Nous suivre Industrie Techno

abonné

Il rend la vue aux aveugles

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

, ,

Quand Bernard Gilly a une idée en tête, il se donne les moyens de la concrétiser. L'entrepreneur est notamment aux commandes de deux start-up, Gensight Biologics et Pixium Vision, qui empruntent deux voies différentes pour lutter contre certaines formes de cécité.

Combien de start-up a-t-il créées exactement ? Bernard Gilly hésite. Certains se concentrent toute leur carrière sur une technologie. Lui s'est plutôt spécialisé dans la détection des technologies prometteuses, tant et si bien qu'il a lancé en 2011 iBionext, un accélérateur de start-up. Son idée ? Changer la façon de lancer des produits innovants en santé, en dotant l'accélérateur de son propre fonds d'investissement. Et se donner la possibilité de concrétiser ses propres intuitions, avec un faible pour la lutte contre la dégénérescence du cerveau. Derrière un porche du Faubourg Saint-Antoine dans le XIIe arrondissement, adossé à l'Institut de la vision, iBionext prépare en effet des produits de rupture : un système de restauration de la vue pour les aveugles, un algorithme prédictif des infarctus, une colle chirurgicale capable de suturer les tissus les plus difficiles... Le quartier connu traditionnellement pour son artisanat de qualité abrite aujourd'hui les artisans de la santé du futur. Bernard Gilly y est à son aise. « Je n'aurais pas le même goût pour des technologies utilisées pour un site marchand. Dans la santé, je peux voir la contribution ce que je fais. » Ce passionné de voile, qui prend chaque année le temps de faire une semaine en solitaire, évolue mieux en open-space que dans un bureau fermé.

 

Deux approches pour lutter contre la cécité

 

La science l'intéresse, certes, et l'ingénieur en agronomie de formation a d'ailleurs débuté sa carrière à l'Inra et à l'Ifremer, puis développé un goût particulier pour les neurosciences. Mais il préfère à la paillasse du laboratoire la satisfaction de transformer les idées en produits. De ses navigations avec Éric Tabarly, Bernard Gilly a gardé une leçon riche pour un entrepreneur : celle d'apprendre vite de ses erreurs. « Je n'ai jamais vu Tabarly s'énerver. Mais on ne pouvait pas faire avec lui deux fois la même bêtise, sinon on ne l'intéressait plus. » Quant à son goût pour l'innovation, c'est à l'institut Pasteur Mérieux, numéro 1 du vaccin dans les années 1980, qu'il l'attrape, d'abord comme directeur adjoint de la recherche. « Alain Mérieux était un véritable homme d'entreprise, décrit Bernard Gilly. Il[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N° 0990

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Les Prix Inria 2018 récompensent les sciences du numérique

Les Prix Inria 2018 récompensent les sciences du numérique

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Trophée de l’ingénieur manager : Fabien Guillemot, imprimeur de tissus vivants

Trophée de l’ingénieur manager : Fabien Guillemot, imprimeur de tissus vivants

Plus d'articles