Nous suivre Industrie Techno

Ils s'équipent du 17/09/2009

Jean-François Preveraud
Voici quelques exemples de sociétés qui viennent de compléter l’équipement PLM de leurs bureaux d’études. Leurs responsables nous expliquent leurs motivations. Cette semaine : Ulysse Nardin ; Casio Computer ; Procter & Gamble.

Ulysse Nardin divise par deux le temps de conception ses montres avec Inventor

L’horloger suisse Ulysse Nardin est l’un des fabricants les plus renommés de montres mécaniques de luxe. Il avait jusqu’ici besoin de quatre années pour concevoir le mouvement d’un nouveau modèle de montre, qui peut comprendre jusqu’à 400 pièces mobiles. Ce délai a été réduit de moitié avec l’aide du logiciel Inventor d’Autodesk.

Peu de produits concentrent une telle complexité mécanique dans un espace aussi réduit que les montres de haute qualité. Les concepteurs d’Ulysse Nardin sont partis d’un modèle 3D dans le logiciel Inventor pour visualiser pendant leurs études comment les roues dentées et les ressorts s’assemblent avec les autres composants.

Cette approche Digital Prototyping rend bien plus facile la détection et la correction des interférences, très tôt dans le processus de conception. Grâce à elle, ils peuvent aussi optimiser le positionnement des pièces mécaniques qui s’intègrent avec les parties externes de la montre comme le boîtier ou le bracelet, lesquels sont initialement réalisés en 2D par un artiste.

« Le fait de disposer d’une vue très claire en 3D est un grand avantage », estime Loïc Pellaton, directeur technique chez Ulysse Nardin. « Inventor nous aide à positionner les pièces et à étudier très rapidement différentes options. Cet outil a considérablement simplifié les étapes de conception d’une montre ». 

                                                                       

Pour visualiser rapidement les projets des boîtiers, Ulysse Nardin fait aussi appel au logiciel Showcase d’Autodesk, afin de générer des images photo-réalistes des prototypes numériques créés dans Inventor, pour une prise de décision facilitée. C’est ainsi que les équipes de conception peuvent étudier une large gamme d’options de décorations et de bracelets sans fabriquer un seul prototype.

« Nous sommes renommés pour la beauté de nos boîtiers comme pour la qualité de nos mouvements », explique Pierre Gygax, vice-président exécutif de la production chez Ulysse Nardin. « Dans tous les cas, l’approche Digital Prototyping nous aide à créer le genre de montre que l’on rêve de posséder ».

Sites des entreprises citées :
http://www.ulysse-nardin.com
http://www.autodesk.fr 


Casio adopte la synthèse de haut niveau de Cadence

Le geant japonais de l’électronique Casio Computer Ltd. a sélectionné les outils C-to-Silicon Compiler de Cadence Design Systems en tant que solution de synthèse de haut niveau. Après une série complète de tests des différentes solutions du marché, Casio a choisi la solution de Cadence à cause de la meilleure qualité des résultats et la meilleure estimation fournies par C-to-Silicon Compiler.

« Nous avons mené des tests intensifs pour déterminer quelle technologie répondait le mieux à nos attentes et pourrait nous aider à améliorer notre productivité en conception et en vérification de nos circuits électroniques », explique Kazuyuki Kurosawa, section manager, QV Digital Camera Division, chez Casio Computer. « L’analyse de ces tests nous a montré que, dans notre cas, C-to-Silicon Compiler, combiné aux autres technologies de Cadence, était l’offre la plus compétitive du marché. Nous espérons que ce choix va nous permettre de réduire nos cycles de développement en nous évitant notamment plusieurs itérations de création de masques de fabrication ».

Les outils C-to-Silicon Compiler sont au cœur de la nouvelle génération de solutions de conception et de vérification au niveau système, basées sur la modélisation TLM (Transaction Level Modeling). Cette solution combine les produits Encounter RTL Compiler, Incisive Enterprise Simulator et C-to-Silicon Compiler. Elle offre à Casio un flot performant de conception et de vérification des chemin de données des circuits mixtes. Ce flot va de leur description en système C jusqu’aux portes logiques.

Sites des entreprises citées :
http://www.casio-europe.com/fr/
http://www.cadence.com


Procter & Gamble améliore la productivité de ses développements et la qualité de ses produits avec MSC.Software

Procter & Gamble (P&G), le numéro un mondial de la fabrication de biens de consommation courante, va déployer les logiciels SimXpert et SimManager de MSC.Software pour piloter l’amélioration de la chaîne de conception de ses biens de consommation complexes.

L’objectif de P&G est de réduire les délais d’exécution de simulations complexes et d’améliorer l’exactitude et la fiabilité des prototypes virtuels et des simulations de process de fabrication au niveau des phases amont de ses projets de conception.

P&G compte sur les outils de MSC.Software pour atteindre ses objectifs en s’appuyant sur les capacités de SimManager pour la gestion de la conception de modèles virtuelles et des tests, et sur SimXpert pour la formalisation et le partage des meilleures pratiques automatisées. SimXpert est en effet un logiciel qui permet aux industriels d’exécuter un plus grand nombre de simulations, et donc d’atteindre un meilleur niveau de fiabilité.

P&G mise sur un gain important de productivité, une amélioration de la qualité de ses produits, et une conception de ses emballages plus conforme aux exigences de développement durable. « Nous étudions le comportement et les performances de nos produits tout au long de leur cycle de vie », explique Tom Lange, responsable de la modélisation et la simulation au sein de la division R&D de P&G Corporate. « Notre approche a toujours été de choisir le meilleur fournisseur pour chaque catégorie de produits, car nous recherchons en permanence de nouveaux moyens innovants pour améliorer nos performances dans la conception, la fabrication et l’emballage de nos produits, grâce à des technologies de simulation évoluées. Nous poussons aujourd’hui plus loin sur cette voie avec nos partenaires dans l’optique d’élargir le déploiement de la simulation au-delà de la communauté des spécialistes des calculs pour inclure les utilisateurs ponctuels, en profitant pleinement des performances élevées de nos ressources informatiques. Les solutions SimManager et SimXpert proposées par MSC.Software nous apportent le cadre qui nous permet d’atteindre ces objectifs ».

A l’avenir P&G espère exploiter les meilleures pratiques formalisées par ses spécialistes dans la phase de conception détaillée de ses nouveaux produits, grâce à un prolongement de leur utilisation vers l’entreprise étendue, y compris les fournisseurs clefs et les partenaires industriels.

Sites des entreprises citées :
http://www.fr.pg.com
http://www.mscsoftware.com

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles