Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Framatome ANP ; le CRITT Polymères Picardie ; Le centre technique de l'Agence Spatiale Européenne.

Les réacteurs de Framatome ANP chauffent mieux avec le PLM

Framatome ANP, la filiale commune entre les groupes Areva et Siemens pour la construction de réacteurs nucléaires, décide de déployer les outils Catia V5 et Smarteam pour l'ensemble de ses unités, dans le cadre de la mise en place d'une démarche PLM.

Cette chaîne de conception et de gestion des données techniques a été testée, sur un projet pilote depuis 2002, à l'usine Framatome ANP de Chalon Saint Marcel, spécialisée dans la fabrication d'équipements nucléaires (générateurs de vapeur, couvercle de cuve…).


'Après deux années d'exploitation, les solutions PLM d'IBM et de Dassault Systèmes ont su démontrer leur capacité à répondre aux attentes industrielles de notre site de production ', explique M. Dunand Roux, responsable technique de l'usine.

C'est MDTVision, filiale d'IBM, qui va assurer la mise en œuvre, la formation et le conseil dans le cadre de ce contrat.

Sites des entreprises citées
http://www.framatome-anp.com
http://www.3ds.com/fr/
http://www.ibm.com/fr

 

Le CRITT Polymères Picardie s'équipe de Moldflow

Le Centre Régional de Transfert de Technologie (CRITT) Polymères Picardie a pour mission d'être le partenaire technique des entreprises de la région en termes de formation et de transferts technologiques dans le secteur des matériaux. Il les aide pour cela dans leur démarche d'innovation et de développement portant sur les produits et les procédés, notamment dans le domaine des technologies et des systèmes d'information.

Dans ce cadre, le CRITT répond aux besoins des entreprises dès la conception et jusqu'à la mise en œuvre d'un produit et accompagne ces sociétés dans la recherche et la mise au point de solutions, notamment dans le domaine des matières plastiques.

A cet effet, il vient d'acquérir le logiciel de simulation Moldflow Plastics Insight, logiciel de simulation de l'injection plastique, de la phase de remplissage jusqu'à la déformation.

Cette acquisition répond à une forte demande de la région, puisque la Picardie est la 4e région plasturgiste française. L'injection y est largement représentée, tant au niveau transformateur que mouliste ou concepteur, et avec un grand nombre de donneurs d'ordre dans le domaine.



Le CRITT a sélectionné les modules MPI/Fusion, mailleur double-peau pour pièces coques et MPI/3D, mailleur volumique pour pièces massives, afin de pouvoir répondre à toutes les demandes. Les modules Flow et Cool permettent la simulation du remplissage par compactage et l'évaluation de la thermique du moule. Les sociétés travaillant avec des matières chargées de fibres ne seront pas en reste puisque le module Fiber sera également utilisé par le CRITT. Enfin, ce dernier s'est aussi équipé du module Warp pour simuler la déformation de la pièce.

Sites des entreprises citées
http://www.critt-polymeres.com
http://www.moldflow.com

 

L'ESA développe un programme gonflé avec Samcef

Le centre technique de l'Agence Spatiale Européenne (ESA-ESTEC) vient d'acheter une licence perpétuelle du logiciel de calcul par la méthode des éléments finis Samcef, auprès de son éditeur belge Samtech. Parallèlement, un contrat de développement de 24 mois a aussi été signé pour doté ce logiciel de capacité de simulation de structures spatiales gonflables.

' Notre décision d'acheter une licence perpétuelle du logiciel Samcef est dans la continuité logique de notre longue relation avec Samtech ', explique Michel Klein, responsable de la division structure et thermique de l'ESA-ESTEC.

De fait, depuis plusieurs années, la communauté spatiale a clairement exprimé son intérêt pour des structures légères gonflables, qui serviraient de support à des équipements de grande envergure tels des panneaux ou des écrans solaires, ou des réflecteurs d'antennes, afin d'équiper les prochaines générations de véhicules spatiaux habités.

Ces structures offrent des caractéristiques mécaniques suffisantes pour ce genre d'applications à un coût moindre par rapport à celles employant des technologies plus conventionnelles.

 Mais, 'de nombreux problèmes techniques restent à résoudre, d'autant qu'une validation physique sur Terre n'est pas possible,  indique Michel Klein. C'est pourquoi la simulation numérique de ces structures est indispensable et des développements spécifiques nécessaires.'

Sites des entreprises citées
http://www.esa.int
http://www.samcef.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles