Nous suivre Industrie Techno

abonné

Interview

Il électrise les véhicules thermiques

Séverine Fontaine
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Il électrise les véhicules thermiques

Pour accélérer la transition écologique, Aymeric Libeau a créé Transition-One, une société qui transforme les voitures thermiques du marché en véhicules électriques. Il commence son activité en équipant de petites voitures pour les doter de 100 kilomètres d’autonomie.

Si transformer votre véhicule thermique en électrique pouvait s’effectuer en une matinée, seriez-vous tentés ? C’est ce genre de question, très pratique, qui alimente quotidiennement les réflexions d’Aymeric Libeau, le fondateur de la société Transition-One. Son objectif ? Faciliter la transition énergétique du grand public. Depuis quelques années, l’idée de troquer les moteurs essence ou diesel des petites voitures bientôt mises hors circulation pour obsolescence, contre un groupe motopropulseur électrique, lui trotte dans la tête. Outre ce défi technique, il s’est fixé une contrainte de temps pour cette opération : ne pas dépasser la barre des quatre heures. L’homme avide de nouveaux défis a présenté son premier prototype – une Twingo 2 avec 100 kilomètres d’autonomie et pouvant rouler jusqu’à 110 km/h – en novembre 2018, lors d’un TEDx à La Rochelle. S’adressant au public venu découvrir ses idées, Aymeric Libeau est à l’aise et déroule son discours. Il met en scène un conflit apparu au début du XXe siècle opposant les constructeurs de véhicules à essence à ceux de véhicules électriques. Son jugement sur cette « bataille » est sévère : « Face au lobbying pétrolier, à la recherche d’une plus grande autonomie et innovation d’usage, le thermique a gagné », souligne-t-il.

Aujourd’hui, c’est la revanche. L’électrique s’est imposé au programme de tous les constructeurs auto. Mais les ventes de véhicules électriques restent faibles. Pour le quadragénaire, l’envie d’accélérer le mouvement s’impose lorsque, le 6 juillet 2017, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot annonce son plan climat comprenant la fin des ventes en 2040 des véhicules thermiques. « 2040... j’aurai 70 ans ! Qui pense à cette échéance ? », s’interroge Aymeric Libeau. D’un tempérament fonceur, il décide alors de prendre les devants et d’acquérir son premier véhicule électrique, ou plus exactement un hybride. Très vite, il se penche sur les leviers nécessaires à l’extension des motorisations électriques. Un projet, en apparence simple, lui traverse alors l’esprit : et si l’on remplaçait tout bonnement le moteur à combustion par un moteur électrique et des batteries ? Mais,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1020

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Automobile : 3 innovations marquantes du salon de Francfort 2019

Automobile : 3 innovations marquantes du salon de Francfort 2019

Salon de Francfort : l’ID.3, voiture électrique star de Volkswagen, décortiquée

Salon de Francfort : l’ID.3, voiture électrique star de Volkswagen, décortiquée

Plus d'articles