Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent

Industrie et Technologies
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l'équipement de leurs bureaux d'études. Cette semaine : Gardena ; NCR ; Aermacchi ; Toyota Racing Development.


Le PLM : un bon tuyau pour Gardena

Gardena, fournisseur allemand d'accessoires de création, de conception et d'entretien de jardin, déjà utilisateur du logiciel de conception Catia V4, va déployer Catia V5 et le logiciel de gestion de données techniques Smarteam de Dassault Systèmes dans le cadre de la mise en place d'une démarche PLM. L'objectif étant d'améliorer ses processus de développement de produits.

Grâce à Catia V5 les ingénieurs de Gardena seront à même de concevoir des produits aussi divers que des sécateurs ou des systèmes d'arrosage automatique. A l'aide de Smarteam, spécifiquement conçu pour la gestion collaborative du cycle de vie et des données produit, ils pourront non seulement partager des informations avec des partenaires ou d'autres départements de Gardena, mais également gérer le développement de produits de manière collaborative et en temps réel.

Grâce à la mise en place de cette nouvelle approche, Gardena pourra définir l'ensemble de ses lignes de produits de manière virtuelle avant fabrication, évitant ainsi la réalisation de prototypes physiques coûteux. Elle lui permettra également de mieux gérer les composants de ses produits, d'en réduire le nombre ainsi que la diversité et, par conséquent, d'abaisser ses frais généraux.

' L'intégration dans un package unique des fonctionnalités de conception de Catia V5 avec les fonctionnalités de gestion collaborative du cycle de vie et des données produit de Smarteam, est la principale raison pour laquelle nous avons opté pour les solutions PLM d'IBM et de Dassault Systèmes ' explique Johannes Stephany, responsable des processus de développement produit chez Gardena AG.

' La disponibilité de modèles 3D dès les premières phases d'un projet nous permet de valider très tôt nos concepts et plans de développement ' ajoute de son côté Peter Lameli, responsable R&D chez Gardena AG. ' Les prototypes virtuels limitent les risques et nous évitent de créer des prototypes physiques coûteux '.

Outre IBM et Dassault Systèmes, des partenaires intégrateurs tels Ei-Tea, Schwindt CAD/CAM Technologie et T-Systems, participent également au déploiement des solutions PLM chez Gardena.

Sites des entreprises citées :
http://www.gardena.com
http://www.ibm.com/fr
http://www.3ds.com/fr


NCR rationalise ses activités de développement avec MatrixOne

Depuis 120 ans, NCR développe des hautes technologies pour aider les entreprises à mieux servir et fidéliser leurs clients (distributeurs automatiques, terminaux point de vente, kiosques en self-service…). Pour suivre l'évolution de ses marchés mondiaux, NCR a opté pour un système global de développement de produits qui s'appuie sur le talent et la collaboration avec des fabricants de plusieurs segments de marchés.

NCR, qui utilise des logiciels de MatrixOne depuis 1996 dans certaines de ses unités, a décidé de généraliser l'usage de la plate-forme de gestion du cycle de vie des produits de cet éditeur à l'ensemble de ses processus de développement. L'objectif est de simplifier ses impératifs de conception, d'améliorer la collaboration au niveau des produits et de réduire les coûts et les délais de mise sur le marché. Plus de 2 000 utilisateurs en interne et à l'extérieur de la société sont concernés.

L'environnement PLM de MatrixOne fournira une plate-forme de développement de produits en collaboration sécurisée déployée à tous les niveaux de l'infrastructure globale de NCR. Cette plate-forme permettra aux différentes activités de NCR de lancer leurs produits sur le marché avec une efficacité accrue et d'optimiser la prise en charge des produits dans des processus de développement géographiquement dispersés. Véritable colonne vertébrale de cette démarche, la mise en place des outils de MatrixOne fournira un unique référentiel pour gérer l'ensemble des processus métier de l'entreprise, afin d'aider NCR à réduire les délais de réalisation, entre les besoins des clients, les impératifs des produits, l'architecture des produits et la création de solutions.


' Les stratégies technologiques et de développement de produits de NCR sont liées à notre aptitude à exploiter des synergies entre toutes nos business units, afin de permettre le partage de pièces, de plates-formes et de composants logiciels communs entre les différentes familles de produits tout en faisant appel à des équipes de développement et de fabrication géographiquement dispersées ', estime Bob Tramontano, vice-président de la division Solutions Financières de NCR. ' MatrixOne nous permet de mieux exploiter des points forts existants et si possible d'en découvrir de nouveaux en créant un référentiel unifié pour la gestion du cycle de vie des produits au plan mondial '.

Sites des entreprises citées :
http://www.ncr.com
http://www.matrixone.com


Aermacchi simule les commandes de vol du M346 avec Samcef

Le constructeur aéronautique italien Aermacchi a profité de la première présentation de son nouvel avion d'entraînement M346 pour dévoiler l'utilisation qu'il a fait des logiciels de Samtech tout au long du développement de cet appareil.

Les logiciels Samcef Field et Samcef Mecano Multi-Model ont été notamment utilisés par le département commandes de vol pour l'analyse de plusieurs sous-ensembles multi-corps soumis à des phénomènes dynamiques transitoires, tel le palonnier et les commandes de renvoi. Tous ces logiciels ont été utilisés dans l'environnement de conception Catia.

Il est prévu d'améliorer la précision de la simulation en utilisant de nouveaux modèles éléments finis, afin de prendre aussi en compte la flexibilité des composants de structure, ainsi que les lois de contrôle des commandes électriques pour développer un modèle complet et exact de l'ensemble du système de commande de vol.


' Après avoir mené une étude approfondie des principaux outils de simulation disponibles sur le marché, nous avons opté pour l'offre de Samtech, notamment pour sa capacité à réaliser aussi bien des analyses rapides à l'aide de modèles rigides simplifiés, que des analyses fines sur des modèles flexibles détaillés, directement issus de nos outils de CAO. D'ailleurs, l'intégration de ces logiciels de simulation avec Catia V5 a aussi été un facteur important dans notre choix ', explique le responsable simulation d'Aermacchi.

' Les simulations que nous avons menées à l'aide des logiciels de Samtech ont montré une très forte corrélation avec les tests physiques que nous avons effectués sur les prototypes. De fait, les simulations ne nous ont pas uniquement servi à valider nos concepts, mais surtout à mieux identifier les paramètres critiques afin d'optimiser notre conception '.

Sites des entreprises citées :
http://www.aermacchi.it
http://www.samcef.com


Toyota Racing Development modélise le comportement de ses suspensions

Toyota Racing Development (TRD) est l'entité du groupe Toyota chargée de développer les moteurs et les voitures de courses, ainsi que les composants destinés à améliorer les performances des véhicules de séries commercialisés sur le marché Nord-Américain. On retrouve ainsi ses développements dans les championnats Nascar et Cart, ainsi que dans des courses aussi prestigieuses que les 500 miles d'Indianapolis, les 24 Heures de Daytona ou les 12 Heures de Sebring.

TRD vient de retenir le logiciel Virtual.Lab Motion de l'éditeur belge LMS pour développer et optimiser les châssis et suspensions de ses voitures de course. TRD compte en effet sur ce logiciel pour modéliser les réglages de ses suspensions et les intégrer dans des modèles de véhicules complets, afin de dérouler des programmes de tests du comportement virtuel de ses engins sur des pistes d'essais numériques. L'objectif est d'arriver beaucoup plus rapidement à l'optimisation des réglages pour chaque course, en fonction des spécificités de la piste et des conditions climatiques envisagées, sans avoir à passer par des tests physiques de prototypes, à la fois longs et chers.


' Nous comptons sur LMS Virtual.Lab Motion pour augmenter notre capacité à concevoir de meilleures suspensions ', affirme Skip Essmla chef de projet chez TRD. ' Son approche intégrée de la modélisation, de la simulation et de l'optimisation devrait nous permettre d'évaluer beaucoup plus efficacement les multiples variantes possibles pour un projet et ainsi d'améliorer notablement le comportement de nos véhicules. Nous allons enfin pouvoir pleinement exploiter toutes les améliorations envisageables. Cela sera d'autant plus facile que les développeurs de LMS nous ont aidé à intégrer nos années d'expérience tirées de la course dans le logiciel, afin d'en faire un outil qui réponde parfaitement à nos besoins '.

Sites des entreprises citées :
http://www.toyota-trd.com
http://www.lms-int.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles