Nous suivre Industrie Techno

abonné

IBM limite les erreurs de l'informatique quantique

Juliette Raynal

Une approche pour détecter des erreurs quantiques courantes, connues sous le nom de bit flip et de phase flip, a été mise au point par des ingénieurs d'IBM.

Tout comme les ordinateurs classiques, les ordinateurs quantiques peuvent générer des erreurs. En effet, les bits quantiques (ou qubits) sont très sensibles à des perturbations comme la variation de la chaleur et les champs magnétiques. Cette fragilité constituait jusqu’à présent l’un des principaux freins au développement commercial d’ordinateurs quantiques, dont la puissance de calcul est décuplée par l'utilisation de qubits, pouvant[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Arts et Métiers Accélération a organisé, mardi 6 juillet à Station F à Paris, un événement[…]

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Avis d'expert

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Plus d'articles