Nous suivre Industrie Techno

Ils s’équipent : Alstom Transport unifie son PLM autour d’Enovia V6

Jean-François Preveraud
Ils s’équipent : Alstom Transport unifie son PLM autour d’Enovia V6

Le tout nouveau train régional Régiolis issu de la gamme Coradia Polyvalent d'Alstom

© DR

Le spécialiste français de l’équipement ferroviaire unifie son approche PLM en retenant la plate-forme de Dassault Systèmes. L’objectif est d’améliorer la collaboration entre les équipes de ses différents sites et de réduire ses délais de développement.

Alstom Transport a choisi la plate-forme PLM Enovia V6 de Dassault Systèmes pour améliorer ses processus métier de bout en bout. Le constructeur de matériels et d’infrastructures ferroviaires remplace ainsi sur ses différents sites ses applications héritées par une unique plate-forme PLM, dans le but d’améliorer la collaboration entre ses équipes et de réduire ses délais de développement.

Alstom consolide son système PLM dans le but de rationaliser le partage des informations, de renforcer sa capacité de production et de réduire ses délais de mise sur le marché de ses produits. Ce sont les capacités de collaboration multi-disciplines, l’ouverture et la flexibilité d’Enovia V6 qui ont emporté la décision, permettant à Alstom de mettre en œuvre le concept ‘‘Design Once, Manufacture Anywhere’’ au sein de ses différentes divisions. A terme, Enovia V6 sera utilisée par 3 500 collaborateurs du groupe.

« Nous travaillons dans un nouvel environnement extrêmement concurrentiel où nous devons réduire le délai entre les appels d’offres et la livraison », explique Jean-Louis Ricaud, Directeur des Opérations d’Alstom Transport. « Cette situation, accentuée par l’hétérogénéité du parc logiciel déployé sur nos différents sites de production, compliquait jusqu’alors sensiblement le partage d’informations et la collaboration. La mise en œuvre d’une seule et même plate-forme de collaboration virtuelle va permettre de partager les compétences entre les différents sites et d’optimiser la mise en commun d’informations, avec pour résultat une réduction des coûts et des délais de développement ».

Dans un premier temps, Alstom prévoit de rationaliser ses données en standardisant ses systèmes hétérogènes de gestion de données produits (PDM) au sein de la plate-forme en ligne Version 6, permettant d’avoir une ‘‘single source of truth’’ ou ‘‘version unique de la vérité’’. Cette phase initiale couvrira les applications liées à des disciplines chargées de gérer les nomenclatures d’ingénierie et de fabrication. La phase suivante portera sur la mise en œuvre de Catia V6 pour toutes les opérations de conception mécanique.

On ne peut aussi s’empêcher de penser que le groupe Alstom, très concurrencé par le groupe Siemens dans le domaine ferroviaire, ait souhaité évincer le logiciel Teamcenter de Siemens PLM Software de ses bureaux d’études.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.alstom.com/transport/fr/ & http://www.3ds.com/fr/
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles