Nous suivre Industrie Techno

Ils s’équipent : Faraday développe ses SOC avec Matlab et Simulink

Jean-François Preveraud
Ils s’équipent : Faraday développe ses SOC avec Matlab et Simulink

Développer plus rapidement des circuits de meilleure qualité

© DR

Le développeur d’Asic utilise l’approche model-based-design de MathWorks pour développer plus efficacement ses Systems On Chip. Il réduit ainsi à la fois le nombre de portes de ses circuits et leur temps de simulation.

Faraday Technology, l’un des principaux fournisseurs sans unité de fabrication (fabless) de circuits intégrés pour application spécifique (ASIC) et de SIP (Silicon Intellectual Property), utilise l’approche Model-Based Design de MathWorks pour accélérer le développement de ses Systèmes On Chip (SoC).

Les produits Matlab et Simulink ont permis à Faraday de développer, pour le moteur de code correcteur d’erreurs (CCE) de son contrôleur flash NAND, des conceptions plus rationnelles grâce à des simulations au niveau système 200 fois plus rapides, tout en augmentant de 15 % les performances d’exécution avec une réduction du nombre de portes pouvant atteindre 57 %.

« L’approche Model-Based Design offre une manière efficace et rentable d’améliorer le développement de SIP grâce à l’identification rapide des configurations de conception optimales et participe à une mise sur le marché accélérée de nos produits », explique Ken Chen, responsable de la méthodologie ESL chez Faraday.

Faraday a adopté cette approche Model-Based Design, afin d’accélérer le développement de ses SIP, d’explorer les alternatives offertes par la conception au niveau système et de faciliter la communication entre les ingénieurs. Cette approche a permis de réduire le nombre de portes logiques et de raccourcir le cycle de développement des contrôleurs de mémoire et des autres modules, afin de se démarquer en offrant des prix plus attractifs à ses clients.

Les ingénieurs de Faraday ont utilisé Matlab, Simulink et Stateflow pour modéliser et simuler leurs conceptions au niveau système, et ils ont eu recours à Simulink Coder et à Simulink HDL Coder pour générer automatiquement le code à partir de leurs modèles. Cette organisation leur a permis d’accélérer le processus de passage de la conception de l’architecture à la mise en œuvre matérielle et logicielle.

« Simulink est un environnement idéal pour l’intégration, la simulation et l’exploration des architectures de conception. Les simulations se révèlent jusqu’à 200 fois plus rapides que les simulations RTL et la conversion des modèles Simulink en code HDL pour le prototypage FPGA est aisée ».

Faraday a utilisé l’approche Model-Based Design pour ses projets de contrôleur DDR et flash et a ainsi pu honorer les délais de livraison de ses conceptions SIP. L’équipe d’ingénierie s’applique désormais à réduire davantage le temps de développement en réutilisant et en adaptant les modèles existants aux nouveaux projets.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.mathworks.fr

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles