Nous suivre Industrie Techno

Ils s’équipent : Setforge Engineering utilise Marc pour optimiser son procédé d’électro-refoulage

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Ils s’équipent : Setforge Engineering utilise Marc pour optimiser son procédé d’électro-refoulage

Utiliser la simulation pour optimiser le processus

© DR

Le forgeron utilise la simulation numérique pour mieux comprendre les phénomènes intervenant lors de son procédé de mise en forme à chaud. Il arrive à une très bonne corrélation avec la réalité et peut ainsi prédire rapidement l’impact des variations de multiples paramètres.

Setforge Engineering, filiale du groupe Farinia spécialisée des technologies de forgeage, a choisi le logiciel Marc de MSC Software pour simuler les phénomènes électriques, thermiques et mécaniques complexes qui interviennent dans le procédé d’électro-refoulage. Ce procédé de mise en forme à chaud est utilisé pour réaliser des pièces de grandes longueurs, telles que les arbres de transmission ou les axes. Il consiste à faire passer un courant électrique à travers la pièce pour augmenter la température dans la zone à déformer.

Le forgeron estimait qu’il était d’une importance stratégique de mieux comprendre l’influence des paramètres intervenant dans le procédé : propriétés électriques, thermiques et mécaniques du matériau ; écoulements ; forces mécaniques appliquées ; interactions avec la température environnante. Pour accomplir la tâche complexe de simulation du procédé, Setforge a choisi Marc et Patran dont les technologies lui semblaient apporter la meilleure réponse à ses exigences en matière de simulations non linéaires avancées.

« L’équipe services de MSC Software nous a aidés à mettre en place la solution et à créer un premier modèle pour voir si les résultats de la simulation correspondaient à ce que nous constations dans l’atelier », explique Nicolas Behr, Chef de projet chez Setforge Engineering. « Les résultats ont démontré que nous avons fait le bon choix. En comparant une vidéo de la déformation virtuelle générée par Patran et une vidéo réelle tournée sur un de nos sites, nous avons noté que la concordance était impressionnante ! »

« Même si la simulation n’a pas été réalisée sur l’ensemble du modèle, nous pouvons déjà évaluer les gains potentiels : procédé d’optimisation plus rapide et réduction des coûts de tests physiques. Nous savons maintenant que nous pouvons intervenir sur de nombreux paramètres. D’où notre optimisme quant aux gains que la simulation pourra nous apporter ».

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.farinia.info/page/engineering & http://www.marc.mscsoftware.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles