnement collaboratif de développement en 3D. L'approche PLM permettra à toutes les entreprises concernées par les projets de se partager les données et de gérer en continu les informations relatives à leurs produits, et ce de manière parfaitement transparente pour tous les sites de développement, en Russie et à l'étranger.

La société justifie son investissement stratégique dans le PLM par sa volonté de produire des avions dont le coût sera inférieur de 10 à 15 % à ceux de ses concurrents internationaux. Grâce à l'approche PLM adoptée, Sukhoi entend standardiser les composants des ailes et des moteurs de l'ensemble de sa gamme, réduisant de ce fait les coûts de développement et de production, et simplifiant du même coup les opérations de maintenance, ainsi que les besoins de formation.

Alexei Krasnov, directeur informatique de Civil Aircraft, chez Sukhoi, explique que : ' pour concevoir et fabriquer nos nouveaux avions commerciaux, nous étions en quête d'une solution éprouvée, aussi simple à implémenter qu'à utiliser. Catia, standard de l'industrie aéronautique, nous aidera à collaborer plus efficacement avec nos partenaires pour tenir nos objectifs dans les délais impartis. La stratégie d'implémentation de notre programme RRJ sur la base de l'approche PLM est radicalement différente de nos pratiques traditionnelles. En remplaçant nos processus métiers et nos technologies par des méthodes de développement révolutionnaires, le PLM nous offrira un avantage compétitif certain '.

Sites des entreprises citées 
http://www.scac.ru
http://www.3ds.com
http://www.ibm.com/fr


Le constructeur de scooters indien Hero utilise Icem Surf pour le design


Hero Global Design, constructeur de scooters indiens va utiliser le logiciel Icem Surf pour créer visualiser et analyser les surfaces de style de ses nouveaux engins en cours de développement, dans le cadre d'un accord avec le constructeur italien Aprilia.

Le contrat porte à la fois sur la fourniture de licences et de services le logiciel Icem Surf ainsi que sur le logiciel Icem Scan Modelling. La combinaison de ces deux logiciels va permettre à Hero Global Design d'importer et de travailler de gros nuages de points issus de digitaliseurs 3D laser ou photogrammétrique. Ces données serviront de base de départ pour créer des surfaces de style de type Classe A.


' Notre accord récent avec Aprilia nous permet de fabriquer et de vendre l'ensemble de la gamme de scooters de ce constructeur italien en Inde. Par contre, nous voulions être capable d'adapter le design de ces engins aux goûts et contraintes de notre pays. De plus nous participons aux développement de nouveaux modèles en collaboration avec Aprilia ', explique N. K. Vasisht, vice-président de Hero Global Design.

' C'est pour cela que nous avons retenu le logiciel Icem Surf, car c'est l'un des outils leader dans le domaine de la création des surfaces de type Classe A. De plus, il nous permet de communiquer et d'échanger facilement des informations de conception avec nos homologues italiens '.

De son côté Pankaj Munjal, directeur général de Hero Motors et Hero Global Design, estime : 'la possibilité de communiquer efficacement nos idées sera un élément clé pour le succès de nos activités communes avec Aprilia. Nous pensons qu'Icem Surf sera d'une aide précieuse dans notre travail quotidien avec nos partenaires '.

Fondé en 1956 ; le groupe Hero comporte aujourd'hui une douzaine de sociétés. C'est notamment le plus gros constructeur mondial de bicyclettes ainsi que le plus gros constructeur de deux roues motorisées avec près de 2,1 millions d'unités produites en 2003. Son premier véhicule motorisé date de 1978. En 2001, il a créé l'entité de R&D Hero Global Design qui travaille pour l'ensemble des sociétés du groupe ainsi que pour des constructeurs étrangers. Le chiffre d'affaires dépasse les 2,2 milliards de dollars sur la dernière année fiscale.

Sites des entreprises citées :
http://www.herogroup.com
http://www.icem.com


La simulation optimise la conception du bras du rover martien

Si le bras robotisé du rover ' Spirit ' conçu par la NASA a pu se déployer sans aucun problème sur Mars pour positionner les instruments dont il est équipé pour effectuer leurs premières mesures sur la planète rouge, c'est en partie parce que ses concepteurs ont testé son bon fonctionnement à l'aide du logiciel d'analyse par éléments finis CosmosWorks.

En effet, la société Alliance Spacesystems, située à Pasadena en Californie, s'est servi de ce logiciel pour calculer le délicat équilibre entre robustesse et légèreté dont devait faire preuve ce bras robotisé pour pouvoir accomplir sa mission sur Mars.

Ce bras mesure un mètre de long et pèse 3,7 kg. Il est équipé de cinq actionneurs dotés d'articulations rotoïdes et d'un assemblage placé à leur extrémité pour pouvoir tenir des instruments. Ce bras devait avoir une masse et une robustesse suffisantes pour pouvoir effectuer sa mission sur le sol martien soumis à des vents violents et des températures extrêmes. Toutefois, il lui fallait aussi être suffisamment léger et compact pour répondre aux critères stricts de la NASA en termes de poids et d'encombrement.


 Les ingénieurs d'ASI se sont servi du logiciel Cosmos d'un bout à l'autre du processus de développement pour tester leur conception, économisant ainsi le temps et les frais qu'aurait nécessité la réalisation de plusieurs prototypes physiques. Le logiciel CosmosWorks est la version de Cosmos directement intégré dans  logiciel de conception mécanique 3D SolidWorks, principal outil de conception en service chez ASI.

' Sans l'aide de Cosmos, nous n'aurions jamais pu optimiser notre conception d'une façon aussi précise dans un délai aussi court ', affirme Jim Staats, l'ingénieur en chef du projet chez ASI. |

' La réalisation de prototypes physiques ou l'utilisation d'une application très compliquée réservée à des spécialistes de l'analyse nous aurait trop ralenti. Cosmos était suffisamment simple à apprendre pour que toutes les personnes impliquées dans le cycle de conception puissent l'utiliser et suffisamment puissant pour que nous puissions avoir foi dans les résultats qu'il nous délivrait '.

Sites des entreprises citées
http://www.asi-space.com/index.asp
http://www.solidworks.fr

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Lors de son événement « Future of Making », organisé à la Station F, à Paris, ce 3 décembre,[…]

04/12/2019 | DesignAutodesk
Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Train à hydrogène, éolienne de 12 MW, design génératif… les meilleures innovations de la semaine

Train à hydrogène, éolienne de 12 MW, design génératif… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles