Nous suivre Industrie Techno

Ils ont fait la technologie en 2014 : en septembre, Laurent Taupin de Renault, accouche le concept-car Eolab

Jean-François Preveraud
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ils ont fait la technologie en 2014 : en septembre, Laurent Taupin de Renault, accouche le concept-car Eolab

© DR

Laurent Taupin est l'ingénieur en chef qui a piloté le projet Eolab. Eolab ? C'est le concept-car ultra-basse consommation que Renault a présenté au Mondial de l'Automobile de Paris en septembre 2014. Sans aucun doute, le démonstrateur technologique le plus impressionnant de ce salon très décevant par ailleurs en matière d'innovations.

 

Son titre sur sa page linkedin est un peu sybillin pour les non-spécialistes : "Eolab project chief (SuperAlma)". Est-ce un nom de code pour un nouveau projet chargé de traquer le boson de Higgs ? Que nenni ! La quête de Laurent Taupin, diplômé de l'Université de technologie de Compiègne, est toute autre. Son graal à lui, c'est l'automobile à ultra-basse consommation, la voiture hyper-économe et il est chargé de piloter le projet de Renault dans ce domaine baptisé Super Alma pour l'interne et Eolab pour le grand public. Comme il le dit, dans un entretien accordé au blog automobile, le nom compte peu dans ce projet : "il ne faut pas s’arrêter à ce qu’est le projet Eolab aujourd’hui. C’est un projet qui va continuer. Aujourd’hui, nous n'avons fait qu’une présentation. Le but est d'industrialiser ces innovations."

Laurent Taupin travaille depuis 2012 sur ce projet, après avoir travaillé pour le compte de Renault chez Samsung Motors en Corée. Son défi (et celui posé à ses partenaires) était simple : comment peut-on créer une voiture 33% plus légère qu'une Clio IV ? "Cela a surpris tout le monde, confie Laurent Turpin au blog automobile. Des équipementiers ont même confié : "on s’est demandé comment on allait faire parce que ça nous semblait impossible, mais ça nous a surtout amené à réfléchir différemment"."

Le résultat est plus que probant. Matériaux, aérondynamique, mécanique, assemblage... tous les postes d'une voiture classique ont été revisités pour les faires maigrir, les rendent plus efficients et in fine permettre à ce concept car d'afficher une consommation record de 1l aux 100 km. Industrie & Technologies vous avait raconté dans un dossier complet les trésors d'innovations déployés par Renault et ses partenaires. Un seul mot pour conclure : vivement le véhicule de série !

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles