Nous suivre Industrie Techno

Ils s’équipent : Talgo choisit le système de licence libre de MSC.Software

Jean-François Preveraud
Ils s’équipent : Talgo choisit le système de licence libre de MSC.Software

Simuler au plus tôt le comportement dynamique du système pendulaire

© DR

Le constructeur ferroviaire espagnol utilise Adams pour simuler le comportement dynamique de ses trains à grande vitesse et adopte le modèle de licences unifié de MSC.Software pour améliorer sa capacité d’innovation technologique.

Talgo est une entreprise espagnole spécialisée dans la conception, la construction et la maintenance de matériels et d’équipements ferroviaires. Elle utilisele logiciel de simulation dynamique Adams de MSC.Software pour valider la suspension des trains, s’assurer de la conformité aux normes, et simuler plus vite ses trains à haute vitesse.

Elle vient de faire évoluer son système de gestion de licences d’outils de simulation numérique multidisciplinaires vers la solution EALU (Enterprise Advantage License Unit) permettant un accès plus souple aux logiciels de MSC.Software. Ce choix lui permettra de mieux répondre aux besoins de son équipe R&D en pleine croissance. EALU permet d’accéder simplement à un ensemble de logiciels de la gamme de solution de l’éditeur.

Son produit phare est un train à haute vitesse doté d’un système pendulaire passif et d’un système de changement d'écartement automatique lui permettant de passer d’une voie large (1 668 mm) à une voie classique (1 435 mm) sans s’arrêter, notamment sur les liaisons France-Espagne. Dans le cadre de ce projet, Talgo a dû vérifier la conformité aux normes UIC 518 (Essais et homologation de véhicules ferroviaires du point de vue du comportement dynamique, sécurité, fatigue de la voie et qualité de marche).

Vérifier la conformité

Les études ont été réalisées à l’aide du logiciel Adams + VI-Rail et ont porté principalement sur les voitures d’extrémité, conçues en tant que voitures-pilotes équipées de roues montées indépendamment sans essieux, et du système de changement d’écartement.

Un système complet d’inspection de voies mis au point par Talgo, avec bogies moteurs, carrosseries de voiture, bogies avec système pendulaire passif et système de guidage détaillé, a également été mis au point à l’aide de l’outil Adams + VI Rail Template Builder.

Les résultats obtenus sur des simulations dynamiques portant sur le confort et la sécurité, ont été cohérents pour tout ce qui concerne les courbes de pendulation, les accélérations transversales et verticales sur les carrosseries, les forces de contact et le système de guidage.

« La simulation nous a permis de prédire avec précision les forces de contact transversales et les coefficients de déraillement exigés par la norme UIC 518, et donc de nous assurer virtuellement de la conformité aux critères de validation », explique Emilio Garcia, directeur R&D chez Talgo. « Ces valeurs étant fortement impactés par le comportement du système de guidage, il était vital pour nous de pouvoir utiliser Adams pour modéliser ce dernier de manière très précise ».

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.talgo.com & http://www.mscsoftware.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles