Nous suivre Industrie Techno

Ils s’équipent : Toyota et Denso migrent vers MathWorks R2010b

Jean-François Preveraud
Ils s’équipent : Toyota et Denso migrent vers MathWorks R2010b

Générer directement le code embarqué.

© DR

Le constructeur automobile nippon et son fournisseur de systèmes électroniques embarqués migrent leur ingénierie de production série vers la version R2010b des produits MathWorks. Ils renforcent ainsi leur engagement en faveur de l’approche Model-Based Design.

Toyota et son principal fournisseur de systèmes électroniques pour l’automobile, Denso, ont choisi de migrer leurs systèmes de production série vers la version MathWorks R2010b. Cette version des familles de produits Matlab et Simulink propose une plus grande efficacité de la génération de code ROM et RAM pour les systèmes de commande en virgule fixe, permettant de réduire les coûts de production série.

Cette migration repose sur l’engagement partagé de Toyota et de Denso en faveur de l’approche Model-Based Design, qui intègre une technologie de génération automatique de code pour l’embarqué. Les deux entreprises utilisent les outils MathWorks de modélisation, de simulation et de génération de code dans le cadre de leurs programmes de développement de logiciels de production série. En optant pour la version R2010b, les ingénieurs Toyota et Denso peuvent désormais appliquer l’approche Model-Based Design dans leurs programmes actuels et futurs de production de véhicules, et utiliser le code C de production automatiquement généré en virgule fixe, dans leurs systèmes embarqués temps réel.

« Lancés en 2003, les efforts conjoints de développement avec MathWorks ont beaucoup évolué au cours des huit dernières années », explique Shigeru Kuroyanagi, Directeur général de la division Automotive Software Engineering chez Toyota. « MathWorks contribue à faire évoluer nos exigences en matière de qualité, coût et livraison. La version R12.1 a fourni les fonctionnalités et le support requis, la version R2006b a garanti la qualité répondant aux nécessités de la production et la dernière versionR2010b permet une réduction des coûts. En utilisant la version R2010b comme un ensemble d’outils de troisième génération, nous pouvons appliquer son efficacité renforcée de génération de code aux calculateurs en virgule fixe pour permettre une réduction des coûts au niveau de la production série. Nous prévoyons également une réduction significative des coûts de développement grâce au recours accru à la génération automatique de code pour les calculateurs en virgule fixe ».

Au cours des trois dernières années, MathWorks a travaillé en étroite collaboration avec Toyota et Denso afin de fournir les fonctionnalités avancées requises dans Simulink, Stateflow et Embedded Coder pour les programmes de production de groupes motopropulseurs. En outre, Denso a élaboré des lignes directrices complètes de modélisation, des outils complémentaires et des supports pour préparer les ingénieurs Toyota et Denso à faire migrer leur travail de production de la version R2006b à la R2010b.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.toyota.com & http://www.globaldenso.com/en/ & http://www.mathworks.fr/
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles