Nous suivre Industrie Techno

Ils s’équipent : SpaceX développe ses pièces en composites plus vite avec FiberSIM

Jean-François Preveraud
Ils s’équipent : SpaceX développe ses pièces en composites plus vite avec FiberSIM

SpaceX réduit le temps de développement de certaines pièces de son vaisseau Dragon de 70 %.

© DR

Le constructeur californien réduit le cycle de développement des pièces en matériaux composites destinées à ses véhicules spatiaux de 70 % en utilisant le logiciel FiberSIM de Vistagy. L’outil d’aide au placement des nappes lui permet de gagner aussi en qualité de fabrication.

La société californienne Space Exploration Technologies Corporation (SpaceX), l’un des plus gros développeurs de lanceurs et de vaisseaux spatiaux à usage gouvernemental et commercial, a fait l’acquisition du logiciel FiberSIM de Vistagy afin de réduire les délais de conception et d’améliorer l’efficacité du processus de développement des pièces en matériaux composites du vaisseau spatial Dragon.

La NASA a sélectionné le vaisseau spatial Dragon et le lanceur Falcon 9, afin d’assurer un moyen de transport fiable et efficace du fret, voire d’équipages, vers la Station spatiale internationale (ISS) et d’autres destinations en orbite terrestre basse. SpaceX prévoit le lancement inaugural du Falcon 9 fin 2009. 


                                   


Placer les nappes avec les données de conception


FiberSIM est utilisé pour développer des schémas de placement des nappes de fibres lors de la production et les parcours associés des systèmes d’aide au placement par projection laser. Le logiciel permettra également de faciliter le placement effectif des nappes de fibres du système de protection thermique du vaisseau spatial, et notamment du bouclier thermique, des panneaux extérieurs et des couches isolantes de la fusée et du vaisseau spatial, ainsi que de plusieurs panneaux placés autour des moteurs.

Utilisé dès le départ pour tous les nouveaux projets intégrant des composites, ce logiciel a permis à SpaceX de réduire les délais entre la phase de conception et celle de fabrication des diverses pièces en composites, comme pour un panneau caréné de 5 mètres, en le ramenant de sept à deux jours seulement.

« Le facteur temps étant toujours un paramètre crucial, la capacité éprouvée du FiberSIM à nous faire passer aussi rapidement du développement à la réalisation des pièces a été un élément essentiel de notre décision d’acheter ce logiciel », explique Chris Thompson, vice-président en charge du développement des structures composites chez SpaceX.

« Mais il n’y a pas que la rapidité des délais. FiberSIM améliore aussi la qualité du produit en fournissant aux ateliers de fabrication des données de conception précises qui facilitent en outre la répétitivité du processus de fabrication. On sait ainsi que les pièces sont impeccables à la sortie de l’outil et n’ont pas besoin d’être remaniées. De plus, ce logiciel vient compléter à la perfection notre système de guidage par projection laser ».

Jean-François Prevéraud

Sites des entreprises citées :
http://www.spacex.com
http://www.vistagy.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles