Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Il transforme sa thèse en enquête policière et remporte la finale nationale de "Ma thèse en 180 secondes"

Il transforme sa thèse en enquête policière et remporte la finale nationale de

Mathieu Buonafine a décroché le premier prix de la finale nationale de ma thèse en 180 secondes. Lui et deux autres lauréats participeront à la finale internationale qui se déroulera à Rabat, au Maroc.

© CNRS

Mathieu Buonafine a décroché le premier prix de la finale nationale du concours de vulgarisation scientifique "Ma thèse en 180 secondes". Il a séduit le public en transformant son sujet de thèse sur les maladies cardiovasculaires en intrigue policière. Lui et deux autres lauréats participeront à la finale internationale du concours, qui se déroulera en septembre prochain au Maroc.

Le difficile exercice du pitch n’est plus uniquement réservé aux "startuppers"…  Les doctorants, eux aussi, s’y mettent. Mardi 31 mai, à l’occasion de la finale nationale du concours "Ma thèse en 180 secondes", 16  doctorants se sont affrontés sur la scène du Palais de la Bourse de Bordeaux. Leur challenge ? Exposer leur thèse en seulement trois minutes et la rendre compréhensible.

Imaginé par l’Université du Queensland, ce concours de vulgarisation scientifique a été repris en 2012 au Québec par l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) qui a souhaité étendre ce concept à l’ensemble des pays francophones. En France, la compétition est soutenue par le CNRS et la Conférence des présidents d’universités (CPU). C’est la troisième année consécutive que la manifestation est organisée dans l'Hexagone et elle connaît un vif succès. L’édition 2016 a attiré quelque 560 doctorants.

Hier soir, devant une assemblée de 500 personnes, Mathieu Buonafine, qui représentait le regroupement Sorbonne Universités, a réussi à décrocher le Premier prix du Jury. Le doctorant est parvenu à transformer son sujet de thèse sur les pathologies cardiovasculaires et les récepteurs minéralocorticoïdes en intrigue policière... La tâche n’était pourtant pas évidente au vu du titre de sa thèse : Etude du rôle de la Neutrophil Gelatinase Associated Lipocalin dans les effets cardiovasculaires de l’activation du récepteur minéralocorticoïde.

Vous avez 180 secondes ? On vous laisse découvrir sa remarquable présentation en vidéo :

 

 

De son côté, Bertrand Cochard, de l’Université Côte d’Azur, a décroché le deuxième prix du jury et le prix du public grâce à sa présentation sur la réification, qui désigne le fait de traiter une personne comme un chose. Pour expliquer ce concept philosophique et convaincre le public de passer du statut de spectateur au statut d’acteur, il a embarqué l’assemblée dans une scène banale d’un supermarché...

 

 

Nicolas Urruty, qui représentait le regroupement Université Confédérale Léonard de Vinci, est, quant à lui, monté sur la troisième marche du podium grâce à sa thèse sur l’impact de la réduction des pesticides sur le rendement du blé. Pour séduire le public, il s’est glissé dans la peau d’un psychanalyste du blé et a laissé les spectateurs assister à trois séances de thérapie pour le moins originales…

 

 

Les trois lauréats participeront à la finale internationale du concours, qui se déroulera le 29 septembre prochain à Rabat, au Maroc. L’année dernière, Alain Deliège, doctorant en mathématiques à l’Université de Liège, a remporté la finale internationale qui s’est tenue dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne. Il avait exécuté un véritable show sur El Nino. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

En 2023, la mission Fluorescence Explorer (FLEX) de l’Agence spatiale européenne ira scruter la faible lumière infrarouge[…]

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

Plus d'articles