Nous suivre Industrie Techno

« Il faut apprendre à dire oui », l’innovation vue par Didier Evrard

Thibaut De Jaegher

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Il faut apprendre à dire oui », l’innovation vue par Didier Evrard

Didier Evard (à gauche) en compagnie de Tom Enders et Fabrice Brégier

Chaque semaine, Industrie & Technologies prend les chemins de traverse et donne la parole à des personnalités qui ont l'innovation dans la peau. En 12 questions, ces personnes du monde de l'industrie tirent le portrait de cette discipline. Aujourd'hui, Didier Evrard, directeur du programme Airbus A350 et ingénieur de l’année 2013 distingué dans le cadre du Prix des Ingénieurs de l'Année décerné par la rédaction d'Industrie & Technologies, se prête au jeu.

Si l'on vous dit innovation, spontanément, vous répondez ?

Améliorer l’efficacité d’un processus industriel.

Votre dernière rencontre avec l'innovation, c'était quand et où ?

Chez Airbus, avec mon responsable innovation 350.

Quelle innovation avez-vous dans la poche ?

Des simplifications pour réduire les coûts.

Votre innovation préférée ?

Le téléphone mobile.

Et celle que vous détestez ?

Le Blackberry.

Si vous deviez remettre le Nobel de l'innovation, quelle personnalité récompenseriez-vous ?

Joker !

Et s'il était attribué à une entreprise, laquelle choisiriez-vous ?

Apple.

La qualité qu'il faut cultiver pour innover ?

Ecouter.

Et le défaut qu'il faut corriger ?

Dire non d’abord.

En matière d'innovation, vous êtes plutôt... start-up ou grand groupe ; technologie ou service ; continue ou disruptive ?

Plutôt grand groupe, de service et continue.

Enfin, de quelle innovation rêvez-vous (pas seulement la nuit) ?

Celle qui évitera les bouchons sur les routes.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Le programme d’accélération des projets deeptech BLAST (Boost and Leverage for aerospace and Defense Technologies), porté[…]

12/04/2021 | RechercheStart-up
Avec UltraAir, les communications laser d'Airbus gagnent les avions

Avec UltraAir, les communications laser d'Airbus gagnent les avions

Mobilité aérienne urbaine : Innov'ATM à la manœuvre pour un projet européen de démonstration à grande  échelle

Mobilité aérienne urbaine : Innov'ATM à la manœuvre pour un projet européen de démonstration à grande échelle

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Plus d'articles