Nous suivre Industrie Techno

Ils s’équipent : AVL divise par deux ses cycles de développement avec Simulink

Jean-François Preveraud
Ils s’équipent : AVL divise par deux ses cycles de développement avec Simulink

Cabine d'essais moteur utilisée pour la validation des contrôleurs de combustion

© DR

En combinant ses outils propriétaires avec ceux de l’approche Model-Based Design de The MathWorks, AVL réduit ses cycles de développement de contrôleurs de combustion de 50 % et facilite leur intégration par les constructeurs de moteurs.

AVL List GmbH, l’un des plus importants prestataires mondiaux d’études pour le développement de systèmes de transmission, va développer un contrôleur de combustion en temps réel utilisant l’approche Model-Based Design. Les outils de The MathWorks ont déjà permis à AVL de réduire ses temps de développement de près de 50 % par rapport à une mise en œuvre par programmation manuelle.

La calibration des moteurs implique le contrôle optimal de la combustion qui se fait traditionnellement par un processus d’approximations successives extrêmement fastidieux faisant appel à un moteur tournant sur un banc d’essai. Pour relever ce défi, AVL a développé un nouveau contrôleur de combustion permettant aux équipes chargées de cette calibration moteur de réduire considérablement le temps consacré aux bancs d’essais.

Pour cela, AVL a créé dans le logiciel Simulink un modèle au niveau système destiné à passer en revue tous les modes de fonctionnement du contrôleur simulé et à tester ses réactions en dépassements de seuil, afin de protéger le moteur testé. Avec Real-Time Workshop et l’outil ARTE.Lab d’AVL, l’équipe a pu générer rapidement le code à partir du modèle de contrôleur et l’exécuter dans le cadre du banc d’essai. AVL a en outre intégré un nouveau banc d’essai au contrôleur en deux jours et réduit de 80 % les temps de test sur un projet pilote récent.

« L’utilisation des outils de The MathWorks a constitué un point essentiel pour le succès de notre contrôleur de combustion, qui va, à son tour, permettre aux utilisateurs de notre banc d’essai de réduire leurs temps de test », estime le Dr Klaus Rothbart, chef de produit chez AVL. « La majorité de nos clients utilisant également Matlab et Simulink, l’utilisation des outils de The MathWorks nous procure un avantage, car ils peuvent personnaliser le contrôleur de combustion sans délais supplémentaires ».

Le niveau de complexité croissant des moteurs fait de la calibration une étape délicate et fastidieuse pour les ingénieurs du secteur automobile. La réussite des bancs d’essais développés par AVL et le nouveau contrôleur qui permet aux ingénieurs chargés de la calibration de mener plus efficacement les tests au moyen de l’approche Model-Based Design et des outils de The MathWorks, sont des éléments intéressants.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.avl.com & http://www.mathworks.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

L’Institut de recherche technologie Jules Verne de Nantes a présenté jeudi 23 mai une douzaine de technologies innovantes de[…]

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Plus d'articles