Nous suivre Industrie Techno

iGem 2015 : l'équipe Evry Génopole dresse des levures de bière pour la lutte contre le cancer

iGem 2015 : l'équipe Evry Génopole dresse des levures de bière pour la lutte contre le cancer

Tout au long de l'été, la rédaction d'Industrie & Technologies vous propose de découvrir les projets des huit équipes françaises qui participent à la compétition de biologie de synthèse iGem 2015, dont la grande finale se déroulera en septembre à Boston. Découvrez aujourd'hui le projet de thérapie contre le cancer dévelopé par l’équipe Evry Genopole.

Lancé par le MIT en 2004, le concours annuel iGem dédié aux étudiants vise à promouvoir la recherche en biologie synthétique, qui consiste à concevoir des organismes vivants avec des caractéristiques indédites. Chaque année, les équipes participantes reçoivent au mois de mai le même kit de biobricks (sortes de briques de Lego vivantes). Les candidats ont ensuite tout l’été pour plancher sur leur projet. Ils devront, à la fin du mois d’août, envoyer leurs résultats et leur construction aux organisateurs du concours puis mettre à jour leur Wiki (cahier de laboratoire 2.0) avant la mi-septembre. Les 281 équipes participantes se rejoindront ensuite à Boston le 24 septembre prochain pour la grande finale,

Des levures de bière qui hackent le système immunitaire

Les dix étudiants du master de biologie moléculaire développent au sein du Génopole d’Evry un vaccin thérapeutique contre le cancer, qui sera testé cet été à l’institut Curie sur des souris porteuses du mélanome, un cancer de la peau très agressif. « Le vaccin a vocation à être utilisé pour tous types de cancers, dans une démarche de médecine personnalisée, détaille Clément de Obaldia, un étudiant du master. Le vecteur – une levure de bière – a été génétiquement modifié pour hacker le système immunitaire. La levure pénètre dans les globules blancs comme un cheval de Troie et les reprogramme pour leur faire cibler les cellules cancéreuses ainsi que les métastases. »

D'autre part, l’équipe a  aussi développé une nouvelle bio-thérapie avec des levures encapsulées vivantes dans des billes qui sont injectées dans le corps du patient. « Ces levures sont comme des usines moléculaires, que nous avons conçues pour produire des messagers du système immunitaire, indique encore Clément de Obaldia. Ces messagers traversent les parois des billes et modulent localement la réponse inflammatoire. Ces billes permettent de rendre l'environnement de la tumeur favorable à une forte réponse immunitaire, et à l'opposé, de neutraliser le système immunitaire dans le cas des maladies inflammatoires (maladie de Crohn, maladies auto-immunes etc.). Les levures ainsi encapsulées seront également dotées d'un bio-senseur pour sentir l'inflammation de leur environnement et adapter la production de leurs messagers localement pour permettre un traitement très spécifique. »

Il existe déjà aujourd’hui des immunothérapies ciblées contre le cancer sur le marché. Cependant, elles sont peu prescrites car elles sont trop chères et leur efficacité est limitée par leur manque de personnalisation à la tumeur du patient. La thérapie développée par l’équipe, en moins de quatre mois, se veut totalement individualisée, mais aussi plus efficace, avec un coût de production de 1000 euros par patient, contre 40000 euros de coût commercial par mois de traitement pour les immunothérapies sur le marché.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Rebaptisé TBI, pour Toulouse Biotechnology Institut, le laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des[…]

08/07/2019 | Innovation
Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Plus d'articles